Flash

BAN2

 

Toujours déterminé à promouvoir le partenariat public-privé en République Démocratique du Congo, le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a personnellement inauguré, jeudi 14 avril 2022, Kintoko, une usine ultramoderne située au quartier Kingabwa, dans la commune de Limete, et dont la spécialité n’est autre que la fabrication et le recyclage des produits plastiques. La cérémonie inaugurale a connu la participation de plusieurs personnalités et membres du gouvernement notamment, le Président du Sénat Modeste Bahati Lukwebo, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, la VPM en charge de l’Environnement et Développement durable Eve Bazaïba, le Gouverneur de la ville-province de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka ainsi que le Directeur Général de OK Plast, Mehdi Attieh, partenaire de la ville de Kinshasa dans ce projet d’assainissement qui vient en appui à l’opération Kin-Bopeto. Au total, trois moments forts ont caractérisé la cérémonie consacrée à l’inauguration. Il y a eu, entre autres, la coupure du ruban symbolique par le Chef de l’Etat, la visite des installations et la série d’allocutions de Gentiny Ngobila, de Mme Eve Bazaïba et de Mehdi Attieh. Il est bon de noter que l’usine Kintoko a été réalisée par l’entreprise OK Plast, du ‘’Groupe Angel’’, qui a déboursé une somme évaluée à 15 millions d’Euros, dans le cadre de son partenariat public-privé avec la ville de Kinshasa d’une durée de 20 ans. L’Usine a la capacité de recycler près de 50 tonnes de produits plastiques par jour. Ce qui fait d’elle la deuxième en Afrique après celle du Nigéria.

Grâce à ses machines de dernière génération, Kintoko a pour mission de participer à l’effort national de promotion d’une économie locale dynamique et circulaire à travers, d’une part, la création d’emplois et la formation de la main d’œuvre locale en matière de recyclage des déchets plastiques. Elle entend aussi participer à l’éclosion de l’esprit d’entrepreneuriat dans le chef de la jeunesse et de préserver l’environnement et l’écosystème, la biodiversité, la faune, la flore et le paysage contre la dégradation écologique provoquée par les déchets plastiques dans la ville de Kinshasa. Une autre mission, c’est d’offrir de manière durable à la population kinoise un cadre de vie sain, salubre, hygiénique, agréable, confortable où les maladies et les risques sanitaires liés à la dégradation de l’environnement provoquée par les déchets plastiques seront limités et la santé de la population préservée. C’est ce qu’on peut retenir des précisions fournies par le Directeur Général de Ok Plast, au cours de son allocution.

Un motif de satisfaction pour le Gouverneur Gentiny Ngobila, qui n’a pas manqué de remercier le Chef de l’Etat pour sa vision novatrice dans les projets porteurs d’espoir et d’avenir pour les congolais, en général, et kinois, en particulier. « (…), Je  voudrais rappeler à votre aimable attention que le programme quinquennal du gouvernement provincial de Kinshasa 2019-2023, dont l’objectif ultime est de faire de Kinshasa une mégapole attractive, résiliente, rayonnante et attrayante où il fait bon vivre, corrobore avec la vision ‘’Le peuple d’abord’’, véritable leitmotiv de l’action de Son Excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République, Chef de l’Etat. Il n’est pas nécessaire d’être un grand observateur pour se rendre compte, d’une part, de l’envahissement du plastique dans le mode actuel de consommation et, de l’autre, de ses effets perturbateurs voire dévastateurs sur l’écosystème. Comme nous pouvons tous le constater, il s’observe malheureusement que dans l’économie actuelle, hélas, le plastique prend de plus en plus de la place dans notre mode de consommation. En effet, les brasseries, les producteurs de boissons gazeuses, les usines alimentaires, pharmaceutiques et autres se servent du plastique comme emballage en amont, lequel après usage jonche de façon préoccupante notre environnement. Concrètement, à cause de l’incivisme environnemental, les déchets plastiques obstruent les caniveaux, tuent les végétations et polluent les rivières, occasionnant ainsi des inondations et d’autres sinistres», a déclaré le premier citoyen de la capitale. Ainsi, pour palier à cette situation, a-t-il ajouté, ‘’j’ai imprimé à l’exécutif provincial un schéma rationnel de gestion de déchets fondé sur des axes essentiels, à savoir : l’assainissement de la ville, la promotion d’économie circulaire qui privilégie les 3R. C’est-à-dire, ramasser, recycler pour valoriser, réutiliser, les déchets étant de nos jours une ressource de revenue et non de nuisance».

Genèse du partenariat public-privé avec OK Plast

«Bien conscient que la lutte permanente contre les déchets plastiques requiert non seulement des moyens conséquents, mais aussi, une expertise avérée, nous avons eu recours au partenariat public-privé avec un partenaire qui nous garantit une gestion intégrée et efficace des déchets plastiques sur toute la chaine, partant de la production en passant par la collecte, le recyclage, la valorisation et la réinjection sur le marché. C’est ainsi que j’ai signé, en date du 20 novembre 2020, avec le partenaire Ok-Plast, un protocole qui sera suivi d’une convention de délégation de service public de collecte et de valorisation des bouteilles plastiques dans la ville de Kinshasa. L’article 4 de cette convention dispose que les services délégués consistent dans les prestations ci-après : la mise en place des activités de collecte de bouteilles plastiques et de la sensibilisation sur les normes environnementales de population de la ville de Kinshasa ; la mise en place des points d’achat d’emballages plastiques, ‘’containers Kintoko’’, la mise en place d’une usine de valorisation des bouteilles plastiques», a révélé Gentiny Ngobila, qui trouve raison de se réjouir de l’aboutissement heureux de sa détermination à doter sa province d’une usine de gestion des déchets. «Aujourd’hui, je me réjouis de l’aboutissement heureux de ce projet qui cadre avec Kinshasa Bopeto, le cheval de bataille de mon mandat à la tête de la ville de Kinshasa. C’est pourquoi, j’ai accordé à Ok-Plast des facilités administratives et fiscales. J’ai mis à sa disposition 100 terrains de collecte ou d’achat des bouteilles plastiques dont 33 sont déjà opérationnels. J’assure la sécurité de ses sites sélectionnés pour la mise en œuvre dudit projet. J’analyse et valide en temps utile le plan opérationnel me transmis par la Société Ok-Plast », a-t-il indiqué.

Quelles retombées pour la ville de Kinshasa ?

Brièvement, à la question de savoir ce que gagnerait Kinshasa dans un tel projet, Ngobila a été clair et précis. Il a notamment évoqué des opportunités d’emplois pour les kinois et les congolais dans l’ensemble. «En contrepartie, la ville de Kinshasa bénéficie d’une redevance équivalente à 1% du montant total de dépenses engagées pour l’achat de bouteilles plastiques ramassées. La durée de ce contrat est de 20 ans…  Cette usine que vous allez inaugurer aujourd’hui rejoint votre vision ‘’le peuple d’abord’’. Car, en effet, ‘’la plastique bien gérée peut régénérer des opportunités d’emplois’’ pour la jeunesse congolaise… Pour terminer, je vous avoue ma fierté pour le projet Kintoko dont l’évolution positive se situe déjà bien au-delà de mes premières attentes. C’est pourquoi, je félicite la population kinoise pour son soutien et son accompagnement actifs à cette initiative en appui à Kinshasa Bopeto. Je félicite enfin la société Ok-Plast pour le sérieux qu’elle met dans l’accomplissement de ses obligations et l’encourage vivement dans la réalisation des objectifs que nous nous sommes assignés dans le cadre du partenariat fructueux qui nous lie. Cela est à notre portée et j’y crois fermement. Longue vie au partenariat Kinshasa-Ok-Plast », a souligné l’autorité urbaine.

Pour sa part, le N°1 de Ok-Plast a, d’entrée de jeu, loué le leadership de Félix Tshisekedi dans le volet partenariat avec le secteur privé. Il a également loué les efforts que fournit le Gouvernement pour rendre la RDC encore plus  vivable et attrayante. «Excellence Monsieur le Président de la République, votre présence à ce jour mémorable ainsi que celle de tous les membres du gouvernement ici présents est un signal fort qui traduit le nouvel élan que vous avez insufflé sur le partenariat public-privé depuis votre avènement à la tête de la République Démocratique du Congo. Nous profitons de cette opportunité pour saluer ainsi les efforts inlassables fournis par le Gouvernement central pour faire de la République Démocratique du Congo un pays-solution face aux enjeux climatiques de l’heure. Nous remercions, en passant, Son Excellence Madame Eve Bazaïba, qui a accepté d’être la marraine du Projet Kintoko. Nous tenons à remercier vivement Son Excellence Monsieur le Gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, dont la vision Kin-Bopeto est à l’origine du Projet Kintoko. C’est dans cette optique que le Groupe Angel, à travers 0k-Plast, a investi plus de 15 millions d’Euros dans la construction d’une usine moderne de recyclage de bouteilles plastiques, la deuxième en Afrique après celle implantée au Nigéria», a-t-il laissé entendre. Dans la foulé, il a lancé un plaidoyer au Gouvernement en vue d’un soutien à la création de prochaines usines de recyclage des produits plastiques. «Aujourd’hui, Kintoko ramasse 25 tonnes de bouteilles plastiques par jour et nourrit l’ambition de monter jusqu’à 50 tonnes. L’Usine Kintoko a la capacité de traiter 50 tonnes par jour. La ville de Kinshasa a besoin de 5 usines de ce même type pour recycler tous ses déchets. Voici pourquoi nous avons besoin de l’appui du  Gouvernement pour y parvenir», a-t-il épinglé.

L’assainissement est un secteur vital qui contribue au bien-être social de la population

Pour la VPM en charge de l’Environnement et Développement durable, Eve Bazaïba, l’inauguration de Kintoko par le Chef de l’Etat est un motif de satisfaction. « Je voudrais humblement rappeler que depuis mon accession à la tête de ce ministère, en tant que Vice-premier ministre en charge de l’Environnement et Développement durable, j’ai inscrit l’assainissement de l’environnement comme l’une des priorités de mes actions à la mission qui m’a été confiée par le Gouvernement de la République et qui a mis un accent particulier sur le développement social et économique de la population congolaise car le développement d’un pays c’est aussi et surtout un corps sain dans un environnement sain. L’assainissement est un secteur vital qui contribue au bien-être social de la population du fait qu’il réduit sensiblement l’incidence des maladies parasitaires et crée un environnement favorable pour le développement des communautés», a-t-elle indiqué. Et c’est juste après cette allocution que le Chef de l’Etat et toutes les personnalités présentes à la cérémonie ont visité les installations de Kintoko, après la coupure du ruban symbolique qu’accompagnait, par la musique, un groupe classique venu de l’Institut National des Arts (INA).

La Pros.

Pin It

Statistiques

22143156
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
3735
16468
117618
21931225
309196
440043
22143156

Your IP: 34.231.147.28
2022-05-21 05:05

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg