Flash

BAN2

 

C’est un moment historique pour la RDC  d’organiser la 40ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’Union Panafricaine des Postes (UPAP), du 4 au 14 juillet 2020 à Pullman. Par le canal de la Société Congolaise des postes et Télécommunication (SCPT), plusieurs groupes ont été repartis afin d’élaborer au cours des travaux, des recommandations pertinentes et judicieuses, qui  seront portées au conseil d’administration.  Car à leur issue des travaux, les postes africaines devront tirer profit des marges qu’offrent les nouvelles technologies pour répondre aux enjeux de l’innovation, de l’intégration, de l’inclusion numérique. Surtout que la transformation numérique dans le secteur postal est d’une nécessité, depuis l’avènement de la COVID-19.

La  RDC reste profondément attachée à ce patrimoine commun qu’est le secteur postal continental. Du reste, le Directeur Générale de la SCPT, Didier Musete a salué, dans son mot de bienvenue, les efforts du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, lors de son mandat à la tête de l’Union Africaine, lesquels efforts tournés vers l’unité Africaine ont permis à la Poste de soigner sa diplomatie en Afrique et au reste du monde. Il a reconnu l’intérêt que l’UPAP accorde aux services postaux en RDC, en acceptant que la ville de Kinshasa accueille ce forum.

En outre, il a relevé que depuis sa création en RDC en 1885, la poste a connu des élévations et des contraintes, mais actuellement elle est centrée sur la voie du développement et de l’innovation selon la vision de l’UPAP. Celle-ci qui tient à une poste qui s’appuie sur la digitalisation des services, le transfert d’argent et l’expédition d’autres produits.

Il s’est dit convaincu des aboutissements de cette session qui permettront de consolider les relations entre la RDC et l’UPAP, mais aussi un nouvel élan pour revaloriser et redynamiser la poste congolaise, comme étant un catalyseur crédible et incontournable en développement socio-économique et intégrateur de la RDC.

Cette session arrive, a poursuivi le DG de la SCPT, à un moment symbolique parce que c’est un moment où nous célébrons ‘‘le postier le plus célèbre du monde, je cite, Patrice Emery Lumumba qui a été reconduit sur la terre de ses ancêtres, lui qui a été engagé à la poste en 1944 et qui a fait dix ans de service, ce qui lui a permis d’avoir une stabilité sociale’’.   

Augustin Kibasa, Ministre de Postes Télécommunications et Nouvelles technologies a affirmé que ceci est un événement diplomatique majeur, étant donné qu’elle remet la poste sous l’orbite continentale. Saluant ces grands pas, après près 35 ans depuis que la RDC n’avait plus été sollicitée pour abriter un forum réunissant les administrations postales des pays membres de l’Union Africaine. 

La vision générale de ces assises est celle d’assurer la mise en œuvre d’un territoire postal unique, et de fournir des orientations politiques innovantes, intégrées et inclusives pour le développement du secteur postal en Afrique. De par cette cohésion, cette session 40ème disposera d’un éventail riche et complet des thématiques sur les enjeux du secteur postal, en faveur de la RDC à l’ère de la relance du secteur de la poste longtemps oubliée. 

Après le go donné par le Ministre des PTNTIC, les participants venus de plusieurs pays d’Afrique se sont répartis en quatre commissions, notamment, la commission Economie et finances, la commission stratégie, la commission exploitation et politique et régulation.

Niclette Ngoie

Pin It

Statistiques

23839542
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
15593
22415
60707
23630895
329944
641978
23839542

Your IP: 54.36.149.66
2022-08-16 16:28

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg