Flash

BAN2

 

‘’La Redynamisation et la Restructuration du parti’’ était l’objectif du congrès du Mouvement Social tenu du 15 au 16 juillet 2022, au centre Catholique Nganda dans la commune de Kintambo. A l’issue de ce congrès,  plusieurs Résolutions ont été prises notamment, l’élection de l’Honorable Jean-Claude Kibala à la tête du parti, le changement d’appellation du parti ainsi que la réédition des textes et règlements du MS. Une cérémonie qui s’est déroulée en présence des membres venus des provinces ainsi que de la ville de Kinshasa.

Aux premiers mots de son allocution, Jean-Claude Kibala, le désormais nouveau président du MS a indiqué la fierté avec laquelle il voit se réaliser les rêves de Feu Pierre Lumbi, celui de garder tout haut la flamme. « Si je n’avais pas de convictions que nous pouvons être à la hauteur de ce souhait et rêve de Pierre Lumbi qui était celui de voir un de cadre du parti faire mieux, j’allais vous dire de chercher quelqu’un d’autre», a-t-il déclaré.

Pour lui, ‘‘c’est avec l’appui de l’équipe que nous serions à la hauteur du Rêve de pierre Lumbi’’. Avant de se retirer et laisser le bâton de commandement au nouveau président national, le président du congrès, Norbert Ezadri Eguma, a remis les nouveaux statuts, le nouveau règlement intérieur, les listes de participants ainsi que le drapelet adopté par les congressistes au président Honoraire du parti, M. Alexandre Mwarabu qui, à son tour, les a remis au président nouvellement élu, l’Honorable Jean-Claude Kibala.

Nouvelle appellation, nouveau drapeau 

Le congrès a ouvert sous la présidence de M. Mwarabu Alexandre, qui a prononcé le discours d’ouverture avec le souhait qu’à son issue, les congressistes dotent le parti des textes adaptés à son fonctionnement et qu’ils soient en mesure de porter la hauteur de ses ambitions ainsi que des animateurs capables de relever les défis de l’heure et à venir. Par la même occasion, M. Mwarabu a estimé qu’il était temps pour lui de se mettre en retraite pour laisser la place au sang neuf. «Pour ma part, j’ai mis  toute mon énergie à gérer  le Mouvement congolais pour la renaissance dans les conditions que vous connaissez. Je suis fier de l’avoir amené jusqu’à ce congrès. J’estime que le temps est venu de mettre du sang nouveau comme je l’ai exprimé plus haut, tout en restant disponible pour accompagner sagement la nouvelle équipe», a-t-il dit.  

Au sortir des assises de la première journée, les congressistes ont convenu sur le  changement de dénomination du parti qui passe de Mouvement Congolais pour la renaissance, MCR en abrégé, à Mouvement Social, MS en abrégé. Il a été de même de gré aux congressistes d’adopter des nouveaux statuts et règlement ordre intérieur du parti,  ainsi que la présentation par projection du nouveau logo du parti adopté par le congrès.  

Nouveaux dirigeants, nouveau vent 

Dans le cadre de la redynamisation du Mouvement congolais pour la renaissance (MCR), qui s’appelle dorénavant Mouvement Social (MS), les congressistes ont élu de nouveaux dirigeants de cette formation politique. A la tête on trouve  Jean-Claude Kibala, comme  président national qui, dans son mot de circonstance, a remercié vivement  les congressistes pour le choix porté en sa personne.

Résolutions  du congrès

Les congressistes ont pris les décisions de revalorisation des contraintes statutaires du délai de la convocation du congrès, de l’élection du président National du parti, de la désignation des vice-présidents nationaux du parti, de  la nécessité de clarification de position des élus nationaux et provinciaux ainsi que de ceux désignés aux postes exécutifs par rapport au parti, l’adoption des statuts et du règlement d’ordre intérieur, de la validation des mandats des congressistes, de l’engagement de la nouvelle équipe à implanter les nouvelles structures du parti à tous les niveaux.

Le nouveau président a ainsi présenté la nouvelle équipe dirigeante du parti constitué des membres ci-après :

-Honorable Norbert Ezadri Eguma, vice-président en charge de doctrine, idéologie et formation ;

-Honorable Jean Mokiti, vice-président en charge de politique et implantation ;

-Madame Chantal Ngoyi, vice-présidente en charge de stratégie, planification et programmation ;

-Quatre vices président attendent d’être désignés par leur espace géographique respectif ;

-Professeur Antoine Tshimpi, secrétaire Général ;

-Honorable sénateur Alphonse  Uketshi, secrétaire Général adjoint en charge d’organisation et finance ;

-Monsieur Pitchou Bolenge, secrétaire Général adjoint

-Monsieur Moïse Mousa Okongo, secrétaire Général adjoint en charge de la jeunesse ;

-Me Mundala Lunda, secrétaire permanant du bureau politique ;

-Monsieur Alexandre Mwarabu Okolonga, président du comité des sages.

Nelly Somba

Pin It

Statistiques

23923326
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
8925
24908
144491
23630895
413728
641978
23923326

Your IP: 66.249.70.209
2022-08-20 05:16

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg