Flash

BAN2

 

La Caisse nationale  de sécurité sociale de la République Démocratique du Congo a accueilli, du 25 au 29 juillet 2022, le séminaire  des responsables en charge de la formation  et du développement  des compétences des organismes  de prévoyance sociale de la Zone  de la conférence interafricaine  de la prévoyance sociale, CIPRES  en abrégé.  Il ressort de ces travaux la nécessité pour la CIPRES de concevoir une politique commune de formation cohérente, adaptée et efficiente pouvant permettre aux organismes de prévoyance sociale de disposer des ressources humaines compétentes et capables de participer à la promotion et à l’émergence des régimes de sécurité sociale durables. L’activité s’est déroulée à Béatrice Hôtel, dans la commune de la Gombe, en présence  des plusieurs personnalités du pays ainsi que de l’inspecteur  Marco Andria Manalina, représentant personnel de Madame le secrétaire Exécutif de la CIPRES.

Jean Simon Mfuti Kiaku, Directeur Général a.i de la CNSS,  a estimé que ‘’l’amélioration professionnelle à travers la formation et le Développement  des compétences représente une dimension essentielle de la gestion des organismes de prévoyance sociale’’.

’’La meilleure performance de ces organismes est généralement le reflet de la qualité du capital humain dont ils disposent’’, a-t-il ajouté.

Selon lui, il est illusoire de penser développer la sécurité sociale sans se préoccuper de ses animateurs, des personnes qui,  au quotidien, travaillent d’arrache-pied pour fournir des services et prestations divers en vue de garantir la viabilité et la pérennité de leurs régimes.

‘’Je suis heureux de constater que les participants ont mené avec responsabilité les débats et échanges ayant débouché sur des résultats combien éloquents pouvant relever les défis de la problématique de formation et de développement des compétences’’, a lancé  Jean Simon Mfuti Kiaku, qui a tenu à féliciter les séminaristes pour le travail abattu durant les cinq jours des assises. « Je voudrais à cet égard, mesdames et messieurs les séminaristes, vous féliciter pour votre totale participation et pour la qualité de vos interventions’’. Pour lui, les objectifs de la CIPRES à l’issue de ce séminaire ont été raisonnablement atteints.

Dans son  discours de clôture, le Directeur de Cabinet, Représentant personnel de son Excellence  Madame  la Ministre de l’emploi, travail et Prévoyance Sociale a réitéré  la volonté du Ministère à accompagner les acteurs de la sécurité sociale de la République Démocratique du Congo dans cet élan, du reste, salutaire pour tout projet de développement.

Il a exhorté par ailleurs, les délégations venues de partout en Afrique pour prendre part  à ce séminaire, à être les caisses de résonnance qui porteront les recommandations pertinentes issues du présent séminaire auprès des décideurs pour impulser les changements attendus.

 Signalons que plusieurs pays Africains ont pris part à ces travaux. Il s’agit  du Burkina Faso,  de la Centrafrique, du Comores,  Bénin, Niger, RDC, Congo, Gabon, Togo, Côte d’Ivoire, Tchad, Quinée Bissau, Mali et le Sénégal. Deux  experts  du centre Africain de management et de perfectionnement  ont également accompagné les réflexions.

De 48 acteurs du  domaine de ressources humaines qui ont participé aux travaux, il ressort les recommandations suivantes : harmoniser le niveau requis  d’entrée et de sortie à l’IMDS, renforcer les actions d’appui à l’endroit des OPS, de mettre en place un mécanisme  de suivi et évaluation, de sensibiliser les OPS  à s’orienter vers les centres des formations labélisés, de vulgariser les différents outils juridiques  et comptable de la CIPRES et  la création d’un centre de formation  crée par la CIPRES.

Nelly Somba

Pin It

Statistiques

26443841
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
10611
24160
67192
26188710
158661
690642
26443841

Your IP: 18.232.56.9
2022-12-06 11:30

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg