Flash

BAN2

 

La messe tant attendue vient d'être dite à Luanda. Les lampions de la Tripartite Lourenco-Kagame-Tshisekedi tenue le mercredi 6 juillet 2022 dans la capitale angolaise, se sont éteints. A la grande satisfaction du Peuple Congolais.

Cette rencontre présentée comme celle de tous les dangers a opté pour la désescalade. Autrement dit, le Président Tshisekedi et le Président Kagame ont choisi la voie diplomatique pour la résolution de cette nouvelle crise. Ils ont fumé ensemble le calumet de la paix, comme dirait l'autre.

Au regard de la feuille de route adoptée à Luanda c'est l'option diplomatique qui l'a emporté. Le Président Tshisekedi devra s'estimer ainsi heureux pour avoir imposé une solution diplomatique en lieu et place de l'option militaire.

Qui a oublié la célèbre équation tshisekedienne : ou c'est la paix ou c'est la guerre?

D'ailleurs, dans son message adressé au Peuple Congolais à l'occasion de la fête de notre indépendance, le 30 juin dernier, le Président Tshisekedi avait martelé sur ces deux options à poursuivre concomitamment : la diplomatie et la guerre. On lisait la détermination sur son visage.

Avant cette réunion de Luanda, le Président congolais n'a pas changé de braquet. Il a maintenu sa position. Très ferme, il a même haussé le ton.

Luanda est devenue Canossa pour le Président Kagame. En décryptant la feuille de route qui a consacré la fin des travaux de la capitale angolaise, on déduit qu'en acceptant le retrait immédiat du M23 du territoire congolais, le Président rwandais a  admis implicitement que  c'est l'armée rwandaise qui agressait notre pays sous la couverture des terroristes du M23. C'est une grande victoire diplomatique pour le Président Tshisekedi.

Luanda 2022 a aussi exigé que l'exploitation des ressources naturelles devra se faire désormais dans le strict respect de la souveraineté de chaque Etat. Qui dirait mieux!

Le plus grand enseignement à tirer de ce triste épisode est que le Président Tshisekedi s'est révélé comme un grand patriote et défenseur intraitable des intérêts nationaux. Tout au long de cette crise congolo-rwandaise, il a démontré ses qualités de meneur d'hommes. Il a su placer à l'avant-plan  l'intérêt national. Il a refusé de baisser les bras.

Luanda 2022 aura marqué, à mon avis, le triomphe du Président Tshisekedi. Le Peuple Congolais ne s'était pas trompé en le portant à la magistrature suprême de notre pays.

Crispin Kabasele Tshimanga Babanya Kabudi

Président National de l'UDS

Coordonnateur National du GPI

 

Pin It

Statistiques

26443596
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
10366
24160
66947
26188710
158416
690642
26443596

Your IP: 207.46.13.90
2022-12-06 11:15

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg