Flash

BAN2

 

L’affaire a visiblement pris un tout autre tournant pour François Beya. Longtemps détenu dans les locaux de l’Agence Nationale des Renseignements après avoir été interpellé par ce service de l’Etat le 5 février dernier, l’ancien Conseiller du Chef de l’Etat en matière de sécurité a passé sa première nuit à la prison centrale de Makala où il a été transféré hier, lundi 4 avril 2022. D’après le collectif Free François Beya, qui a alerté l’opinion en premier sur le transfert du surnommé ‘’Monsieur sécurité’’ à Makala, l’affaire est désormais confiée à l’auditorat général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). Sans tarder, l’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme (Asadho) que dirige Me Jean-Claude Katende appelle à un procès juste et équitable pour faire la lumière sur ce dossier. « François Beya est à Makala depuis ce soir. Nous devons continuer à nous mobiliser pour que ses droits fondamentaux soient respectés et qu’il ait droit à un procès juste et équitable. On ne veut pas de procès à caractère politique », a prévenu à chaud Jean-Claude Katende, sur son compte Twitter. A titre de rappel, le feuilleton François Beya est parti d’une interpellation par l’Agence Nationale des Renseignements qui, d’après des nouvelles issues de services de communication présidentielle, disposait d’indices sérieux de culpabilité sur une affaire touchant à la sureté de l’Etat.

La Pros.

 

Pin It

Statistiques

22143792
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
4371
16468
118254
21931225
309832
440043
22143792

Your IP: 54.36.148.65
2022-05-21 05:35

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg