*Conseil technique du gouvernement en matière d’assurances et d’indemnisation sinistre, toutes branches d’assurances confondues, la Société Nationale d’Assurances (Sonas S.A) a répondu,  de manière spontanée et significative,  à la mission qui lui a été confiée par l’Etat congolais.  Ceci, par l’indemnisation de la Clinique Ngaliema, cette grande formation hospitalière de prestige dont certains des  ses locaux  ont été ravagés   par un incendie, dans la nuit du 29 au 30 juin 2022.

Il était donc impérieux,  pour la Sonas S.A,  après deux semaines,  depuis que le sinistre s’est produit, de porter son assistance en termes  d’indemnisation pour que ce centre hospitalier de la République soit en mesure de réhabiliter les installations qui abritent le service de sécurité et la salle de vaccination qui ont été  affectés  par cet incendie.

Sans atermoiement, l’indemnisation a eu lieu ce jeudi 14 juillet 2022, à travers une équipe de  cadres   Sonas S.A,  dépêchée  par la haute hiérarchie de l’entreprise, représentée par M. Lucien BONYEME EKOFO, DG de la Sonas S.A.  Cette équipe a été porteuse d’un chèque qu’elle a remis aux responsables de la Clinique Ngaliema à titre d’indemnisation sinistre.

Il convient de rappeler que l’équipe conduite par le Directeur Principal, M. Toussaint Mika, chef de la Délégation, a été constituée notamment, de la Direction de Suivi et Indemnisation, de la Direction de Région de Kinshasa Ouest-Equateur et du service de Communication.

Des mains du Directeur principal, ce chèque a été  réceptionné par M. Laurent Daddy Luwana Papula,  Directeur Général de l’entreprise Modern Construction « MC » en sigle, maître des travaux de réhabilitation,  en présence du Médecin Directeur de la Clinique Ngaliema, M. Kongo Minga.

Très satisfait, le Médecin Directeur n’a pas manqué de vanter la performance de la Sonas.

Il s’est exprimé en ces termes : «C’est une grande joie pour nous ce jour. Car,  nous avons apprécié la spontanéité avec laquelle la Sonas S.A a agi et nous nous rendons compte que nous ne  sommes pas allés vers la Sonas mais plutôt, c’est elle qui est venue vers nous ».

Il a rappelé  qu’au moment de la survenance de l’Incendie, la Clinique Ngaliema n’était même pas prête pour pouvoir répondre au démarrage des travaux compte tenu de certaines difficultés auxquelles elle confrontée.

A l’en croire, l’intervention de la Sonas S.A est tombée au bon moment. C’est pourquoi, il remercie sincèrement le Directeur Général de la Sonas,  M. Lucien BONYEME EKOFO,  qu’il trouve très sympathique et d’une grande générosité.

Il s’est fait, par ailleurs,  avocat de la Sonas,  en invitant aussi bien d’autres entreprises que la population à souscrire à l’assurance pour  prévenir les  différents risques à venir.

Remerciements

Le DG de Modern Construction est allé dans le même sens de féliciter et remercier la prouesse de la Sonas et de son Directeur général qui n’ont ménagé aucun effort pour redonner de  l’espoir à la Clinique Ngaliema,  victime de l’incendie. Cet ingénieur expérimenté a lancé un appel à ses collègues entrepreneurs à souscrire à l’assurance.

Pour sa part, le Chef de la Délégation Sonas, le Directeur Principal,  Toussaint Mika a promis de revenir à la Clinique dans un très proche avenir,  pour évaluer l’évolution des  travaux.

Il s’est dit satisfait de voir qu’il y a quand même  des institutions publiques qui sont assurées comme c’est le cas avec la Clinique Ngaliema.

A l’occasion, il en a profité pour lancer un appel pressant à tous les propriétaires des immeubles à les assurés contre l’incendie pour pouvoir bénéficier des interventions de la Sonas S.A.

Deux jours seulement après l’incendie de Ngaliema, la Sonas était déjà sur place pour évaluer les dégâts, a-t-il fait remarquer. Cela prouve à suffisance la volonté de la Sonas d’intervenir efficacement à chaque fois que leurs clients sont en difficultés en cas des sinistres.

A son tour, le DRK-Ouest-Equateur M. MINZENI Louison fait savoir que la Sonas a répondu à sa mission d’assureur de proximité et d’assureur des institutions. A cela, il a tenu  à rappeler que la Clinique Ngaliema avait été assuré par le biais du Ministère des ITPR. Cela traduit manifestement la volonté qu’affiche le Chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui avait promis et instruit le gouvernement d’accompagner la Sonas S.A. C’est une fierté pour l’ensemble du personnel de la Sonas de remercier également  le Chef de l’Etat et le gouvernement Sama Lukonde.

Il convient de relever  que la Sonas a déjà fait preuve de  compétence et  dextérité par le passé,  en indemnisant des dossiers costauds qui ont nécessité des sorties de fonds importants.

Il s’agit, par exemple, l’indemnisation de l’incendie de Sange dans le Sud-Kivu à la suite d’un véhicule citerne pleine d’essence qui s’était renversé en pleine cité. Le drame a fait 300 morts calcinés sur place et plusieurs dégâts matériels.

C’était le 2 juillet 2010. Ensuite, les installations de l’Ogefrem  calcinés dans un incendie à l’immeuble Botour  de Kinshasa, le 22 septembre 2008. Il a fallu neuf mois des travaux dont le lancement a eu lieu en novembre 2014, par l’ancien DG Anatole Kikwa pour que l’Ogefrem redevienne propriétaire immobilier.  La Sonas avait tout indemnisé.

Eugène Khonde