Flash

BAN2

 

Le Gouvernement de la République a décidé de la suppression des frais du Registre des appareils mobiles (RAM). C’était au cours de la réunion du conseil des ministres  vendredi 18 février que cette mesure a été prise après plusieurs réclamations et le processus de suppression enclenché.

Dans une note au Premier ministre, le ministre des PTNTIC, Kibassa Maliba a indiqué que toutes les dispositions ont été prises pour qu'à la date du 1er mars 2022 que toutes ponctions directes sur les unités des utilisateurs des appareils mobiles cessent.

«… Et cela ne peut se faire sans abroger le soubassement, c'est-à-dire, le décret ci-haut cité en signant un autre à la place pour garantir les revenus du régulateur afin de lui permettre d'assurer les missions lui confiées par la nouvelle loi relative aux télécommunications et aux technologies de l'Information et de la Communication», précise Kibassa dans sa note.

Pour rappel, la taxe RAM est contestée par la majorité de congolais. Après plusieurs revendications, le ministre des PTNTIC, Kibassa Maliba, avait été interpellé à l’Assemblée nationale au mois d’octobre 2021 afin d’expliquer l’objet de la taxe RAM et l’affectation des recettes générées. Considérant les explications du ministre moins convaincantes, les députés avaient demandé la suppression de cette taxe. Sur ce, le gouvernement avait promis de donner sa position dans les jours à venir.

Déjà, à la réunion du conseil des ministres du vendredi 22 octobre 2021, le gouvernement de la République avait décidé de la suppression de la taxe (RAM) pour tous les téléphones de deuxième génération (2G). Cette décision avait été également maintenue totalement pour toutes les autres marques des téléphones (3G, 4G).

L’exécutif national avait motivé sa décision par le fait que la majorité des abonnés (75%) utilise encore les téléphones de la deuxième génération. Toutefois, le Premier ministre Sama Lukonde avait promis d’examiner une nouvelle fois cette question en profondeur toujours en conseil des ministres. Chose dite, chose faite. Le processus de suppression est lancé.

Gilbert Mulumba

Pin It

Statistiques

22143432
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
4011
16468
117894
21931225
309472
440043
22143432

Your IP: 54.36.148.65
2022-05-21 05:20

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg