Flash

BAN2

 

A l’invitation de la Direction de la Gestion Immobilière, DGI, de la Société Congolaise des Postes et Télécommunications, SCPT, l’Intersyndical et la Délégation Syndicale de cette Entreprise de l’Etat Congolais ont effectué, ce samedi 9 avril, une tournée dans quatre sites, propriétés de la SCPT, qui, jadis, étaient spoliés par des personnes malveillantes depuis plusieurs années, mais aujourd’hui récupérés et en phase de valorisation, grâce aux efforts du Conseil d’Administration et du Comité de gestion que dirige M. Didier Musete. Des démarches ont été entreprises auprès des institutions compétentes pour la réappropriation de ces terrains qui, à ce jour, sont sécurisés par des titres immobiliers. Et, pour éviter de laisser, à nouveau, ce patrimoine de l’Etat Congolais à la merci d’autres prédateurs, spoliateurs, et sur autorisation du ministère du Portefeuille et du Conseil d’Administration, un partenariat public-privé a été signé avec des opérateurs privés qui vont construire, pour le compte de la SCPT, des immeubles dans lesquels seront érigés de bureaux modernes de la Poste ainsi que des bureaux et autres appartements que ces privés vont exploiter jusqu’à amortissement de leurs investissements, tout en payant un loyer mensuel à la SCPT. C’est donc une nouvelle approche, une nouvelle stratégie de récupération,  de valorisation et de sécurisation de tous les sites de la SCPT, donc de l’Etat, à travers la République. 

La pluie dans la matinée n’a pas été un obstacle pour l’exécution de ce programme tracé. La randonnée a commenté par le Site dit Cadeco, dans la Commune de la Gombe où les travaux vont commencer dans peu de jours. Sur ce site, l’Intersyndicale et la délégation syndicale de la SCPT ont reçu les explications du Directeur de la DGI, M. Prosper Bokoto, qui se faisait complété par le Directeur des Services Généraux, M. Mayamba ainsi que Mme la Directeur Divisionnaire de la SCPT/Kinshasa, Mme Tshebe. Une maquette du gigantesque Immeuble qui sera érigé sur le lieu a été montré aux invités de la DGI et à la presse.

Prosper Bokoto a autant rappelé que le but poursuivi par la récupération de tous ces patrimoines est d’utiliser ces derniers au besoin de l’entreprise, afin de maximiser les recettes pour la faire tourner et des régler différents problèmes internes.

La deuxième étape, l’ex DEOP4, situé sur l’avenue de la justice, derrière l’Immeuble Intelligent, où depuis lors, les occupants ont été délogés, et les travaux débuteront les mois qui suivent en attendant des dernières formalités en cours. 

Ensuite, la grande équipe s’est dirigée vers le site de Haut Commandement dans la commune de la Gombe où les travaux sont déjà avancés, et dont les syndicalistes ont manifesté de l’admiration, au vu de la grandeur du chantier.

Finalement, ils ont chuté sur le site de Pont Caby en diagonal du Stade des Martyrs où 37 titres ont été annulés, et aujourd’hui il n’y a qu’un titre, un titre de la SCPT qui, avec des partenaires privés, fait des merveilles sur un endroit qui servait d’abri aux malfrats de toute sorte. Ici, des bureaux modernes de la Postes seront construits, avec des entrepôts et autres locaux que des partenaires vont exploiter jusqu’à amortissements des investissements, avant que tout et alors tout revienne à la SCPT, donc à l’Etat, après quelques années, tout en payant le loyer mensuel à la SCPT.

  1. Prosper Bokoto n’a cessé de remercier les syndicalistes pour leurs encouragements et leur accompagnement dans cette lutte, pour la récupération des sites de l’Entreprise jadis spoliés.

Retour des syndicalistes

A l’issue de cette ronde, le Président de l’Intersyndicale, M. Kasonga, a félicité le Directeur Général d’avoir prise en compte cette option qui avait été levée à l’époque du Ministre Okundji, et d’avoir fait en sorte que toutes les propriétés reviennent à la SCPT. «Nous sommes heureux car, ce pourquoi nous luttions depuis des années porte des fruits. Nous souhaitons à ce que cette initiative perdure et que cela soit une source de revenus pour l’entreprise», s’est-il exprimé. M. Kabemba José, président de la Délégation Syndicale a poursuivi dans la même logique. Pour lui, tous les travailleurs de la SCPT sont derrière cette initiative de récupération et de sécurisation de tous les sites de l’Entreprise. Il a demandé aux autorités du pays de ne pas suivre les ennemis de cette démarche qui veulent décourager cette initiative, par des manœuvres de corruption, d’intimidations et de dénigrement du comité de gestion.   

D’une même voix, les syndicalistes ont également lancé l’appel à tous ceux qui se concertent dans l’ombre à se rendre dans les différents chantiers afin de palper le déroulement des travaux et ne pas se laisser distraire.

Niclette Ngoie

Pin It

Statistiques

22761971
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
18824
24680
140110
22506166
435856
492155
22761971

Your IP: 169.159.210.168
2022-06-25 22:30

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg