Flash

BAN2

 

‘’De ce fait, le MC-JEPK recommande que vous puissiez tenir un point de presse à l’issue duquel vous allez retirer vos déclarations disant que Goma se trouve à plus de 600 km de champs de bataille, contrairement à la réalité sur le terrain où les affrontements se déroulent même à moins de 20 km de la ville de Goma’’, lit-on dans une lettre officielle déposée par Barthélémy Bazambania, Président National du Mouvement des Citoyens Congolais Jeune Ensemble pour la Paix au Kivu (MC-JPK/Asbl), à l’endroit de l’Inspecteur Général Chef de Service, Jules Alingete Key. A côté de cette interpellation, le signataire de cette lettre propose une série de recommandations qui vont, dans un sens comme dans l’autre, vers l’implantation d’une direction de l’Inspection Générale des Finances dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, placées sous état de siège depuis le 6 mai 2022.

MOUVEMENT DES CITOYENS CONGOLAIS JEUNE ENSEMBLE POUR LA PAIX AU KIVU (MC-JPK/asbl)

Bureau de Coordination National

Kinshasa, le 27 avril 2022

A Monsieur l’Inspecteur Général des Finances, JULES ALINGETE

Objet : Notre indignation

C’est avec chagrin et désolation que nous venons auprès de votre paternelle responsabilité afin de partager avec vous ce-dont l’objet est mis en marge.

En effet, c’est par la voix de médias sociaux que nous venons de voir une vidéo dont vous avez dans votre état de conscience normale que les tueries et violations graves de nos mamans, papas, enfants, champs et bétails faites par les groupes armés locaux et étrangers et qui ont été à l’origine de plusieurs prorogations d’état de sièges par le parlement dans cette partie. Mais malheureusement, vous ne vous y étiez jamais rendu  et vous suivez par télévision à une distance de 6.000 km.

Merci pour votre confirmation à se désolidariser avec cette population où l’IGF qui est une grande institution de l’Etat semble n’avoir jamais organisé une mission d’inspection financière dans cette partie où notre gouvernement alloue une importante somme d’argent pour restaurer la sécurité mais détournée par les ennemis de la paix. Car l’approche axée sur les résultats en est la preuve pour que la population puisse affirmer ou non son impact sur les terrains. La restauration de l’autorité de l’Etat n’est pas seulement liée à la sécurité mais aussi à la bonne gouvernance financière dans cette partie du pays.

De ce fait le MC-JEPK, recommande :

  1. Que vous puissiez tenir un point de presse à l’issue duquel vous allez retirer vos déclarations disant que Goma se trouve à plus de 600 km de champs de bataille. Contrairement à la réalité sur les terrains où les affrontements se tiennent même à moins de 20km de la ville de Goma.
  2. Que l’IGF soit installée dans toutes les provinces où est déclaré l’état de siège. Ceci pour vous permettre à bien vivre les vraies versons de faits et de bien auditer les gestionnaire des fonds qui sont alloués.
  3. Que vous puissiez vous servir des acquis des résolutions issues de négociations qui se tiennent à Nairobi entre les groupes rebelles et notre gouvernement afin de bien dresser votre cahier de charge à présenter aux investisseurs.
  4. Que les investisseurs sachent que partout au monde où se trouve les humains, il ne manque jamais de problèmes et que leurs assurances c’est la garantie sécuritaire qui se retrouvera dans le contrat de collaboration gagnant-gagnant entre eux et notre gouvernement.
  5. Que les deux bureaux du parlement puissent se saisir d’office de cette vidéo afin d’interpeller le Chef de la Direction de Finances sur ses propos ségrégationnistes.

Barthélémy BAZAMBANIA KYALONDAGWA

Président National

Pin It

Statistiques

24880781
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
7988
19977
114194
24594961
672030
699153
24880781

Your IP: 3.235.65.220
2022-09-30 09:27

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg