Voici deux notifications de deux arrêts du Conseil d’Etat en contentieux électoral en appel des Gouverneurs et vice gouverneurs.  D’abord, l’arrêt  de la province de la Tshopo (REA 178/188/180/184/185)  relatif à l’annulation partielle des résultats de vote de suppléant d’un député provincial ayant repris automatiquement son mandat après l’exercice des fonctions incompatibles. Ledit vote, aux termes de l’instruction devant le Conseil d’Etat, est présumé avoir profité à la partie AFDC-A  qui,  de ce fait,  n’a pu réaliser que 13 voix contre 14 voix de Madeleine Nikomba Sabangu, définitivement proclamée élue Gouverneur de la Tshopo.  Ensuite, l’arrêt  de la province de la Mongala ( REA 183) relatif à la radiation de la liste de  candidats de César Limbaya Mbangisa, pour utilisation du personnel de l’Etat notamment,  par des effigies des membres du Gouvernement de la République, personnel de l’Etat au sommet des administrations publiques  sur ses affiches électorales  et ainsi que leur argent pour achat des consciences des Députés provinciaux, acté sur PV d’OPJ, avec pour conséquence,  l’annulation du vote en sa faveur, émis par les 13 Députés, ayant pour conséquence, pour éviter toutes autres irrégularités possibles, la proclamation en ordre utile  de Aimé  Bokungu Bubu en qualité de  Gouverneur élu de la province de la Mongala.