Flash

BAN2

 

La Ministre d’Etat, Ministre du Portefeuille, Adèle Kayinda, a présenté ce jeudi 19 mai 2022 aux professionnels des médias, lors d’un point de presse, le contour relatif à la création de Congo Ressources par l’Etat Congolais au travers du Ministère du Portefeuille dont l’objectif principal est de détenir, au sein d’une même structure, différents permis de recherches (PR) non exploités à haut potentiel minier. Elaborés dans le cadre des réformes du secteur minier, en partenariat avec AJN, ces permis de recherches concernent essentiellement des sites des secteurs de l’or et d’autres minerais tels que le lithium, le cobalt…Etant donné que la RDC a une opportunité historique de transformer le secteur minier, ce contrat permettra la valorisation de ces sites de l’Etat, qui lui permettront d’en être bénéficiaire.

Mécanisme de valorisation

Lors de son allocution, la Ministre d’Etat et Ministre du Portefeuille

a décrit le contexte actuel de la RDC, qui dispose d’un énorme potentiel de ressources minières, dont un très grand nombre n’a pas franchi le stade rudimentaire de la valorisation du permis de recherche. Malgré les différentes tentatives, les sociétés d’Etat existant ont cumulé un passif rendant difficile leur utilisation comme un véhicule financier, qui profite aux partenaires étrangers qui bénéficient des éventuelles valorisations.

Pour palier à ce handicap, elle a précisé qu’il a été nécessaire de créer Congo Ressources, car ces titres seront intégrés et valorisés au travers des transferts d’actions dans un véhicule financier dénommé AJN RESSOURCES, société cotée en bourse canadienne. Et d’après elle, l’existence de cette société a été adoptée à la réunion du Conseil des Ministres du 18 mars 2022, après qu’une commission ait été instituée afin de fournir des informations supplémentaires au Gouvernement sur le projet de ce partenariat.

Feuille de route du partenariat

Néanmoins, afin d’éviter que l’Etat ne perde le contrôle de ce nouveau projet, le schéma de l’horizon à court terme implique que la RDC en échange du transfert de ces titres, devra recevoir 60% des actions d’AJN. Et au-delà du transfert, un mécanisme de suivi sera intégré en vue de permettre la majorité de l’actionnariat à la RDC.

Hormis cela, la feuille de route renferme la présentation de la RDC dans AJN avec deux administrateurs au sein du Conseil d’Administration permettant ainsi de veiller aux intérêts de la RDC.

Pour la zone à moyen Terme-Long terme, celle-ci inclut la diversification de ce partenariat intégrants les permis de recherches sur le lithium et le cobalt, la proposition aux opérateurs des avoirs valorisés au sein de AJN afin de maximiser les revenus tirés. Mais aussi l’établissement d’un propre véhicule financier qui détiendra tous les permis de recherche existants. 

Présentation du partenaire

Il sied de rappeler qu’AJN est une société listée sur la bourse canadienne, qui émerge dans l’exploration de type junior, spécialisée dans la valorisation d’avoir miniers. Un management qui dispose plus de 75 ans d’expérience dans le secteur de l’exploration, la structuration et levée de financement de mines majeures à travers le monde.

Niclette Ngoie

Pin It

Statistiques

22761801
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
18654
24680
139940
22506166
435686
492155
22761801

Your IP: 185.191.171.13
2022-06-25 22:15

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg