Flash

BAN2

 

« La Communauté Hutu congolais condamne haut et fort, l’invasion du Territoire national par le Mouvement terroriste M23 malheureusement, avec la complicité des pays voisins, le Rwanda et l’Ouganda. L’agression dont la RDC est victime en ce moment vient d’embrasser les territoires du Rutshuru et de Nyirangongo qui sont l’un des berceaux des Bahutu congolais. La Communauté Hutu congolais se range comme un seul homme derrière le Commandant Suprême et Chef de l’Etat, le Gouvernement de la République et les Forces armées (FARDC) pour défendre la Nation en danger ». Tel est le message fort qui ressort de la déclaration des notables de la Communauté Hutu Congo, réunis à Goma le 25 juillet 2022, en rapport avec les enjeux sécuritaires liés à l’agression par le Mouvement terroriste M23, soutenu en première force par les pays voisins, le Rwanda et l’Ouganda.

 

DECLARATION DE LA COMMUNAUTE HUTU CONGOLAIS EN RAPPORT AVEC LES ENJEUX SECURITAIRES LIES A L’AGRESSION PAR LE MOUVEMENT TERRORISTE M23

A l’issue de la réunion qui a regroupé les notables Hutu à Goma en date du 25 juin 2022, il ressort la déclaration ci-après :

  1. La Communauté Hutu congolais condamne haut et fort, l’invasion du Territoire national par le Mouvement terroriste M23 malheureusement avec la complicité des pays voisins, le Rwanda et l’Ouganda. L’agression dont la RDC est victime en ce moment vient d’embrasser les territoires du Rutshuru et de Nyirangongo qui sont l’un des berceaux des Bahutu congolais.
  2. La Communauté Hutu congolais se range comme un seul homme derrière le Commandant Suprême et Chef de l’Etat, le Gouvernement de la République et les Forces armées (FARDC) pour défendre la Nation en danger.
  3. La Communauté Hutu saisit cette occasion pour inviter toute la population à la résistance contre l’agression en soutenant l’armée républicaine engagée sur les fronts de Bunangana, Jomba, Bweza, Kisigari, Rugari, Busanza, Bukoma et Nyirangongo. Cette résistance populaire permettra à l’armée de bouter l’ennemi hors du territoire national.
  4. La communauté Hutu congolais demande aux jeunes égarés de toutes tendances, de se retirer du M23 qui sème la désolation sans épargner personne. La République leur accordera le pardon pour avoir répondu à cet appel.
  5. La Communauté Hutu congolais condamne les discours de certains leaders de la Région des Grands Lacs tendant à faire croire à l’opinion que l’agresseur M23 viendrait pour libérer la communauté Hutu notamment. La communauté Hutu congolais n’a pas besoin d’une protection quelconque venant de l’extérieur, en dehors de la protection par le Gouvernement congolais.
  6. La Communauté Hutu congolais demande au Chef de l’Etat et au Gouvernement central de tout mettre en œuvre pour libérer les territoires de Ruthuru et de Nyirangongo par voies diplomatiques, politiques militaires.
  7. La Communauté Hutu congolais demande à la communauté internationale de s’impliquer en persuadant les parrains du Mouvement M23 que le moment est venu pour consolider la paix dans la Sous-région. En adhérant à la ‘‘East Africain Community’’, la RDC est engagée résolument vers le développement de son peuple et de ses voisins.
  8. Enfin, la Communauté Hutu congolais exhorte tous les Hutu et toutes les autres communautés du Nord-Kivu et de la RDC d’éviter les messages d’incitation à la haine tribale car une telle attitude peut engendrer des conséquences graves sur les innocents.

Fait à Goma, le 25 juin 2022

Pour la communauté Hutu congolais

 

Pin It

Statistiques

23833175
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9226
22415
54340
23630895
323577
641978
23833175

Your IP: 54.36.149.31
2022-08-16 07:34

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg