Flash

BAN2

 

*C’est avec le go d’ouverture du Secrétaire Général du Ministère de la Pêche et élevage, M.  Ezéchiel Mahamba, que s’est tenue la cérémonie du lancement de l’atelier de formation « ISAVET 3ème Cohorte », ce lundi 14 février au Centre Eucharistique,  dans la commune de Mont-Ngafula. Conduit dans le cadre du Programme d’appui au Plan d’Action de sécurité sanitaire mondiale (GHSA) mis  en œuvre par le Centre d’Urgence pour la Lutte contre les Maladies Animales Transfrontalières (ECTAD), et financé  par l’Agence des Etats-Unis pour le Développement (USAID), cet évènement a réuni plusieurs souches de la médecine vétérinaire,  venues de différentes provinces  ainsi que des formateurs qualifiés pour une durée de 3 semaines des  travaux intenses. Lancé depuis novembre 2020, le programme a été initié pour la formation des professionnels vétérinaires en épidémiologie de terrain dont plus d’une trentaine qui proviennent des services centraux des Ministères de Pêche et  Elevage,  de celui  de l’Environnement et de 13  provinces.

Description du programme

C’est en collaboration avec le Ministère de Pêche et Elevage et la Vice-Primature, Ministère de l’Environnement et Développement Durable, que le FAO forme  du 14 février au 5 mars 2022,  de manière théorique et pratique,  15 professionnels vétérinaires du secteur privé dans le souci d’ajouter une plus- value et de renfoncer leurs compétences.

A cet effet, des séances des  travaux se tiennent  avec le concours des formateurs nationaux et internationaux qui interviennent  par vidéoconférence, incluant ainsi  36 leçons, en alternance avec des études pratiques des  cas.

Dans son mot de circonstance, le Chef d’équipe ECTAD-FAO, le Dr  Marcel Boka a rappelé la portée de cette formation qui touche  les niveaux de la pyramide sanitaire  afin d’assurer la prévention, le rapportage, la détection et la réponse aux zoonoses ainsi qu’aux maladies spécifiques animales.

A cela, il a également ajouté qu’elle concerne aussi les maladies transfrontalières, endémiques, émergentes et ré-émergentes,  en collaboration avec d’autres centres de santé en RDC.

Aussi, s’est-il  permis d’inviter les participants à une attention soutenue et une grande motivation pour mieux comprendre ce dont ils  bénéficieront auprès des éminents formateurs.

Déroulement  de la formation

A cette question, Marcel Boka a décrit que cette formation comprend une phase théorique de trois semaines, suivie d’une semaine des  travaux pratiques d’une semaine qui aideront les apprenants à mettre en pratique les leçons assimilées.

Après ces étapes, chaque participant devra être capable de réaliser un stage de 3 mois dans sa localité, sous la supervision de leurs mentors de récolter des données et de produire des livrables dont  12 rapports de surveillance hebdomadaire, 3 rapports d’audit de la qualité du système de surveillance et un rapport d’investigation épidémiologique ou d’étude de problème.

Juste après l’allocution du Chef d’équipe ECTAD-FAO, il a été procédé à la remise au représentant des lauréats de la deuxième cohorte de juin à décembre 2021, un prix de mérite en guise de leur participation et leur détermination durant ces mois de sacrifices.

Niclette Ngoie

 

Pin It

Statistiques

22106437
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1738
18468
80899
21931225
272477
440043
22106437

Your IP: 87.250.224.187
2022-05-19 02:41

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg