Flash

BAN2

 

Le Directeur Général de l’Autorité de Régulation et de contrôle des Assurances (ARCA), Alain Kaninda, a présenté  au cours de  la première conférence sur l’état du marché des assurances  de 2019 à 2021 , les réalisations de ce secteur depuis sa libération il y a trois ans,  ce mardi 5 juillet 2022 à Fleuve Congo Hotel. Travaillant pour la gestion et la libéralisation de ce secteur, cette rencontre  a réuni des opérateurs d’assurances agréés par l’ARCA  pour rendre public leurs productions. Depuis la libéralisation de ce secteur, l’ARCA accorde les agréments, les licences, à de nouvelles sociétés d'assurances privées qui sont venues rejoindre la société nationale SONAS.

Réalisations

C’est sur une note de satisfaction que le DG Alain Kaninda a présenté, au cours de son exposé, le bilan des capacités des opérateurs, qui répondent aux besoins de la population. En 3 ans, il a indiqué que l’ARCA a pu atteindre 41 opérateurs dont 10 sociétés d’assurances et des courtiers, ce qui a  permis de créer plus d’emplois dans le secteur, soit de 111 en 2019 à 248 en 2021, avec  un marché  de près de 220 millions de dollars.

Ce bilan a été également marqué par la mise en place du cadre réglementaire, d’un système National d’Emission des Certificats d’Assurance et de la diversification des activités du marché.

Et de préciser que l’ARCA continue avec le processus de libéralisation, afin de l’ouvrir à plusieurs opérateurs de manière à ce que le secteur des assurances apporte à la RDC des capitaux importants. Y compris des moyens de financement de l'économie, le moyen de financement pour les familles, les moyens de protection avec des produits d'assurance, en termes d'assurances santé, maladie, incendie et autres.

Perspectives

Ayant pour objectif d’atteindre un marché de 250 millions de dollars, Alain Kaninda a pris des mesures pour contrôler les sociétés d’assurances, et l’application des assurances obligatoires par les importateurs.

Dans ce même sens, il a fait mention de la digitalisation qui fait partie d’une de leurs stratégies importantes. Car, le secteur des assurances regorge beaucoup d'informations, des données  dont les contrôles ne peuvent pas se faire manuellement. Pour relever ce défi, un système au niveau de l'ARCA qui permet de gérer certains certificats d'assurance qui doivent être émis automatiquement a été déjà été lancé depuis quelques mois, dont l’étape suivante est celle des réseaux sociaux et d’autres applications mobiles.

Présent à cette cérémonie, le Directeur de cabinet du Ministre des Finances Nicholas Kazadi, Bertin Mwaka a rappelé aux  opérateurs d’assurances à œuvrer pour le développement de l’économie nationale.

Niclette Ngoie                                             

Pin It

Statistiques

26442294
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9064
24160
65645
26188710
157114
690642
26442294

Your IP: 66.249.66.211
2022-12-06 09:57

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg