Flash

BAN2

 

A la tête de cette institution universitaire depuis 7 mois maintenant, le Recteur Jean Kambayi Bwatshia apporte des innovations sans pareil et un changement efficace dans cette Alma mater. Au moment où plusieurs d'entre vous et le monde de la presse, en général, se pose la question de savoir si c'est vraiment celui qui devait venir ou il faut attendre un autre, votre journal a mené des enquêtes afin d'apporter une lumière en toute objectivité, aux rumeurs qui ne cessent de prendre place par manque de la vraie information vérifiée et certifiée, votre journal, La Prospérité ayant une expérience de plus de 20 ans, a creusé dans ce dossier creux.

L’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la communication (IFASIC) revit depuis l’installation du nouveau comité de gestion qui a, à sa tête, le Recteur Jean Kambayi Bwatshia. De par l’organisation des activités scientifiques à la structuration de la Faculté, il n’a jamais caché ses intentions à vouloir redorer l’image de cette alma mater.

Son entrée en fonction fut caractérisée par la persistance d’une grève générale menée par l’association des professeurs et du personnel tant scientifique qu’administratif de la RDC. Mais à l’IFASIC, le Recteur Kambayi a su remettre le train sur le rail en demandant personnellement aux professeurs de reprendre avec les enseignements et mettre fin à la grève, à la plus grande satisfaction des étudiants de cet établissement universitaire. Contrairement à d’autres universités publiques, où la grève se poursuivait. C’est ainsi qu’il se fait grand ami des étudiants puisque leurs désidératas sont suivis et ont trouvé des réponses. Suite à cela, le surnom de ‘’Ya Mukolo’’ lui a été donné par les étudiants. 

Changement de mentalité

En effet, en 49 ans d’existence et ne comptant qu’une vingtaine de professeurs, un bilan négatif avait été relevé lors de la célébration de cet anniversaire le 28 mai 2022 par les professeurs. Et, l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la communication qui partait vers une décadence, se voit remettre sur la bonne voie à travers la promotion du changement de mentalité prôné par Jean Kambayi et étalé comme son unique piste de solution, pour un Congo nouveau étant donné que la valeur d’une nation se mesure à la valeur qu’elle réserve à l’Université. Et ce, pour durer, survivre et exister comme un peuple dans un monde civilisé, la fonction de cette institution est cruciale. Ce remède est à même de permettre à la République Démocratique du Congo de monter d’un cran sur tous les plans. A cette piste, le Professeur Kambayi Bwatshia avait évoqué, lors d’une conférence, un changement véritable de l’homme congolais. A l’en croire, pour arriver à changer la mentalité de l’homme congolais dans l’ensemble, il lui faut une conscience historique du pays. Et, à l’étudiant, futur cadre du pays, un enseignement axé sur l’éducation civique et initiation à la nouvelle citoyenneté suffit.

Le retour à l’ordre

Cependant, les conditions de vie et de travail du corps scientifique et administrative ont été nettement améliorées car ‘’la manière dont tu traites ton université, tes chercheurs, tes enseignants et tes étudiants détermine ton être afin d’arriver à bâtir une société du savoir’’. L'ancien ministre sous Mobutu n'a depuis jamais caché son intention de bâtir, de revêtir et donner un nouveau statut à cette école qui a formé des milliers de grands journalistes congolais et étrangers depuis sa création en 1973 par le professeur Malembe. Et, a vu sortir plusieurs politiciens qui font l’honneur de la nation. 

Plusieurs anciens étudiants se réclament appartenir à l’ISTI plutôt qu’à l’IFASIC car selon eux, l’enseignement de cette institution est en baisse depuis quelques années et qu’à l’IFASIC, il règne des antivaleurs comme décrié dans un article publié sur un média en ligne ‘’ Clientélisme, corruption et favoritisme : L’IFASIC se meurt à petits feux (1ère partie). C’est ainsi que dès son arrivée, le Recteur Jean Kambayi Bwatshia a mis en place des stratégies nécessaires pour investir dans la recherche afin que IFASIC deviennent plus compétitif avec le phénomène de mondialisation loin des idéologies et des slogans mystificateurs et de l’opacité sociale. Selon lui, l’université se conçoit comme un haut lieu de savoir académique, de la recherche scientifique et technologique ; un haut lieu de savoir supposer vrai et qui s’avère être le berceau de la science et des consciences pour le développement quantitatif et à la fois qualitatif, performant, innovateur et optimum d’une communauté donnée prise dans sa globalité.

Par ailleurs, aujourd'hui comme changement, les locaux administratifs et auditoires commencent à revivre. Tous les bureaux ou presque ont été dotés de nouvelles tables et le département de l'information et de la communication a réceptionné un lot important de nouveaux sièges pour l'exercice confortable des dossiers informatiques. Pendant ce temps, les valves sont installées dans tous les coins nécessaires et la bibliothèque abrite des activités hebdomadairement. C’est le retour à l’ordre dans la collaboration avec ceux qui veulent travailler car vivre c’est changer.  

La Pros.

 

Pin It

Statistiques

26443596
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
10366
24160
66947
26188710
158416
690642
26443596

Your IP: 207.46.13.90
2022-12-06 11:15

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg