Flash

BAN2

 

Les gouverneurs des provinces avaient été désignés par les assemblées provinciales pour mettre en œuvre la vision du chef de l’Etat dans leurs entités décentralisées. Ils doivent en même temps mettre en application leurs programmes pour lesquels chacun d’eux avait été accepté par les élus provinciaux. Il s’agit des programmes qui sont en adéquation avec celui du gouvernement de la République. Ces programmes visent ainsi le développement de leurs provinces dans tous les secteurs en vue du bien-être de leurs administrés.

Concernant spécifiquement la ville province de Kinshasa, nul n’ignore la complexité des problèmes qui s’y posent, au point de rendre la gestion de la capitale très difficile. En conséquence, le numéro un de la ville est appelé à faire montre d’un esprit de créativité, d’endurance au travail, et d’une attitude d’écoute des Kinois qui sont, nul ne l’ignore, de grands râleurs.

Ainsi, pour bien faire son travail et atteindre les résultats escomptés, le Gouverneur Gentiny Ngobila s’est montré très entreprenant. Ses brillantes réalisations enregistrées durant l’année 2021 auront sans doute été le lancement de l’opération Kin-Bopeto et son application sur l’ensemble de la capitale en vue de refaire la beauté de la ville qui jadis, fut célébrée par les grandes stars de la musique; la lutte acharnée contre le banditisme et l’insécurité, la réhabilitation des infrastructures routières, etc.

Les efforts ainsi fournis ont abouti aux résultats que les Kinois dans l’ensemble, ont vivement appréciés. A l’unanimité, les habitants de la capitale ont salué Gentiny Ngobila comme l’un des meilleurs gouverneurs de la capitale des 20 dernières années.

Ce résultat ressort d’un sondage méticuleux réalisé auprès de la population par l’Institut de sondage Echos d’Opinion.

 

Avant-propos

Le temps avance lentement mais sûrement. Après la mise en place du nouveau bureau de la Commission électorale nationale indépendante –CENI-, la tenue des élections générales en 2023 ne fait plus l’ombre d’un doute. L’année 2022 est par conséquent le tournant décisif devant conduire vers ces enjeux électoraux qui s’annoncent très disputés. Le fait que les états-majors des partis, regroupements ou plates-formes politiques, préparent lentement leurs stratégies dans la perspective de ces scrutins, montre tout l’intérêt que les Congolais, en général, et les Kinois, en particulier, attachent à cet exercice démocratique.

Echos d’Opinion, notre Institut de sondage, a donc voulu connaître, en ce début de l’année 2022, l’avis des Kinois sur le travail qui a été fait par l’Autorité urbaine, durant l’année écoulée, et les résultats obtenus. 

Il s’agit d’un travail d’évaluation des personnalités politiques actives dans les institutions pour connaitre celles ayant marqué l’année 2021 par leurs réalisations. Cette évaluation qui se fait une fois l’an, concerne donc uniquement 2021. 

Agent concepteur : Echos d’Opinion

Durée                            : Travail effectué du 10 octobre au 30 décembre 2021.

Technique                  : Question posée directement aux Kinois contactés par les agents de l’Institut Echos d’Opinion.

Moyen utilisé         : Sondage réalisé par nos agents.

Motif                    : Procéder à l’évaluation des personnalités politiques congolaises œuvrant aux seins des institutions dans le but de connaitre celles qui ont marqué l’année 2021 par leurs réalisations. 

Interprétation

Ce travail de sondage d’opinion a été effectué d’une manière qualitative et quantitative

Qualitative : La qualité est  une des normes exigées dans la réalisation d’un travail scientifique. Le sondage d’opinion ne peut dès lors faire abstraction de cette exigence. 

Ainsi, Echos d’Opinion s’est vu dans l’obligation de tenir compte de cette exigence et de travailler conformément aux normes telle que la qualité. Pour cela, notre Institut a fait appel uniquement aux variables positives liées au sexe des individus, leur niveau d’étude, et la stratification par tranche d’âge.  Les appartenances politiques, ethniques, tribales, linguistiques ou régionales jugées contraires à l’éthique de ce  genre de travail n’ont été pas prises en compte. 

Quantitative : La quantité figure également parmi les normes exigées dans un sondage d’opinion pour le rendre plus fiable. Le territoire de la ville de Kinshasa étant très vaste,  Echos d’Opinion qui dispose des agents dans les 24 communes, a fourni des efforts nécessaires pour atteindre le chiffre de trois mille individus. Echantillon jugé représentatif pour refléter l’opinion réelle de Kinois. Bien que certaines communes ont fourni un nombre plus élevé des enquêtés que les autres, notre Institut a estimé que ce petit déséquilibre ne peut nullement fausser les résultats. 

Après la synthèse  des résultats et des calculs liés aux exigences de la statistique, Echos d’Opinion a décidé de ne publier que les noms de la personnalité ayant atteint ou dépassé le seuil de 60% des suffrages exprimé.

Ainsi dit, Gentiny Ngobila Mbaka a été plébiscité par les habitants de l’ensemble des communes de la ville province de Kinshasa avec 86%. Il est reconnu comme le meilleur gouverneur de la capitale des 20 dernières années. Malgré des critiques acerbes exprimées au début de son mandat contre sa gestion de la ville, les Kinois ont fini par constater que leur Autorité urbaine a déployé de gros efforts pour rencontrer leurs préoccupations. 

Les montagnes d’immondices qui jonchaient les artères de Kinshasa disparaissent peu à peu; les jardins publics et les espaces de loisirs sont aménagés ici et là, permettant aux Kinois de se détendre dans un environnement sain; le calme politique qui règne à Kinshasa, pendant que d’autres provinces sont constamment secouées par des remous sociopolitiques; la transparence et la bonne gestion financière attestées par l’Inspection Générale des Finances; le bitumage et la réhabilitation des avenues et rues pour désenclaver les communes et quartiers, de sorte que la ville province est devenue un vaste chantier;  la stabilisation de la sécurité grâce à l’opération menée contre les Kuluna et l’amélioration de la desserte en eau potable dans plusieurs quartiers.

Les habitants de la ville province de Kinshasa estiment donc que le numéro un de la capitale a mieux intériorisé la vision du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, celle consistant à tout mettre en œuvre pour améliorer le vécu quotidien du peuple.

Fait à Kinshasa, le 31 janvier 2022

Institut Echos d’Opinion

Pin It

Statistiques

22144452
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
5031
16468
118914
21931225
310492
440043
22144452

Your IP: 54.36.148.65
2022-05-21 06:20

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg