Après la première édition organisée à l’initiative de Docteur Didier Baitopala et compagnie en fevrier dernier, la deuxième édition des retrouvailles et réjouissances des anciens étudiants des Institutions d’enseignement supérieur et universitaire de l’ancienne province Orientale, réunis autour de la Famille BOA, ont eu lieu dimanche 31 juillet 2022, dans l’enceinte de l’Académie des Beaux-arts. Comme particularité, cette rencontre a été marquée cette fois-ci par la présence de beaucoup de gens dont la délégation de la diaspora, absente lors de la première édition.

Une rencontre sportive a eu lieu en marge de ces retrouvailles. En effet, à cette occasion, en vue d’orner la journée, une rencontre de football a eu lieu et s’est soldée sur le score d’un but à zero en faveur des jeunes boyomais sur les étudiants. La rencontre de baskettball a été également organisée concomittament, question de mettre aussi les membres pratiquant cette displine à l’aise. L’occasion faisant le larron, beaucoup ont crevé l’abcès et ont exprimé leur satisfecit. «Les amis sont venus. Bien sûr qu’on aurait voulu être à 1000 ou 2000 ici, telle était notre souhait, ce qui est bon, est que vous avez vu les basketteurs ont joué, ils étaient sur le terrain, car certains se plaignaient qu’on ne privilégie que le football, et après il y a aussi les footballeurs qui ont joué», a lâché un participant à ce grand rendez-vous.

Beaucoup d’entre-eux se sont exprimés de la même façon. «C’est important qu’on se retrouve, les anciens de Kisangani, ça nous rappelle bcp de choses. On a passé des bons moments, mauvais moments, mais, le fait d’être toujours ensemble ça montre qu’on est vraiment unis et on doit continuer comme ça», a fait savoir un Boyomais, visiblement enthosiasmé de cette belle rencontre.

«Le message c’est l’amour, la solidarité, c’est l’Union, c’est ce que nous a caractérisés tous les temps de nos études à Kisangani», a ajouté par ailleurs l’un des ressortissants de la grande province Orientalle.

Pour boucler la boucle, une récéption a été organisée dans la soirée, dans l’enceinte de l’Académie de Beaux-arts. Sous une bonne ambiance, l’un des faits marquants étaient les retrouvailles entre les veuves et encadreurs.

Les BOAS regroupent les anciens de l’Unikis, l’ISP BUTA, l’ISP BUNIA, l’ISC Kisangani, IFA YANGAMBI, ISEA Bengamisa, ISC.

La Pros.