Flash

BAN2

 

 *La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a clôturé  ce mardi 24 mai 2022  à l’Hôtel Rotana à la Gombe, le séminaire technique de l’Association Internationale de la Sécurité Sociale (AISS) portant sur « l’extension de la couverture sociale aux populations non encore couvertes en Afrique Centrale ». Cette clôture a été marquée par la présence du Représentant de la Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale et du Conseiller Principal du Chef de l’Etat chargé de la Couverture Santé Universelle.

Durant deux jours, soit du 23 au 24 mai 2022, ce séminaire a réuni plusieurs organismes de sécurité sociale des pays d’Afrique Centrale dont la RD. Congo, le Gabon, le Tchad, le Cameroun, la Centre Afrique, le Comores, et le Congo Brazzaville.

Au cours de ces échanges, les parties prenantes ont toutes été interpelées sur le rôle clé de la sécurité sociale  et par une mise au point sur les catégories des  populations  qui ne sont pas couvertes par la sécurité sociale.

En termes des travaux de ce séminaire, l’officier du Bureau de liaison a présenté les lignes directrices de l’AISS en rapport avec les solutions administratives pour l’extension de la couverture, tout en rappelant les objectifs poursuivis par elles  et a proposé les stratégies de leur  mise  en œuvre ainsi que leurs structurations.

Points de convergence

Pour sa part, M.  Jean-Simon Futi Kiaku,  le Directeur Général de la CNSS,   a salué la tenue optimiste de ces échanges. Car, selon lui,  elle a permis de réfléchir sur l’avenir de la sécurité sociale.

Entre les lignes, il a rappelé  que les Institutions de Sécurité Sociale ne seront en  mesure de relever les défis actuels et futurs que si elles continuent à  mettre au point et à  partager de  bonnes pratiques visant des solutions innovantes.

Il a aussi révélé, par ailleurs,  que la clôture  de ces travaux marque le couronnement des échanges entre le Comité Directeur, le Bureau de Liaison et les Caisses sœurs d’Afrique Centrale.

D’ailleurs,  il a émis le vœu de la multiplicité de ces activités afin qu’elles renforcent les liens de coopération et d’amitié avec les institutions d’autres pays en vue d’envisager les voies et moyens efficaces pour assurer la pérennité de leurs organismes. 

Extension de la couverture sociale

Au sujet de ce qui les a réunis, Jean-Simon Futi Kiaku a affirmé, en outre,  que ce processus devrait passer par l’amélioration substantielle de la qualité de la gouvernance et des prestations   afin de susciter auprès  des personnes non couvertes, le désir ardent  d’adhérer aux principes régissant la sécurité sociale. 

Tout en admettant la volonté politique des pourvois publics qui est un levier important pour la promotion de l’extension de la couverture sociale, il s’est, néanmoins,  joint aux observations des participants qui ont reconnu l’absence d’un cadre juridique et légal adapté.  

A cela, il faudra compter également  le manque d’organisation des populations cibles, la précarité de leurs revenus et l’absence de culture de sécurité sociale. Après s’être mis d’accord pour la mise en place des stratégies, les participants ont, enfin,   ont remercié l’assistance pour les apports donnés au cours de ces travaux  sur les défis majeurs de leurs administrations en Afrique centrale  qui sont, pour la plupart,  confrontés au ralentissement suite à la conjoncture  économique devenue  maussade.   

Il y a lieu de noter que  pour marquer l’histoire et encourager les principaux responsables, cette cérémonie   s’est clôturée par la remise des attestations  aux Directeurs généraux des Caisses sœurs en Afrique Centrale présents.

Niclette Ngoie 

Pin It

Statistiques

22761801
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
18654
24680
139940
22506166
435686
492155
22761801

Your IP: 185.191.171.13
2022-06-25 22:15

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg