Flash

BAN2

 

*Au troisième jour de sa visite à Kalemie, dans la province de Tanganyika, Marie-Olive Lembe Kabila à travers son ONG Initiative Plus, en partenariat avec la Fondation Mzee Laurent-Désiré Kabila, a célébré la journée internationale de la femme, sous le thème : ‘’Autonomisation des femmes et filles dans le contexte de lutte contre le changement climatique et la réduction des risques et catastrophes’’.

Olive Lembe Kabila communie avec les femmes  dans un Stade archiplein

C’est au Stade Omnisports Joseph Kabila, que la Première dame Rurale de la République Démocratique du Congo et Jeannette Kabila ont réuni les Kalemiennes pour la manifestation de ce jour. D’une capacité de 16.000 personnes, le stade construit par le Gouverneur Zoé Kabila a accueilli 20.000 personnes et a refoulé du monde.

Conviées à la célébration : les femmes des associations ; des ONG, des partis politiques, des confessions religieuses  ont répondu massivement à l’invitation de l’épouse du Sénateur Joseph Kabila.

C’est à 11h34’, que celle que l’humanité entière appelle affectueusement ‘’Mama wa rohoo’’, fait son entrée aux côtés de sa belle-sœur, sous un soleil de plomb.

Difficile de retenir sa joie. Marie-Olive Lembe Kabila rassurée du combat mené pour l’autonomisation de la femme, a fait la ronde du stade sous les ovations de Kalemiennes, rythmées par des chants en son honneur, ont célèbre ci et là dans un coin du stade, les œuvres charitables qu’elle mène. Elle et Jeannette Kabila, rejoignent la tribune d’honneur pour y prendre place.

Exhortation interreligieuse

La Journée internationale de la femme a mérité tout son sens à Kalemie. La ville lacustre devenue pour la circonstance, la capitale de la République Démocratique du Congo au regard de ce grand événement. Plusieurs responsables des confessions religieuses ont rehaussé de leur présence la manifestation.

A l’entame, l’Abbé Adolphe Kinyongo a exhorté l’assistance par la lecture de l’Évangile selon Luc 1 :26-35. Dans son exhortation, il a fait savoir que depuis la création de l’humanité, Dieu collabore avec la femme. ‘’C’est toute l’histoire du salut qui est ponctuée par la présence de la femme’’, a-t-il dit.

Ceci explique que Dieu a décidé de nous envoyer son fils unique pour notre salut, c’est à  travers la femme. Cette dernière porte justement le nom de Marie, une coïncidence  heureuse avec une autre Marie. C’est Marie Olive Lembe Kabila.

Toutefois, poursuit le prédicateur, la vierge Marie sans hésiter a  dit Oui à notre place. Outre le fait de dire Oui, les femmes ont joué un rôle important non seulement dans la création, mais également dans la procréation. Ce sont  elles qui ont été messagères de l’annonce de la résurrection du Christ, a-t-il poursuivi. Pour le prédicateur, c’est le signe qui prouve que Dieu a respecté la femme. C’est ça qui l’a poussé à collaborer avec la femme.

Partant, M. l’Abbé a invité l’assistance à continuer l’initiative de Dieu notamment sur le respect, la considération et la collaboration avec la femme.

Pour sa part, l’Imam Bosisi Issa a imploré le secours de Allah afin qu’il le guide vers le droit chemin, le chemin vertueux et non sur le chemin des égarés et ceux qui ont encouru la colère de Dieu, se référant au Coran 1 : 1-7.

Poursuivant sa prêche tiré de Coran 30-31, qui relève les signes de Dieu en créant nos semblables afin d’obtenir la douceur à travers la femme. ‘’C’est par là femme que l’expansion de l’Islam a connu son apogée au travers la fortune que possédait Bibi Khadija, la première femme du Prophète Mahomet’’, a-t-il fait savoir.

Et de poursuivre que cette femme s’est livrée avec toute sa fortune, toute son âme à l’expansion de l’Islam qui signifie la Paix.

De l’Islam au christianisme, la femme a joué et continue a jouer un rôle prépondérant dans l’ordre créatif de Dieu  à travers la collaboration et le respect.

Par la femme, il y a procréation ; par la femme il y a eu salut ; et par la femme, il y a eu annonce de la résurrection du Christ. Et par elle, le monde est en équilibre.

Je suis venue sur la terre natale de mon beau père

Invitée à prendre la parole par la présidente de la Fondation Mzee Laurent-Désiré Kabila, Jaynet Kabila, Maman Wa ROHO, Marie Olive Lembe Kabila se dit très honorer par sa belle-sœur. Mais aussi heureuse de fouler le sol de son beau-père. Ce dernier qui lui a donné un merveilleux mari et par Joseph Kabila Kabange, elle porte le nom de son beau-père, un nom qui transcende les montagnes, qui l’honore et qui le tient au respect de l’humanité.

A l'occasion, elle a compati aux différents malheurs survenus et qui ont frappé des nombreuses familles de suite des inondations et autres catastrophes naturelles. Très sensible aux souffrances de ses compatriotes, Marie Olive Lembe Kabila n’a pas lésiné sur les moyens. Ils ont tous été secourus.

Toutefois, elle a exhorté les différentes familles à respecter les normes urbanistiques ; à éviter de construire de manière anarchique et à des endroits inappropriés. Cela éviterait les multiples conséquences qui surviennent de suite des inondations ou autre calamité.

Par ailleurs, la Matriarche Marie Olive Lembe Kabila a transmis quelques recommandations aux femmes en rapport avec le thème retenu sur le plan international.

Cependant, fait-t-elle savoir, ‘’les congolais sont déjà autonomes parce qu’elles ne sont pas en marge des activités de développement. Elles sont  plutôt dans les différentes activités à la limite de la réalité de la République Démocratique du Congo’’. Se référant à un adage populaire qui dit : Qui ne risque rien n’a rien.

Elle a béni Dieu qui lui a donné la force de travailler et par sa grâce,  elle tire les dividendes qu’elle souhaite partager avec ses semblables notamment,  ses belles-sœurs et belles-mères kalemiennes.

Par la même occasion, la Présidente de L’ONG Initiative Plus,  en partenariat avec la Fondation Mzee  Laurent-Désiré Kabila,  annonce la création d’une structure de microcrédit en vue de soutenir les différentes activités de Kalemiennes, en apportant de l’énergie dans leurs différentes activités.

Catholique pratiquante, elle invite les femmes à la vie de prière ; à implorer Dieu pour celles qui vivent au quotidien dans l’insécurité ; qui élèvent les orphelins ; celles qui ont des  différends au sein de leur belle famille. ‘’Ces femmes ne doivent pas perdre de l’espoir, ni la foi’’, insiste Marie-Olive Lembe Kabila.

‘’Que ces femmes se dévouent à prier pour la Nation ; pour toutes les femmes de la République Démocratique du Congo et celles du monde entier qui vivent dans l’insécurité’’, a mentionné dans ses prières Marie-Olive Lembe Kabila. Ce, afin qu’il manifeste sa bonté de cœur en faveur de la paix totale, gage de la bonne éducation des enfants et l’essor de l’économie du pays.

‘’La prière est une arme pour les chrétiens. Nous les femmes n’avons pas une autre arme. Notre arme : ce sont les prières ; notre arme,  c’est la discipline ; notre arme ce sont les bonnes manières ; notre arme,  c’est le respect envers nos maris’’, a fait savoir,  Olive Lembe Kabila.

En conclusion, peu avant d’honorer son cher époux à travers un chant, lui dont la cote dans l’opinion est positive, Marie-Olive Lembe Kabila exhorte qui veut l’entendre que la réconciliation dans la vie attire les bénédictions ; tandis que l’ingratitude est consécutive à la malédiction.

Du stade jusqu’à la résidence, Marie-Olive Lembe Kabila a effectué au moins 15 km à pied, escortée par de nombreuses femmes au rythme des chants et cris de joie.

Pius Romain Rolland/CP

Pin It

Statistiques

22244560
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
8524
14952
86992
22025538
410600
440043
22244560

Your IP: 44.200.74.241
2022-05-27 11:41

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg