Flash

BAN2

 

 C’est dans la journée du dimanche 3 avril 2022 que Maître Cicéron Bulakio, Secrétaire exécutif national en charge de la justice et des droits de l’homme du Mouvement de Solidarité pour le Changement, parti politique cher à l’Honorable Laurent Batumona, a eu à tenir de grandes assises populaires dans la commune de Kisenso, dans la ville de Kinshasa. Une rencontre où il s’est entretenu avec la population de la zone, en la sensibilisant autour de la vision du Chef de l’Etat où il a mis beaucoup d’emphases sur les femmes, en marge de la clôture du mois de la femme. Sur des femmes de Kisenso, il a également procédé à des actions caritatives en réglant la note des frais de maternité pour 4 femmes qui étaient retenues faute de paiement à la maternité Esengo des sœurs religieuses catholiques.

Alors que cela était préparé dans l’idée d’une simple matinée politique, la mobilisation et la réponse de la population à ce rendez-vous ont transformé cette rencontre en véritable meeting populaire. Des citoyens sortant des 17 quartiers de cette commune avaient répondu présent à cette activité marquant à l’encre d’or l’implantation du MSC dans cette zone de la ville-province de Kinshasa.

Lui-même ressortissant de cette commune, Cicéron Bulakio a su trouver les mots les plus adaptés pour s’entretenir avec la population présente à ce meeting, l’ayant sensibilisée à se rassembler autour de la vision du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. Et, il a également promis de porter haut les préoccupations et les besoins que rencontrent cette population, dans le cadre de ses actions politiques.

S’étant entretenu particulièrement avec les femmes du parti, en marge de la clôture du mois de la femme, il a également à répondre à quelques besoins d’ordre social, entre autres, le fait de régler la note des frais de maternité pour 4 femmes retenues à la maternité Esengo des sœurs religieuses catholiques.

En faisant un zoom sur l’évolution de la jeunesse, il a décrié que le plus vice qui ronge la jeunesse est le désœuvrement. C’est parce que les jeunes ne savent pas s’occuper ou n’en ont pas les moyens qu’ils tombent dans le piège des antivaleurs. Pour remédier à cela, le MSC annonce une série d’activités pour les jeunes de Kisenso, entre autres, l’auto-école des activités sportives – des programmes d’apprentissage des métiers – etc.

Avec cette action en plus dans ses actifs, il y a lieu de souligner que le MSC se positionne de mieux en mieux dans la cartographie politique congolaise.

Peter Ngoyi

Pin It

Statistiques

22143432
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
4011
16468
117894
21931225
309472
440043
22143432

Your IP: 54.36.148.65
2022-05-21 05:20

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg