Flash

BAN2

 

 C’est plus qu’un livre : plutôt, c’est la reconnaissance mondiale et solennelle du rite catholique Zaïrois par le pouvoir de Vatican. Ne modifiant ni le Missel, ni l’Evangile, le rite catholique Zaïrois est le modèle des prières tel qu’adopté au pays de Lumumba. Verni le vendredi 8 avril 2022, à l’Amphithéâtre de l’Université Catholique du Congo, dans son site de la 1ère rue Limete/résidentiel, le nouveau livre « Le Pape François et le Missel romain pour les diocèses du Zaïre» est l’œuvre scientifique et littéraire de la Sœur Rita Mbosho Kongo, Professeur à l’Université Pontificale de Rome et Assistante du Pape François. A cette occasion, des autorités canoniques ont procédé à sa présenté et à laquelle a été associé Modeste Bahati Lukwebo, Président du Sénat.

Le rite Zaïrois, un exemple à suivre pour l’Eglise Catholique

Editée par la Librairie éditrice de Vatican, cette nouvelle parution contient trois chapitres étalés sur 259 pages. Ne voulant aucunement louper cette activité, le Pape François 1er est intervenu en direct, depuis le Vatican.

Très émerveillé par le rite zaïrois dans la célébration eucharistique, par ricochet Préfacier de l’ouvrage, le Chef de l’Eglise Catholique a indiqué que le rite Zaïrois est retenu comme un exemple de l’inculturation liturgique de l’Eglise Catholique Romaine.

Par après, il a demandé à l’assistance de s’approprier cette célébration liturgique faite en sa propre culture.
Mot du Président du Sénat

Pour Modeste Bahati Lukwebo, invité pour la circonstance en raison de son appartenance à la foi catholique, il est important de souligner que le rite zaïrois ne déforme pas le Missel, ni l’Evangile de Christ. Par contre, soutient-il, l’Evangile prêchée dans une langue locale est pour permettre aux fidèles de s’en approprier pleinement.

« Tout le monde peut la suivre, parce qu’elle est donnée dans la langue locale. Et ceci renforce la foi. Non seulement que cela renforce la foi, mais aussi on sent qu’on communique avec Dieu et avec son Eglise », a déclaré l’Honorable Président du Sénat.

Poursuivant ses propos, il a jeté des fleurs à l’écrivaine de ce précieux ouvrage qui compile tous les colloques et autres forums tablant sur le rite à la prononciation de la messe. Il affirmera que le Congo doit être fier de compter une nouvelle « savante », à savoir le Sœur Professeur Rita Mbosho.

Intervention du Recteur Léonard Santedi

Pour sa part, l’Abbé Léonard Santedi, Recteur de l’Université Catholique du Congo, a salué cette marque de reconnaissance à l’endroit du rite Zaïrois. Par contre, ce dernier a relevé que cette activité cadre avec les préparatifs de la de la première visite du Pape François en RDC, prévu en juillet prochain.

John Ngoyi

Pin It

Statistiques

22245901
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9865
14952
88333
22025538
411941
440043
22245901

Your IP: 89.40.121.245
2022-05-27 13:17

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg