Flash

BAN2

 

Introduction

Chaque fin de l’année, La Prospérité lance le rituel d’un sondage intitulé « Les trois personnalités qui ont le plus marqué les Congolais ». Ce sondage se base sur une liste de personnalités pré-sélectionnées par « La Prospérité ». Cette liste comprend 50 noms. La sélection se fait en ligne. Méthodologie d’enquête L'enquête a été menée par « La Prospérité », du 1er au 20 décembre 2021, auprès d'un échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population Congolaise âgée de 18 ans et plus. L’étude a été entreprise par la méthode des quotas et le questionnaire en ligne.

Pour ce premier exercice, 50 personnalités ont été proposées. Il s’agit des personnalités emblématiques de l’actualité congolaise. C’est-à-dire : les hommes et les femmes qui ont fait l'actualité en cette année 2021 et ont positivement marqué les Congolais. Ces personnalités ont été réparties en deux sections de 30 noms masculins, et 20 noms féminins.

Voici les deux questions posées par « La Prospérité » :

  1. Pour chaque personnalité, prière indiquer la personnalité qui vous a le plus marqué et/ou que vous avez particulièrement apprécié cette année ! En même temps, merci de signaler la personnalité que vous n'aimez pas ou que vous ne connaissez pas.
  2. Parmi les personnalités que vous avez retenues comme étant des personnes qui vous ont marqué cette année ou que vous particulièrement apprécié cette année, quelles sont les trois qui comptent le plus pour vous ou que vous aimez le mieux?

Représentativité des données et intervalle de confiance Un sondage n’est jamais une science exacte. Le fait d’interroger un échantillon assez réduit de la population livre les résultats qui en découlent à la probabilité des marges d’erreurs plus ou moins importantes, selon les cas, et peuvent donner lieu à de mauvaises interprétations.

Cette probabilité est appelée niveau de confiance, ou coefficient de confiance. C’est la probabilité de réussite associée à notre estimation. Le fait de chercher à savoir à quel point l'estimation obtenue sera conforme à la réalité, exige le calcul de l’intervalle de confiance.

Appelé aussi « marge d’erreur », le calcul de cette intervalle de confiance nous a permis d’évaluer la qualité et la précision de l'estimation obtenue avec l'échantillon interrogé et, en fin de compte, de prendre des décisions avec un risque d'erreur contrôlé.

Top 3 des personnalités qui ont le plus marqué les congolais en 2021

39  33 28

Dr. Denis MUKWEGE L’artiste Fally IPUPA L’écrivain Didier MUMENGI

Que retenir de cette enquête ?

  1. La barbarie qui plonge l’est de la République Démocratique du Congo dans le deuil depuis plus de vingt ans est une guerre sans nom et sans visage. Pourquoi on tue ? Pourquoi on incendie les villages ? Pourquoi on viole ? Pourquoi on pille... Est-ce une guerre entre congolais ou une guerre d’agression et d’occupation ? Est-ce une rébellion ? Et comment appelle-t-on une rébellion dont les rebelles viennent de l’étranger ? Et pourquoi ces rebelles ne tuent, n’incendient des villages et ne violent qu’en RDC et jamais dans leurs pays respectifs ? Au cœur de cette guerre sans nom et sans visage, un nom et un visage apparaissent et portent l’espoir de la paix…

C’est le docteur Denis Mukwege, lauréat du prix Sakharov 2014, Prix Nobel de la Paix en 2018… « Des décennies d’impunité pour des crimes graves continuent d’alimenter les conflits et les exactions en RDC », a-t-il déclaré.

Aussi, le Dr. Mukwege remue ciel et terre pour que les responsables des crimes graves, passés ou récents, commis en violation des normes du droit international, notamment ceux décrits dans le « Rapport Mapping » des Nations Unies publié en 2010, soient amenées à rendre des comptes.

Pour la majorité de Congolais interrogés, il incarne l’espoir de la paix par la justice en R.D.C.

Voilà qui explique qu’il soit la personnalité qui a le plus marqué les Congolais en 2021.

  1. Au moment où les jeunes congolais perdent estime et confiance en eux, et versent, en majorité, dans le désespoir, l’artiste Fally IPUPA incarne l'idéal de réussite par le talent et l'effort. Chanteur de charme, danseur hors-pair, auteur-compositeur et interprète de génie, Fally IPUPA est parti de la rue pour conquérir le monde aujourd’hui, en transitant par l’orchestre Quartier-Latin de Koffi OLOMIDE. En 2021, il a été le premier artiste francophone d’Afrique à atteindre les milliards de vues sur YouTube. Il a fait une des plus grandes fiertés de la rumba congolaise, fraîchement inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, en illuminant la cérémonie d’ouverture de la CAN 2021 au Cameroun. Incontestablement, il est aujourd’hui un des plus remarquables porte-étendards de la musique congolaise et africaine.
  2. La troisième personnalité qui a le plus marqué les Congolais en 2021 est une bien agréable surprise. Entre 1998 et l’an 2000, Didier MUMENGI était l’homme le plus célèbre de la République Démocratique du Congo, en étant l’icône de la résistance nationale face à la guerre d’agression du Rwanda, de l’Ouganda et du Burundi. Depuis la mort de M’zee Laurent Désiré Kabila, en janvier 2001, ce brillant et vaillant jeune ministre, s’effaça brutalement de la scène politique et tomba dans les oubliettes...

Le voilà qui réapparait en écrivain et penseur d’une exceptionnelle culture encyclopédique. Il est philosophe, littéraire, économiste, historien, sociologue, musicologue, conteur, formateur et politique… Car il est Sénateur depuis 2018… Et dernièrement, dans une formidable co-écriture avec le Professeur Yoka Lye Mudaba de la pièce de théâtre « Viva rumba », les Congolais ont découvert que Didier MUMENGI avait aussi des talents de dramaturge.

A travers ses nombreux ouvrages et ses remarquables émissions, Didier MUMENGI joue un rôle historique dans la réconciliation des Congolais avec le livre et la lecture. S’il est la troisième personnalité qui a le plus marqué les Congolais en 2021, c’est surtout grâce au double succès et de son ouvrage « La rumba congolaise, histoire et économie », et de sa version documentaire, où Didier MUMENGI a déployé un talent hors-pair d’historien-conteur.

Nombreux sont ceux qui reconnaissent que lui et ses œuvres y sont pour beaucoup dans l’inscription de la rumba congolaise au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’histoire a donc finalement rendu justice à Didier MUMENGI.

Et à travers lui, les Congolais ont reconnu le rôle et l’importance de la pensée et la place du livre dans la construction de l’espoir d’une meilleure société congolaise.

N.B. Ce sondage a la particularité de montrer,  à la fois,  la maturité et la lucidité du peuple congolais, malgré les crises qui empêchent son génie de se manifester.

La Pros.

Pin It

Statistiques

22245416
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9380
14952
87848
22025538
411456
440043
22245416

Your IP: 185.26.180.139
2022-05-27 12:42

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg