Flash

BAN2

 

C’est à l’issue son déplacement dans les provinces de Nord-Kivu, Sud-Kivu et de l’Ituri que Me Grace Tshiunza, Président la Dynamique Impunité Zéro, de retour à Kinshasa,  a animé  ce lundi 28 février 2022  à la Gombe,  une séance de restitution de ce qu’il aura vu et palpé au bout de ses doigts sur terrain.  Il a présenté aux professionnels des  médias une panoplie de   réalités observées dans cette partie de l’Est de la RDC à la  suite  des crises politiques et  massacres signalés autour du Parc Virunga.  Il a insisté, par ailleurs,    sur l’implication des autorités  congolaises ainsi que l’auto-détermination de la population de cette région pour la revendication de leurs droits.  

Une tournée, plusieurs cibles

Ne faisant pas un saut dans le vide, il s’y est rendu pour des raisons précises notamment, pour échanger avec les Députés provinciaux du Sud-Kivu sur la plainte qui avait été  déposée à  la Cour de cassation contre le Gouverneur Théo Kasi Ngwabidje  et son vice-gouverneur  accusés ainsi  d’avoir posé des actes qui, à son avis,  auraient violé  les articles  268 et 542 du code pénal congolais,  Livre II, et qui iraient à l’encontre des prescrits des  dispositions légales de la RDC.

La deuxième phase de son déplacement a concerné, à l’en croire,  la question relative à la gestion du Parc national de Virunga dont plusieurs  dégâts impliquent  M. Emmanuel de Merode, Conservateur du parc et Fondateur de l’entreprise Virunga SARL. 

Selon sa restitution, Me  Grâce Tshiunza a rappelé que c’est au travers de plusieurs pressions exercées par sa Dynamique Impunité Zéro  qu’Emmanuel de Merode aurait finalement construit une centrale électrique  qui, d’après le rapport présenté,  ne serait d’aucun  profit réel pour  la population de Rutshuru, Lubero et Kanyabayonga en raison du coût inutilement élevé des factures dues à la consommation de cette  énergie supposée,  pourtant,  être au service du bien-être social. 

Grâce Tshiunza, sûr de lui, soutient, en outre,  que cette situation surcharge le Parc Virunga.  Car, selon lui,  la population n’étant si sous-développée, se ressource aux alentours du Parc  par des braconnages et l’exploitation illicite des bois, en  causant ainsi  des massacres.

Voilà pour quelle raison,  il fustige,  avec la plus grande énergie,   cette désorientation de l’érection de la centrale électrique qui ne profite pas à l’ICCN tel que prévu  mais qui,  plutôt, offre des avantages inouïs  à  l’entreprise Virunga SARL, la société de ce même  Emmanuel de Merode.

Il condamne, cependant,  le silence coupable  des autorités congolaises face à cette injustice, en dépit de  plusieurs dénonciations et  formalités remplies  pour  tenter d’y remédier.

Recommandations

Sans appeler la population à la révolte, Grâce Tshiunza, le Coordonnateur de la Dynamique impunité zéro,  estime, par contre,  que les dispositions devraient être prises pour conjurer cette situation initiée par les ennemis du changement alors que   le Chef de l’Etat,  Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, en appelle à la transformation qualitative des mentalités ainsi qu’à l’engagement citoyen.

Menace

Il promet ainsi de saisir, très prochainement,    les autorités  compétentes dont Mme Eve Bazaïba, Vice-Premier Ministre, Ministre  de l’Environnement,   pour le suivi de ce contentieux.

Il  invite, par conséquent,  la population du Nord-Kivu et Sud-Kivu au devoir citoyen pour   revendiquer ses droits.  Car,  tous les congolais sont égaux devant la loi au profit de tous.  Mais aussi,  à une auto-détermination pour obtenir gain de cause.   

Niclette Ngoie

Pin It

Statistiques

22244560
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
8524
14952
86992
22025538
410600
440043
22244560

Your IP: 44.200.74.241
2022-05-27 11:41

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg