Flash

BAN2

 

C’est un Patrick Muyaya tout indigné qui a brisé l’omerta devant la presse, lundi 18 juillet 2022, quelques heures après la sortie médiatique de Jean-Marc Kabund, pour rassurer sur la détermination du Gouvernement de la République à poursuivre la grande bataille du changement de narratif à travers l’amélioration des conditions de vie des congolais. Aux côtés du Ministre du Commerce Extérieur Jean Lucien Bussa, puisqu’il était question de faire un focus sur l’économie, le Porte-parole du Gouvernement  a indiqué qu’avec l’élan pris par l’exécutif central, sous l’impulsion du Président Félix Tshisekedi, la barre est hautement placée et qu’il ne sera nullement question que le débat soit nivelé vers le bas. Car, proposer une alternative au peuple, a insisté le Ministre de la Communication et médias, ne signifie pas forcément tenir des propos assimilables aux insultes, au nom de la démocratie, à l’égard de ceux qui sont aux affaires.

«Je pense que s’il y a bien une chose qui sévit bien en République Démocratique du Congo –c’est parfois même de trop d’après certaines personnes, c’est la liberté d’expression. Donc, tout le monde a le droit de dire ce qu’il veut. Cela procède de la démocratie… Ce qui est excessif est insignifiant. Ce n’est pas en étalant  ce qui s’apparente à des insultes, à de la calomnie, qu’on va proposer une alternative au peuple congolais », a déploré Patrick Muyaya. Pour lui, seul le temps dévoilera la vraie face des uns et des autres puisque les warriors demeurent prêts, chacun dans son secteur, à débattre pour faire éclater la vérité comme le recommande le changement de narratif. « Le moment venu, nous, nous serons prêts à débattre parce que vous avez noté l’une des différences principales de notre Gouvernement et des autres Gouvernements précédents, c’est le sens de redevabilité. Nous recevons des critiques au quotidien comme gouvernement. Le moment venu, nous débattrons. On saura qui ment, qui ne ment pas, la vérité est de quel côté. De toute évidence, nous, nous sommes dans un changement de narratif à la tête, le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi. Vous voyez les progrès qui sont accomplis. J’aurais voulu que vous posiez des questions –comment ça se fait, comment ça se passe, comment on a pu le faire, donner 30% de plus à tous les fonctionnaires de l’Etat. Ce sont de sujets qui nous intéressent, nous. J’aimerais bien qu’on commence à aller dans le fond des débats. Ce soir, nous avons fait un focus sur l’économie, on fera un focus sur le tourisme et les conséquences de cette guerre sur notre écosystème. Et donc, comptez sur nous pour aller dans le fond et toujours rester haut quand les autres feront l’effort d’aller très bas », a-t-il martelé.

Gloire Mfemfere

 

Pin It

Statistiques

23901684
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
12191
21572
122849
23630895
392086
641978
23901684

Your IP: 94.177.225.245
2022-08-19 10:52

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg