Flash

BAN2

 

A son retour en ville de Goma ce jeudi 28 juillet 2022 après une mission d'itinérance dans la partie Nord de la province, le gouverneur militaire le lieutenant général Constant Ndima Kongba a rassuré à la presse que tous les commerçants qui font leurs transactions à partir de la douane de Kasindi ne doivent plus avoir d'inquiétude car des solutions ont été trouvées quant à ce.

Selon l'autorité provinciale, lors de son séjour dans la partie Nord de sa juridiction, précisément à Butembo et Beni, est un cas très particulier vu que ce coin est l'épicentre de l'insécurité au Nord Kivu.

Selon lui, il y avait des problèmes avec les opérateurs économiques depuis la semaine passée, où nous avons enregistrés des incursions sur la route Beni-Kasindi et cela a détruit les outils de nos opérateurs économiques en terme des véhicules, des vies humaines. « Cette situation nous a poussée à y aller avec la FEC provinciale pour trouver la FEC locale afin de désamorcer la grève qui avait été effective suite à ce fléau et nous nous n'avons pas besoin. Comme vous le savez, notre pays est agressé, nous menons une guerre, Bunagana est vraiment coupé des autres entités de notre province, nous n'avons plus d'entrée et de sortie ce qui est un manque à gagner pour le Nord Kivu.Ishasha n'a pas assez des capacités et Kasindi la troisième entrée, mon souci est que cette route soit rendue fluide le plus rapidement pour faciliter les entrées et les sorties. Vous êtes sans ignorer nous sommes dans la guerre sur terre sur terrain, si nous arrivons à la guerre économique, nous risquons d'être asphyxier et que le pire peux arriver sur nos marchés, ce qui ne sera pas bon pour notre population précise l'exécutif provincial », a-t-il résumé.

Réagissant sur les différentes marches anti Monusco qui ont eu lieu dans son entité en début de cette semaine, le gouverneur militaire, le lieutenant général Constant Ndima Kongba déplore les bavures qui ont été enregistrés lors de ces manifestations car la constitution garantit la liberté de manifester.

" Personnellement, je comprends le ras le bol de la population mais on pouvait pas arriver à ces actes de vandalisme. Quand il y a de tels actes, ce tout le monde qui perd, que ça soit la Monusco, la population. Il y a des maisons en location des congolais que les agents de la Monusco se servent comme résidence dont quelques-unes ont été démolies, les outils informatiques et autres de la mission onusienne ont été pilés mais aussi saccagés, ce que je déplore. A part ces dégâts matériels, il y a eu aussi des pertes en vies humaines que ça soit dans toutes les entités où des dégâts humains ont été signalés mais côté casque bleu.Je profite de cette occasion pour présenter mes condoléances aux familles éprouvées mais aussi mes compassions aux personnes blessées", a regretté le Gouverneur.

Guellord Risasi

Pin It

Statistiques

23833503
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9554
22415
54668
23630895
323905
641978
23833503

Your IP: 3.236.225.157
2022-08-16 08:05

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg