Flash

BAN2

 

 La 5ème  édition du Forum des Ministres et Chefs des Divisions provinciaux en charge du genre se tient du 27 au 29 juillet 2022, à  l’Auditorium de Fleuve Congo Hôtel. Présidé par la Ministre du Genre, Famille et Enfant, Gisèle Ndaya, ce forum est mise en place depuis 2015, constituant un outil de coordination pour l’amélioration de  la collaboration  au niveau central et  provincial, afin d’assurer une mise en œuvre harmonieuse et une bonne coordination des politiques,  des programmes et des projets relatifs au genre. Pour ce faire, cette énième rencontre tire sa particularité sur des orientations politiques et administratives à donner pour l’accomplissement de l’agenda du genre en RDC, et  pour un bon fonctionnement des services, aussi bien au niveau national, provincial et local.

Objectifs

Pour la Ministre en charge du Genre, famille et Enfant, Gisèle Ndaya, les Ministres et les Chefs des Divisions provinciaux en charge du Genre au niveau provincial sont établis pour impulser, par la politique du Gouvernement sur la question de la parité et de l’égalité homme-femme.  A cet effet, elle a précisé que cette édition du forum poursuit  les objectifs dont celui de faire un état des lieux de  l’équité et de l’égalité de genre dans les différentes provinces, de partager les informations et les expériences en matière de la promotion des droits de la femme, de la famille et de la protection de l’enfant. Mais aussi d’engager les autorités politico-administratives et les Partenaires Techniques et Financiers dans la réalisation de l’égalité du genre et l’avancement des droits de toutes les femmes.

Comme autre perspective, elle a indiqué qu’au cours de forum, ils devront  élaborer une feuille de route commune des activités qui seront organisées dès de  décembre 2023, conformément à la lettre de mission assignée par son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Jean-Michel Sama Lukonde.

«L’interaction entre tous les niveaux, dont  national, provincial ou local, notamment en matière de coordination des questions du genre n’est pas clairement définie et mérite d’être clarifiée pour une bonne coordination.   C’est le sens qu’il faut donner au forum qui s’ouvre ce jour et qui est à sa 5e édition», a-t-elle déclaré.

Elle a affirmé que le présent forum a lieu pendant un moment où la partie Est de la RDC est le théâtre de plusieurs exactions des mouvements rebelles appuyés par les pays voisins. Conflits auxquels la femme et les enfants paient une lourde tribu suite aux effets collatéraux de la guerre notamment, par différentes formes de  violences sexuelles utilisées comme armes de guerre.

Progrès en RDC

Tout en reconnaissant  les efforts consentis par le Gouvernement Congolais, pour parvenir à l’égalité homme- femmes et à l’élimination de toutes les formes des violences faites à la femme, elle a évoqué qu’ils ne sont plus à prouver car la RDC a élaboré et adhéré à plusieurs instruments juridiques régionaux et internationaux dont des stratégies, des  programmes et des projets ont été élaborés et mis en œuvre.

Les résultats  obtenus étant encourageants, même si  le travail est à poursuivre, la RDC  enregistre  à ce jour, la meilleure représentation de la femme au Gouvernement jamais connu dans son histoire avec 27 % de femmes. Et tous ces efforts doivent être consolidées, capitalisées et pérennisées pour une société plus juste et plus égalitaire.

Efforts communs

De ce fait, elle a  exhorté toutes les femmes de la RDC à s'aligner derrière le Chef de l'Etat son Excellence Félix Antoine Tshisekedi, dans ses efforts de paix pour mettre fin à la discrimination et à la violence faites à la femme. Car ensemble elles y parviendront en se rangeant derrière les forces armées déployées au front afin de mettre fin à la guerre et à l’insécurité qui prévalent dans la partie Est du pays.

Au terme de son allocution, elle a appelé  tous les acteurs du secteur genre de continuer le travail en synergie pour une victoire finale, en faisant de la parité une réalité en RDC.

Invité d’honneur à cet événement, le Vice-Premier Ministre de la Fonction Publique, Modernisation de l’Administration et Innovation du Service Public, Jean-Pierre Lihau a insisté sur le rôle déterminant de la femme dans le processus tourné vers la pacification du pays et dans la gouvernance démocratique. Et a rappelé que la question de l’autonomie de la femme est inscrite parmi les 185 piliers du gouvernement congolais dans le programme d’actions 2021 à 2023.  

Niclette Ngoie

Pin It

Statistiques

26441907
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
8677
24160
65258
26188710
156727
690642
26441907

Your IP: 66.249.76.172
2022-12-06 09:27

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg