Flash

BAN2

 

 C’était des dizaines des maisons visitées par les bandits, les responsables torturés à sang, des biens volés, l’inquiétude et la peur semées au sein de la population de Kasumbalesa, dans la nuit du jeudi 24 mars 2022. Ce faisant, dans la matinée, le Maire de la ville de Kasumbalesa, André Kapampa, s’est rendu au quartier général de la police des services spéciaux pour rencontrer les 5 présumés bandits arrêtés après les crépitements des balles pendant toute la nuit. Le Maire de Kasumbelasa a convoqué le Commissaire de la Police locale, avant de faire une descente sur terrain, accompagné de l’Auditeur de l’Auditorat Militaire.

Il était également question pour le Maire de consoler financièrement les victimes, la majorité composée de personnes qui ont vu les murs de leurs maisons être écroulés par les bandits.

Une instruction était donnée directement à l’auditorat de lancer les enquêtes afin de trouver les coupables et responsables. «Trop, c’est trop, je ne dois pas baisser les bras», a lâché le Maire André Kapampa, consterné par cette nouvelle manifestation de l’insécurité.

Rappelons que chaque nuit, à Kasumbela, il y a au moins des dizaines des  maisons qui sont visitées et ces opérations sont accompagnées des crépitements des balles.

Les victimes accusent les services de sécurité, et ces derniers rejettent en bloc ces allégations. Des grandes décisions sont attendues dans les heures qui suivent.

John Kevara

 

Pin It

Statistiques

22144213
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
4792
16468
118675
21931225
310253
440043
22144213

Your IP: 54.36.148.65
2022-05-21 06:05

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg