Flash

BAN2

 

Le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya Katembwe, a procédé ce lundi 7 mars 2022 au Centre Nganda à Kinshasa, à la mise en place du comité de suivi des recommandations des états généraux de la communication et médias. Un mois après le clap de fin de ces travaux déroulés avec succès, le Porte-parole du Gouvernement a rendu public les noms de différents acteurs constituant ce comité pour l’enrichissement des lois et autres textes existants et pour la rédaction de nouveaux textes partant des recommandations.

«Nous n’avons qu’une option d’aller vers le changement et nous n’avons pas lésiné dans nos ambitions parce que lorsque je regarde tout ce que nous avons mis en place, cela doit nécessiter beaucoup de volontés de notre part, beaucoup d’attentions et beaucoup de concentrations», a précisé Patrick Muyaya.

La mise en place de ce nouveau comité dont l’objectif est d’élaborer une feuille de route après des recommandations émises par les trois commissions, a, selon le ministre de la communication et médias, permis à certains acteurs professionnels du secteur notamment, les publicistes et les caricaturistes, à cheminer de concert vers le plus important.

Prenant la parole lors des échanges, Willy Kalengayi estime que ce comité doit être contraint à un devoir de transparence et de redevabilité à la masse de la corporation journalistique et communicationnelle de la République Démocratique du Congo pour que le changement soit une affaire de tous. Comme le ministre, le Professeur Jean-Chrétien Ekambo a insisté sur la mise en place rapide par le bureau du comité d’une feuille de route qui permettra à ce que le travail se fasse de manière professionnelle, car il faut des premiers indices du changement.

Membre du comité de suivi des recommandations de ces états généraux, Monsieur Luto a, tout en remerciant le Ministre Patrick Muyaya pour l’invitation, salué cette nouvelle commission qui est une aubaine pour remettre de l’ordre dans le secteur de la publicité minée à plusieurs problèmes notamment la concurrence déloyale, les taxes etc.

«Nous sommes là pour que cette feuille de route soit remise aux différents secteurs, que nous puissions aussi apporter des amendements», déclare-t-il.

Notons que ce comité est composé d’un bureau et des membres. Le bureau est présidé par un président accompagné de 3 vice-présidents et 4 rapporteurs.

La Pros.

 

Pin It

Statistiques

22143432
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
4011
16468
117894
21931225
309472
440043
22143432

Your IP: 54.36.148.65
2022-05-21 05:20

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg