Flash

BAN2

 

Au Kwilu, une des provinces issues  du démembrement du Grand Bandundu, les violons sont en désaccord entre l’Assemblée provinciale et une équipe de l’Inspection Générale des Finances (IGF), dépêchée pour encadrer les dépenses au sein de cet organe après le décaissement, par le Gouvernement central, d’une somme évaluée à plus de 620 millions de Francs congolais pour le paiement des arriérés des députés provinciaux. Il est, en effet, reproché à l’Honorable Serge Makongo, président de l’Assemblée provinciale, non seulement de refuser d’exécuter les décisions de l’IGF, mais aussi de vouloir faire partir Adelin Mundele, Chef de Division en charge des Finances, pour avoir suspendu le Comptable de l’Assemblée provinciale du Kwilu, sur instruction de l’équipe de l’Inspection Générale des Finances. A l’heure actuelle, signale-t-on, une motion incidentielle serait déposée au bureau de l’Assemblée provinciale, le 26 mai dernier, en vue du départ de celui qui serait considéré, d’après des sources sur place, comme la cible principale de l’organe délibérant du Kwilu.

Rappel des faits

«L’équipe d'encadrement de l'Inspection Générale de Finances avait instruit le Comptable Public de l'Assemblée Provinciale du Kwilu de lui soumettre, avant décaissement de toute dépense, le plan de trésorerie hebdomadaire en vue de procéder à son examen au regard de la légalité et de la régularité des dépenses prévues dans ledit plan. Cependant, en violation de ces instructions et sans l'autorisation de l'équipe d'encadrement de l'Inspection Générale des Finances, le Comptable Public Principal a procédé aux différents paiements pour un montant total de CDF 620.524.320 résultant des arriérés des frais de fonctionnement mis à la disposition de l'Assemblée Provinciale par le Gouvernement central le 06 mai 2022. L'équipe d'encadrement a constaté, en outre, que le comptable a utilisé la somme de CDF 24.810.000 sans l'en informer au préalable ni lui communiquer les pièces justificatives y relatives. Par la présente, l'équipe d'encadrement vous fait rapport sur les faits reprochés à l'intéressé lesquels constituent à la fois une obstruction à une mission officielle de contrôle de l'Inspection Générale des Finances, un acte d'insubordination et un manquement grave à ses obligations et responsabilités en tant que comptable », renseigne une correspondance adressée au comptable suspendu, par le Chef de Division Adelin Mundele, qui précise que la mesure prise par l’équipe de l’IGF était consécutive à l'article 47 du Décret 110 13/054 du 11 novembre 2013 portant règlement d'administration applicable aux comptables publics qui stipule explicitement ce qui suit : «Tout Comptable public qui commet un acte d'insubordination qui se manifeste, soit par un refus de contrôle des organes compétents, soit par tout autre acte contraire aux dispositions des articles 33 à 38 du présent Décret, est immédiatement suspendu de ses fonctions».

La Pros.

Pin It

Statistiques

22762532
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
19385
24680
140671
22506166
436417
492155
22762532

Your IP: 3.235.78.122
2022-06-25 23:18

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg