Flash

BAN2

 

 Après son adhésion au Réseau d’Alliances Parlementaires de l’Afrique Centrale pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (RAPAC-SAN), la République Démocratique du Congo procédera,  très bientôt,  au lancement des activités de cette structure à Kinshasa la Capitale. Tel était le sujet au centre de la séance de travail animée par Modeste Bahati Lukwebo, Honorable Président du Sénat, avec une forte délégation des parlementaires membres de cette organisation, ce lundi 4 avril 2022 au Cabinet de travail du Représentant Congolais. Implantée déjà au Gabon ainsi qu’au Congo-Brazzaville voisin, cette délégation venue rencontrer  le Speaker  du Sénat   congolais  était conduite par  l’Honorable Mboudo-Nesa, 2ème Vice-président  du Sénat en République du Congo et Secrétaire Général du RAPAC-SAN.

Intérêt de la rencontre

En effet, selon que rapporte la Cellule de communication du Sénat, ces parlementaires sont venus solliciter l’implication de Modeste Bahati dans la mise en place et le lancement des activités de cette Alliance dont la mission est de  faire le plaidoyer sur la lutte contre l’insécurité alimentaire auprès des décideurs.

Et que cette démarche est encouragée par l’Organisme des Nations Unies chargé de la sécurité alimentaire (FAO), dont le Représentant pays a aussi accompagné la délégation des parlementaires auprès du speaker de la Chambre haute du Parlement de la RDC.

Implication des parlementaires

Par ailleurs, approché au sortir de la séance avec le Speaker du Sénat, Aristide Ongone Obame, Représentant FAO en RDC, a laissé entendre que « le secteur de la sécurité alimentaire et de la production agricole connait des gros soucis dans notre sous-région ».

D’ailleurs,  « si je prends l’exemple du Congo, les dernières études que vous avez certainement suivi dans la presse, montrent que nous sommes encore à peu près à 27 millions de personnes dans ce pays en insécurité alimentaire », a-t-il poursuivi, avant de  rappeler qu’il s’agit « d’un problème très important qu’il faut prendre à cœur. Et l’Alliance va permettre à ce que les parlementaires soient impliqués au cœur de cette problématique ».

Réactions de Bahati

L’initiative a été vivement saluée par le président du Sénat congolais qui s’est dit très préoccupé par cette question. « La question liée à l’alimentation est d’une importance capitale car notre santé est liée à ce que nous mangeons »,  a notamment déclaré  Modeste Bahati. Pour lui, « on ne peut pas comprendre que la RDC, avec ses 80 hectares de terres arables, puisse continuer à importer la nourriture ».

Par ailleurs, le Président de la Haute Chambre a également saisi cette occasion pour annoncer à ses hôtes son initiative visant à faire réviser et modifier la loi sur l’agriculture pour la rendre souple, afin d’attirer plusieurs investisseurs de ce secteur au pays, pour accompagner la vision du Chef de l’Etat, celle de diversifier l’économie congolaise.

Etat de siège prorogé…

Outre cette séance de travail présidée par le Président du Sénat, la Cellule de communication de cette institution a signalé, par ailleurs, sur un tout autre registre   que  le projet de loi portant prorogation de l’Etat de siège, dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, a été adopté ce lundi 4 avril 2022, en  présence de   Rose Mutombo, Ministre d’Etat chargée de la Justice et Garde des sceaux.  Le vote intervenu  a permis de recueillir  l’avis favorable de 70 Sénateurs sur les 75 votants.

John Ngoyi

 

Pin It

Statistiques

22143987
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
4566
16468
118449
21931225
310027
440043
22143987

Your IP: 66.249.66.207
2022-05-21 05:50

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg