Flash

BAN2

 

Réunie en assemblée générale ce mardi 22 février 2022,  la ligue de femmes de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a tenu une déclaration politique au cours de laquelle, elle exige le départ sans équivoque, du président de la convention démocratique du parti (CDP), Victor Wakwenda. Exprimant leur désaveu au président de la CDP, les femmes du parti présidentiel accusent ce dernier d’avoir pris unilatéralement des décisions, et d’être initiateur des activités sans consulter le parti, lesquelles initiatives, selon-elles, sont à l’encontre de la vision du parti, et, confirment-elles,  visent à déstabiliser la bonne évolution de cette machine politique, de ses structures notamment, la ligue de femmes. La ligue des femmes juge mal la décision prise par Victor Wakwenda, celle  de la tabula rasa de toutes les décisions antérieures prises par l'ex  président intérimaire du parti, l'honorable Jean-Marc Kabund dans le respect des normes. Ci-dessous, la déclaration de la ligue des femmes de l’Udps.

DECLARATION POLITIQUE DE LA LIGUE DES FEMMES DE L'UNION POUR LA DEMOCRATIE ET LE PROGRES SOCIAL EN SIGLE UDPS/TSHISEKEDI

Vu les statuts modifiés, complétés et corrigés le 25 janvier 2013

Vu la lettre circulaire n°001/UDPS/PP/du 12 Mars 2013 portant entrée en vigueur des statuts modifiés ; il est à noter que la réforme de nos statuts avait pour motivations principales;

  1. L'assouplissement du fonctionnement des organes du parti
  2. L’amélioration de la participation au processus de prise de décisions
  3. Renforcement de l’unité de commandement.

Attendu que la décision n°008/UDPS/PP/JMKK/21 portant nomination des membres du comité directeur National de la ligue des femmes du 1er  septembre 2021 remplisse ces motivations; attendu que la convention  démocratique du parti a  pour rôle la concertation des responsables des organes du parti, la haute Autorité morale du parti, elle est désormais appelée à un rôle actif au sein du parti pour réconforter la démocratie interne du parti,

Attendu qu'elle ne peut pas outrepasser cette limite en initiant d'autres démarches non statutaire ;

Attendu que le président de la convention Démocratique Monsieur WAKUENDA VICTOR a outrepassé la limite en initiant des lettres en vue de déstabiliser les structures du parti en général, et celle de la Ligue des Femmes en particulier ;

 Nous femmes réunies au sein de la Ligue des Femmes en Assemblée Générale extraordinaire décidons ce qui suit:

  1. Le président de la convention démocratique du parti Monsieur WAKUENDA VICTOR ne peut plus représenter cette institution ;
  2. Le président WAKUENDA est désavoué par tout le comité National de la ligue des Femmes de l’UDPS/TSHISEKEDI ;
  3. Nous demandons à toutes nos structures du parti de poursuive cette démarche en vue de mettre tous les ennemis du parti hors d'Etat de nuire.

Que vive l’union pour la démocratie et le progrès social et que vive le président de la République.

Nous vous remercions

Fait à Kinshasa, le 22/02/2022

Pour la Ligue des Femmes Nationale

Présidente

NSONI CHRISTINE

Pin It

Statistiques

22245416
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9380
14952
87848
22025538
411456
440043
22245416

Your IP: 185.26.180.139
2022-05-27 12:42

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg