Flash

BAN2

 

Immédiatement après la reconquête de la cité de Bunangana par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo, FARDC, ce jeudi 16 Juin 2022 dans la matinée, le Président National de l'Union des Démocrates Socialistes, UDS, et Coordonnateur National du Groupe des Partis Indépendants, GPI, Monsieur Crispin Kabasele Tshimanga Babanya Kabudi, s'est empressé pour présenter ses sincères félicitations au Commandant Suprême des FARDC, le Président Félix-Antoine Tshisekedi TSHILOMBO : "Au nom des Camarades de l'UDS, mon parti politique, je félicite très sincèrement le Commandant Suprême des FARDC, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour le couronnement de ses efforts personnels qui ont permis à notre armée de bouter hors du territoire national l'armée rwandaise et ses supplétifs du M23 qui ont occupé la cité frontalière de Bunangana pendant deux jours."

Il a poursuivi :"Par cette victoire indiscutable des hommes du Général Chico Tshitambwe sur les terroristes du M23 et l'armée rwandaise, le Président Tshisekedi Tshilombo est en droit de se réjouir d'avoir sauvé notre pays de la balkanisation concoctée dans les officines occidentales et exécutée par certains pays voisins comme le Rwanda et l'Ouganda."

Le Président Kabasele Tshimanga d'ajouter :"Le Président de la République qui s'est personnellement impliqué dans les préparatifs de la riposte de ce jeudi ayant abouti à cette éclatante victoire, doit la savourer avec raison. Car, comme tout commandant au front, il doit être jaloux de sa victoire qu'il ne partage avec personne. Bravo, mon Commandant Suprême ! Vous avez, une fois de plus, confondu tous vos détracteurs sur vos qualités de Chef. Je salue son implication personnelle."

Le Sénateur honoraire Kabasele Tshimanga a fustigé l'impuissance et la duplicité avérée de la Monusco :"Je condamne avec la dernière énergie l'impuissance et la duplicité établie de la Monusco qui s'est emmurée dans un silence injustifîable et coupable quand il s'est agi de désigner le Rwanda et l'Ouganda comme les véritables agresseurs de la République Démocratique du Congo. La Monusco a nié tout ce que notre peuple a vu à l'oeil nu Bunangana, à savoir la complicité de l'Ouganda qui a offert le passage à l'armée rwandaise et les terroristes du M23 ainsi que le Rwanda qui agresse ouvertement notre pays sous la couverture du groupe créé de toutes pièces, le M23. Comme la Monusco ne sert à rien dans notre pays et, en plus de 20 ans de présence sur le sol congolais, son bilan est largement négatif, je demande à notre gouvernement d'exiger son départ immédiat. Il s'avère désormais que la Monusco est l'instrument des Occidentaux devant contribuer à la balkanisation de notre pays."

Enfin, le Président National de l'UDS  a terminé en ces termes :"Le Président Tshisekedi Tshilombo devra mettre à profit cette victoire incontestable pour réorganiser notre armée qui devrait être assainie, pour donner sans tarder une nouvelle impulsion à son action politique dans tous les secteurs de la vie nationale gangrenée encore par les tares héritées des régimes mobutiste et kabiliste. C'est le moment ou jamais de nettoyer les écuries d'Augias".

Propos recueillis par Jean Kabeya Mudiela Ndungu

Pin It

Statistiques

22762532
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
19385
24680
140671
22506166
436417
492155
22762532

Your IP: 3.235.78.122
2022-06-25 23:18

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg