Flash

BAN2

 

*La signature de cet Accord-cadre, le 24 février 2013, à Addis-Abeba, conserve toujours sa pérennité dans l’espace géographique de la RDC et la Région des Grands Lacs. Tous les pays signataires de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, représentés par leurs Chefs d’Etats de l’époque, s’étaient formellement engagés à combattre et mettre fin aux atrocités, à l’insécurité ainsi qu’à l’instabilité dans cette partie du continent africain. 9 ans après, tous les signataires de cet Accord-cadre sont tous appelés à évaluer l’applicabilité et l’impact d’actions qui s’en ont suivi. A cet effet, il s’ouvrira à Kinshasa aujourd’hui, jeudi 24 février 2022, le 10ème sommet du mécanisme régional de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba. Ce sommet se déroulera sous la férule de Félix-Antoine Tshisekedi, Chef de l’Etat Congolais et Président en exercice de la CEEAC.

Arrivée des Chefs d’Etat africains

Hier déjà, deux Chefs d’Etat, en l’occurrence, le Président burundais, Evariste Ndayishimiye et le Président Centrafricain, Faustin Archange Touadera, ont foulé le sol congolais. A leur descente d’avion à l’aéroport international de Ndjili, peut-on indiquer, les deux Hommes d’Etat ont été accueillis par le Premier Ministre Congolais, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge.

Outre ces deux hôtes de marque, plusieurs autres Chefs d’Etat sont attendus à Kinshasa pour prendre part au 10ème Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement, consacré à l’évaluation des engagements pris par les pays signataires de  l’accord-cadre d’Addis-Abeba sur la paix, la sécurité et la coopération entre la République démocratique du Congo et ses voisins de la Région des Grands Lacs.

Pour rappel, l’Accord-cadre d’Addis-Abeba a été signé entre la République Démocratique du Congo et dix pays voisins en l’occurrence le Rwanda, l’Ouganda, la République Centrafricaine, le Mozambique, l’Angola, le Burundi, le Congo Brazzaville, le Soudan du Sud, la Zambie et la Tanzanie ainsi que deux Etats non voisins de la RDC dont l’Afrique du Sud.

Participation de l’ONU

Dans l’entretemps, présent à Kinshasa depuis 3 jours, Jean-Pierre Lacroix, Secrétaire Général adjoint des Nations Unies chargé des opérations de maintien de la paix, a été reçu par le Président Félix Tshisekedi.

Accompagné de Bintou Keita, Représentante d’Antonio Guterres en RDC et Cheffe de la Monusco, Jean Pierre de la Croix a formulé à Félix Tshisekedi qu’il représentera officiellement le Secrétaire Général de l’ONU, empêché par les développements en Ukraine, à ce 10ème  sommet.

En effet, il a indiqué avoir évoqué avec le Président congolais l’excellente coopération qui existe entre la RDC et les Nations Unies. Il a mis à profit  cette   occasion pour féliciter le Président Tshisekedi de  son engagement dans le développement de cette coopération.

Revenant sur sa visite dans le Nord-Kivu et l’Ituri, provinces sous état de siège, Jean-Pierre Lacroix a vanté les bons rapports et la coordination qui prévaut sur terrain entre les forces des Nations Unies et les autorités congolaises.

Il s’est personnellement rendu compte que les officiers de deux camps, travaillent la main dans la main pour la planification des stratégies sur terrain. Par ailleurs, le diplomate onusien a indiqué que les Nations Unies étaient prêtes  à appuyer la RDC dans l’organisation des élections telles que la CENI leur a demandé. A ce sujet il a rassuré qu’une équipe d’experts des Nations Unies  viendrait incessamment à Kinshasa pour étudier cette demande dans les détails.

John Ngoyi

Pin It

Statistiques

22105826
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1127
18468
80288
21931225
271866
440043
22105826

Your IP: 66.249.66.207
2022-05-19 01:22

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg