Flash

BAN2

 

*C’est dans l’objectif de permettre à un plus grand nombre des patients de se faire soigner que Marie-Olive Lembe Kabila, épouse de l’ancien Président de la République et actuel Sénateur à vie, Joseph Kabila Kabange, a doté un plateau technique et une équipe des médecins mise à contribution pour renforcer les capacités du Centre Hospitalier Initiative Plus (CHIP). Comme dans les années précédentes, le CHIP organise du 4 au 9 avril 2022 une énième campagne en faveur des patients souffrant d’arthrose, de la hanche et des genoux, et d’autres pathologies orthopédiques.

Des cas réglés

Plus donc question de débourser des millions pour se faire soigner à l’étranger. Grâce au Centre Hospitalier Initiative Plus, un plateau technique est à la portée des congolais et l’équipe des médecins mise à contribution par l’initiative de Marie Olive Lembe Kabila en faveur de nos patients, se déploient déjà au 4ieme jour des interventions chirurgicales.

Des témoignages des patients recueillis sur terrain, plus d’une trentaine des patients sont pris en charge dans ce Centre Hospitalier ultra moderne, dans l’hinterland de Kinshasa, et le Docteur orthopédiste Kumasamba, et toute son équipe s’activent avec succès.

A cet instant, une dizaine de patients dont l’âge varie entre 60 à 75 ans  ont subi avec succès les interventions, et que la majeure partie a fait de plus de 30 ans d’arthrose sans solution, mais avec cette campagne, le sourire revient aux lèvres.

Le cas de Madame Etina Annie, elle dit avoir souffert pendant 30 ans. Aujourd’hui, elle retrouve la mobilité de ses deux jambes. Par voie de conséquence, elle remercie premièrement le Seigneur Dieu, ensuite Marie Olive Lembe Kabila pour cette belle initiative de venir en aide à moindre frais à ses compatriotes. « Qu’elle en soit bénie ! », a-t-elle conclu.

Quand à Mme Mandu Christine, 66 ans d’âge, elle dit avoir souffert pendant 10 ans. Grâce à l’humanisme de Maman Olive Lembe Kabila, dit-elle, « Je peux marcher aujourd’hui et j’ai hâte de me promener avec mes petits fils ».

Quand à Mme Yagbalalu Liliane, 65 ans révolus, qui a subi la prothèse bilatérale, se dit enfin heureuse tout en remerciant Marie-Olive Lembe Kabila, tout le corps médical qui a pris soin d’elle. « A l’étranger on m’a demandé plus de 17.000 dollars. Chez nous, j'ai payé dérisoirement grâce au concours de nos médecins de CHIP », a-t-elle dit tout en  fondant en larmes.

La rencontre surprise

Il n’est pas facile de reconnaître le mérite des uns. Ni la bonté de cœur de chacun de nous. C’est du moins les mots qui sortent de deux compatriotes qui se rencontrent pour la première fois, grâce à la complicité de Docteur Jeff Ntalaja. Ce dernier qui a convaincu le Docteur Kumasamba de voler au secours de ses compatriotes en détresse.

Sans hésitation, l’orthopediste Kumasamba qui loue par la même occasion les meilleures conditions de travail du Centre Hospitalier Initiative Plus n’a pas hésité de répondre à l’appel de Marie Olive Lembe Kabila.

L’épouse du Sénateur Joseph Kabila qui a tenu à rencontrer son compatriote de l’étranger, a témoigné par ailleurs sa joie et adressé ses remerciements au Docteur Kumasamba qui a accepté de tout abandonner à l’étranger au profit de ses compatriotes, et opérer à moindre coût. « Mon souhait est de vous rencontrer, et aussi vous remercier de la confiance nous témoigner », a dit en luminaire la promotrice du Centre Hospitalier Initiative Plus, au cours d’un bref échange, peu avant de s’envoler outremer : « Mais aussi, vous féliciter par rapport à votre professionnalisme au bénéfice de ceux qui ont besoin de vos services et par rapport surtout à la réduction du coût de soins de santé de nos compatriotes qui sont dans le besoin », a-t-elle ajouté.

Tout en réitérant son soutien et ses remerciements et lui assurer de son implication par rapport à la continuité de ce service dans ce que Marie Olive Lembe Kabila compte apporter comme solution à ses compatriotes qui en ont besoin.

De sa part, l’orthopédiste Kumasamba qui reconnaît la sensibilité de Marie Olive Lembe Kabila dans le domaine de santé, se dit très honoré de rencontrer l’ex first Lady, de travailler avec le Docteur Jeff Ntalaja et de soigner ses compatriotes.

30 ans d’expérience professionnelle, Docteur Kumasamba, formé à l’extérieur, se dit disposer à offrir ce savoir, malheureusement à son pays.

Sur ce, Marie Olive Lembe Kabila a fait savoir qu’à l’heure actuelle, le monde est considéré comme un grand  village où tout le monde peut apprendre, peut vivre aisément tout en respectant la loi qui régit tout le monde.

Grâce à l’apport de nos compatriotes vivant à l’étranger, dans le prochain jour, il n’en sera plus question de la campagne médicale, plutôt a dit Docteur Jeff Ntalaja, ça sera une activité de routine qui va se faire de manière régulière au Centre Hospitalier Initiative Plus.

« Je suis impressionné par l’attitude de Marie-Olive Lembe Kabila. Ça me va droit au cœur qu’elle puisse me recevoir, malgré ses occupations et je vois qu’elle est préparée à tout faire pour que les gens soient soignés, peut-être de façon orthopédique, mais de toutes les maladies, puisque je vois ça à l’hôpital. Ça m’a touché ! J’ai décidé quand le Docteur Jeff Ntalaja m’a parlé. Je me suis dit que je dois faire partir de cette équipe qui cherche à apporter le changement », a-t-il dit par ailleurs.

Et d’ajouter : « Et Maman Olive Lembe Kabila, j’ai entendu parler d’elle et c’est la première fois que je puisse la voir ! Je suis impressionné ».

Conditions de travail

Parlant des conditions de travail, l’orthopediste Kumasamba se refuse de comparaît les hôpitaux. Néanmoins, le fait d’accepter de prester et faire ce qu’il fait, puis de soigner les gens dans les mêmes conditions. C’est-à-dire, il ne veut pas qu’il ait de cas d’infection ; des saignements post- opération, pas de complication du type la hanche qui ressort. « Donc, du point de vue hôpital, on est confortable. Et puis, Docteur Jeff Ntalaja par le canal de Maman Olive Lembe Kabila mettent tout ce dont on a besoin ».

Cependant, sa joie est celle de partager l’expérience avec les autres. En étant professeur, ne se considérant pas comme Tout Puissant, du moins à l’écoute des autres puis  discuter à ce sujet et partager l’expérience ce à quoi il s’en tient, a-t-il fait savoir.

Quant à l’impact social sur ces soins, l’orthopédiste  Kumasamba indique qu’il y a beaucoup d’impacts quand un malade est soigné en Afrique du Sud, dont le coût est de 17.000 dollars, en dehors de son logement, le transport et la nourriture. « Lorsqu’on le fait ici, à Kinshasa, c’est un prix vraiment réduit. Nous avons tous accepté de venir travailler pas pour un gain financier, mais pour soigner les gens. De 17.000 dollars à 7.000 dollars, je pense qu’il n’y a même pas à réfléchir là-dedans », a-t-il conclu.

Depuis la N’sele,

Pius Romain Rolland/CP

 

 

Pin It

Statistiques

22245670
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9634
14952
88102
22025538
411710
440043
22245670

Your IP: 35.209.182.165
2022-05-27 12:59

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg