Flash

BAN2

 

Il est déterminé à aller jusqu’au bout dans sa démarche visant à verrouiller  l'accès aux fonctions de souveraineté nationale, l'irrévocabilité de la nationalité congolaise d'origine. Noël Tshiani Muadiamvita, puisqu’il s’agit de lui, a rappelé vendredi 11 mars à l’Assemblée nationale l'urgence et la priorité à traiter sa proposition de loi portée par le député National Nsingi Pululu. Dans sa lettre au président Christophe Mboso et aux honorables députés, l’ancien candidat à la présidentielle de 2018 suggère que propriété soit accordée aux questions de souveraineté lors de la session de Mars 2022. Pour lui, sa démarche vise à éviter le risque d'infiltration au sommet de l'Etat qui pourrait même compromettre l'intégrité territoriale du pays. Il demande à cet effet que sa proposition de loi soit alignée en cette session de mars pour débat par les députés.

 

Dr. Noël TSHIANI K. MUADIAMVITA

Professeur des Universités

Contac+243 820000988, E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Kinshasa, le 11/03/20122

N°Réf 08/03/ CAB/NTKM/2022

Transmis copie pour information à :

  • Monsieur le Président du Sénat
  • Aux Honorables Sénateurs.

(Tous) à Kinshasa/Lingwala

A Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale et aux Honorables Députés Nationaux.

(Tous) à Kinshasa/Lingwala

Concerne : Demande d'alignement au calendrier de la session de Mars 2022 la proposition de loi dite « TSHIANI » pour protéger davantage la souveraineté nationale et l'intégrité territoriale et remettre tous les compatriotes dans leur droit à une nationalité congolaise irrévocable.

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale et très chers Honorables Députés,

J'ai l'honneur de vous écrire à l'occasion de la rentrée parlementaire de Mars 2022 pour attirer votre attention sur la proposition de loi de verrouillage de l'accès aux fonctions de souveraineté nationale et de l'irrévocabilité de la nationalité congolaise d'origine.

En effet, la proposition de la loi surnommée  « la Loi Tshiani » a été soumise au bureau de l'Assemblée Nationale par le Député National NSINGI PULULU Carveau  Pitchou lors de la session parlementaire de septembre 2021, mais n'avait pas trouvé de place dans l'agenda de l'Assemblée Nationale à cause d'autres priorités telles que la mise en place du bureau de la CENI, l'adoption du rapport sur la reddition des comptes de l'année 2020, le budget rectificatif de l'année 2021 et le budget de l'année 2022.

Maintenant que ces priorités nationales sont derrière nous, je viens souligner l'importance, l'urgence et la priorité à traiter ces questions de souveraineté lors de la session de Mars 2022 pour éviter le risque d'infiltration au sommet de l'Etat qui pourrait même compromettre l'intégrité territoriale de notre pays.

Pour ce qui est de l'irrévocabilité de la nationalité congolaise d'origine, point n'est besoin de vous rappeler que la République Démocratique du Congo compte plus de dix millions de nos compatriotes dans la diaspora et à l'intérieur qui n'ont jamais volontairement renoncé à la nationalité congolaise d'origine et se sont retrouvés pour des raisons économiques causées par la mauvaise gouvernance de notre pays dans l'obligation de perdre la nationalité de la mère patrie et voudraient aujourd'hui régulariser leur situation.

Il est donc urgent de permettre à ces compatriotes de recouvrer la nationalité congolaise d'origine que personne d'entre nous ne doit perdre quel que soit les circonstances. Dix millions de personne, c'est comme une population d'un pays. La République Démocratique du Congo gagnerait en puissance et en main d'œuvre qualifiée en réintégrant ces compatriotes.

Je vous prie donc de bien vouloir aligner notre proposition de loi pour débat par les députés nationaux pendant la session parlementaire de Mars 2022. La souveraineté nationale et l'intégrité territoriale de la République Démocratique du Congo sont des biens précieux que nous devons tous en tant que congolais protéger et défendre comme le font tous les autres pays du monde.

Dans une démocratie, des discussions sur les questions d'intérêt national doivent se faire de façon civilisée et pacifique dans le respect de la dignité de chacun. Nous devons privilégier la paix et la cohésion nationale et garder à tout moment à l'esprit l'intérêt supérieur de notre pays et du peuple.

La République Démocratique du Congo est dotée des ressources naturelles énormes qui serviraient de base à un développement économique et social accéléré profitant à tous nos concitoyens. Pour réaliser cet objectif, nous devons continuer à être un pays souverain dont le destin se trouve dans les mains de ses filles et fils. En tant que congolais, nous devons être jaloux de la souveraineté de notre pays. Pour se faire, nous devons suivre l'exemple d'Emery Patrice LUMUMBA et d'autres martyrs de l'indépendance qui s'étaient sacrifiés pour que nous soyons un pays libre. C'est à notre tour aujourd'hui de pérenniser cette liberté et cette souveraineté pour les générations futures.

Malgré les divergences politiques sur diverses questions, je pense que nous devons tous regarder dans la même direction pour défendre la souveraineté nationale et l'intégrité territoriale de notre pays. Les risques de disparition de notre pays sont tellement grands qu'ils exigent de nous de prendre de la hauteur afin de nous situer dans une vision dont la réalisation permettrait de construire la République Démocratique du Congo pour le bonheur de notre peuple.

Chaque instant depuis le dépôt de notre proposition de loi à l'Assemblée Nationale, je reçois des menaces de mort et des pressions pour me réduire au silence. Je ne reculerai pas, car l'intérêt de notre pays est plus important que ma modeste personne. J'irai donc jusqu'au bout pour protéger notre patrimoine commun que nous léguerons avec fierté à nos enfants et aux générations futures.

Dans l'espoir que ma demande retiendra votre particulière attention, je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale et Chers Honorables députés, l'expression de mes sentiments les plus patriotiques.

Dr Noel TSHIANI K. MUADIAMVITA

 

Pin It

Statistiques

22244997
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
8961
14952
87429
22025538
411037
440043
22244997

Your IP: 54.36.148.65
2022-05-27 12:11

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg