Flash

BAN2

 

 

  1. Contexte socio-économique du programme de développement de 145 territoires (PDL-145)

Lors de son discours sur l’état de la Nation le 13 décembre 2021, Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, a prôné le développement socio-économique à partir de la base à travers les 145 territoires de la RDC.

Ainsi, les projets d’investissement public vont être réalisés dans les 145 territoires en se focalisant sur les secteurs de l’éducation, la santé, l’agriculture, l’énergie, le transport, les routes et autres infrastructures. Tirant l’expérience de nombreux échecs du passé, le programme de développement de 145 territoires ne devrait pas être un condensé d’investissements publics, de centre vers la périphérie, sans mesures d’encadrement des populations en vue de leur participation à la réalisation et dans l’exploitation future des infrastructures qui seront créées.

Vivement, la nouvelle approche consacre l’appropriation du programme à la base comme condition sine qua non de sa réussite.

  1. Contribution du centre de recherche CERPECS ASBL

Suivant la vision du Chef de l’Etat, notre Centre de recherche, CERPECS ASBL, a mené des études en vue de mobiliser les populations rurales dans la réalisation de cet ambitieux programme. (www.cerpec-cooperative.com)

A cet effet, notre Centre de recherche a conçu un nouveau paradigme, qui consiste à organiser les populations dans des sociétés coopératives et mutualistes, afin de collaborer avec les services publics ainsi que les investisseurs privés dans la mise en œuvre desdits projets d’investissement.

Ce processus d’intériorisation du programme économique du Gouvernement va ouvrir dans la vie des populations rurales des perspectives toutes nouvelles, notamment le lancement de  leurs propres activités socio-économiques autour des projets réalisés par le Gouvernement dans leurs territoires.

Il s’agit d’accroître le contenu local ou les activités économiques autochtones rattachées aux grands projets d’investissement public (www.economie-developpement.com).

  • Stratégie de création des sociétés coopératives  locales autour des projets d’investissement du Gouvernement

Avec l’appui du Gouvernement, notre Centre de recherche pourra former les paysans dans les techniques modernes (liées à leurs activités primaires) et les aider, de manière pratique, à créer des sociétés coopératives dans tous les secteurs concernés par le programme de développement de 145 territoires.

Les coopératives agricoles, mutuelles de santé, coopératives de consommation, coopératives d’épargne et d’investissement, coopératives de production artisanale, coopératives minières pourront relayer les investissements initiaux de l’Etat dans la poursuite du développement communautaire.

De toute évidence, les coopératives ont la capacité de mutualiser les efforts de production au niveau local, de faciliter l’approvisionnement en intrants, tout en organisant la vente des produits locaux sur les marchés à des prix rémunérateurs.

Assurément, la stratégie que notre Centre de recherche, CERPECS ASBL, propose au Gouvernement permettra d’accroître les retombées socio-économiques des projets d’investissement public et d’améliorer les revenus des populations locales (RTNC/Emission Parlons Economie https:youtu.be/b-zpqnoHHQ4)

  1. Présentation du projet

Après  de nombreuses recherches sur l’économie congolaise et le développement durable, les chercheurs du Centre de recherche et de promotion de l’économie coopérative et solidaire (CERPECS) ont conçu la stratégie de promotion des sociétés coopératives, comme  levier principal de professionnalisation des agents économiques évoluant dans le secteur informel et dans le monde rural.

Le CERPECS se focalise sur les réformes macroéconomiques suivant deux axes : la restructuration socioéconomique et la promotion de l’esprit d’entreprise par le recours au système coopératif, et sur fond d’une économie solidaire et démocratique.  Le nouveau paradigme coopératif aura le mérite de réorganiser et professionnaliser les populations vivant actuellement dans le secteur informel et rural.

En effet, les réformes sous la bannière du mouvement coopératif tonifieraient la dynamique de la production des secteurs informel et rural, de manière à inciter les communautés villageoises à opérer rapidement et profondément leur mutation vers la modernité économique.

D’autant que les coopératives diffuseront, parmi les populations, les réflexes et l’esprit de solidarité permettant de retenir les capitaux nationaux et, qui mieux est, drainer, à des conditions avantageuses, les capitaux étrangers.

S’appuyant sur la puissance induite par l’union des forces, les institutions coopératives concourront à fédérer les masses populaires, en dehors de toute discrimination (ni raciale, ni ethnique, ni politique), en vue d’exercer plus d’initiative dans l’amélioration de leur existence.

Elles deviendront, de facto, les forces motrices de la croissance économique et du renouveau sur le plan moral.  Aussi, les hommes de bonne volonté se ligueront-ils à l’instar des fourmis qui n’ont ni chef, ni inspecteur, ni maître pour amasser une abondante moisson. (Selon le code éthique du développement des nations immuablement fondé sur le livre de Lévitique, chapitre 26 : 1-46 et la première épître de Paul à Timothée, chapitre 3 : 1-13) 

En ce qui concerne le Programme de développement de 145 Territoires, le Centre de recherche pour la promotion de l’économie coopérative et solidaire, en sigle CERPECS ASBL, notre institution à caractère scientifique et technique, a mené des études qui ont abouti à la conception de la stratégie faisant fond sur le système coopératif, lequel prône la participation des populations en tant que nouveaux entrepreneurs et, donc, agents de développement local.

Le nouveau paradigme, conçu par notre centre de recherche, devrait allier le programme d’investissements publics dans les territoires à une vaste campagne de professionnalisation des agriculteurs et cantonniers à travers le regroupement dans les sociétés coopératives, afin d’accroitre le contenu communautaire des investissements publics, notamment les effets d’entrainements sur l’économie rurale.

Etant spécialisé dans le développement communautaire, nous venons offrir nos services aux fins de la professionnalisation, la formation et le regroupement des populations des territoires en sociétés coopératives en vue de les préparer à participer activement à la réussite de programme de développent de territoires de la RDC.

A tout prendre, le projet que nous proposons au Gouvernement, stimulera l’encadrement et la mobilisation d’entrepreneurs ruraux, en vue d’évoluer  en partenariat avec l’Etat, les partenaires financiers extérieurs ainsi que les investisseurs étrangers dans la réalisation dudit programme.

  1. Choix du projet et avantages

Les effets combinés de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 et la récente guerre de l’Ukraine suscitent à nouveau la question de la  dépendance alimentaire des pays africains.  Sans plus d’atermoiements, ceux-ci doivent se mobiliser en vue de former et d’équiper tous les habitants dans l’objectif de s’autosuffire sur le plan alimentaire.

Notre projet se base sur la formation des citoyens congolais au système coopératif et à l’élaboration et création des organisations associatives et coopératives. Ce projet, qui consiste à former les ressortissants des différents villages et groupes ciblés, dans l’objectif de doter les communautés des paysans réunis en coopératives, d’une capacité de production en vue de leur autonomisation et de l’autosuffisance alimentaire.

Par l’exécution effective de ce projet, leurs coopératives pourront collaborer avec le Ministère de l’Agriculture aux fins de rentabiliser les infrastructures à réaliser dans le cadre du programme de développement de 145 territoires.   Le projet améliorera la politique agricole du Gouvernement et engendrera, en outre, la croissance économique, la sécurité alimentaire, l’éducation, la santé, l’environnement, la participation citoyenne à travers une dynamique société civile. (RTNC/Emission Parlons Economie https : youtu.be/b-zpqnoHHQ4).

  1. Installation et incubation des coopératives agricoles

L’autosuffisance et la professionnalisation des différents groupes communautaires en qualité d’entrepreneurs ou professionnels agricoles est notre idéal principal. Notre mission est de former et professionnaliser différentes communautés choisies ; de faciliter leur transition de l’exploitation artisanale ou informelle à une exploitation professionnelle et rentable.

Notre mission est aussi d’établir et installer des sociétés coopératives dans les différents secteurs choisis et d'assurer leur évolution. Par-delà les retombées sur la croissance économique, notre mission est d’autonomiser les communautés rurales congolaises, en professionnalisant leurs activités primaires, notamment dans la production des produits vivriers.

Particulièrement, l’apport des jeunes entrepreneurs coopérateurs et des femmes dans l’agriculture, boostera la dynamique communautaire en exploitant les chaînes des valeurs longtemps délaissées dans les secteurs informel et rural.

Notre vision est de faire du CERPECS, notre centre de recherche, un incubateur des projets agricoles, particulièrement pour les jeunes entrepreneurs et les femmes,  qui pourront collaborer en partenariat avec le Gouvernement et les autres investisseurs. Les récipiendaires de la formation dispensée par CERPECS  seront des pionniers coopératifs qui initieront des sociétés coopératives dans leurs villages sous notre encadrement.

Pour le Comité de Direction de CERPECS ASBL

Ignace TWITE MBUYU

Secrétaire Général

+234816407799

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Barthos BIKAKALA

Secrétaire Général Adjoint

Tel.  +234822888284

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                                    

Pin It

Statistiques

22162566
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
4998
18147
137028
21931225
328606
440043
22162566

Your IP: 3.238.94.194
2022-05-22 06:44

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg