Flash

BAN2

 

Ce fut une journée noire pour la République démocratique du Congo qui a perdu en un seul jour, plusieurs de ses filles et fils de manière tragique. Le drame causé par la coupure du câble du courant électrique haute-tension à Matadi Kibala qui a tué 26 personnes, n’a pas laissé insensible le Député national Gael Bussa Obambule. Hier, mercredi 2 février 2022, très ému, aux termes des articles 100 alinéas 2 de la Constitution et articles 168 à 172 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, cet ancien Rapporteur du Bureau d’âge de la Chambre basse du parlement n’a pas tardé à déposer immédiatement  une question écrite adressée au Directeur Général de la Société Nationale d’Electricité (SNEL) dans laquelle il exige des explications claires et précises.

En tant que représentant et porte-parole du peuple, Gael BUSSA a signifié que cet incident n’a nullement le caractère d’un évènement imprévisible, d’autant que les victimes continuaient à vendre leurs biens aux emprises de la route, sous le câble électrique sans l’intervention des pouvoirs  publics. Sur ce,  il estime d’ailleurs, que la SNEL a failli à son obligation d’alerter la population du caractère périlleux du lieu et de faire la réquisition des forces publiques aux fins d’évacuer la population le long de cette route. Comme pour dire que ses compatriotes qui ont péri dans cette circonstance douloureuse, étaient exposés  au risque permanent.

Dans le même élan, le plus jeune Député de l’actuelle législature veut savoir en outre, quels sont les facteurs explicatifs de la coupure de ces câbles ? Quid de la qualité des équipements de transport de l’électricité haute-tension ? Quelle est la norme en cette matière ? Comment la SNEL assure-t-elle l’entretien régulier et programmé de la ligne tension ? A quelle date le dernier entretien était-il réalisé ?  Quels sont les dispositifs mis en place pour empêcher la réédition de cet état de fait ? Et enfin,  pourquoi la SNEL n’a-t-elle pas alerté la population du risque qu’elle courait ? Eh bien, toutes ces préoccupations méritent des réponses et permettront à ce que la SNEL puisse prendre ses responsabilités en vue d’éviter de terrible incident ne se reproduise dans l’avenir.

L’élu du peuple compatit avec les familles frappées par les multiples tragédies de coupure du câble électrique haute-tension à Matadi Kibala, de l’incursion sanglante des rebelles dans la province de l’Ituri à Djugu ayant provoqué 56 morts parmi les civils, l’accident de circulation survenue à la N’sele. Après sa proposition de loi sur les beaux à loyer, le jeune Député aborde un point important qui touche directement les populations. Car, nombreux continuent à vivre sous les câbles du courant électrique.

Merdi Bosengele

Pin It

Statistiques

22144701
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
5280
16468
119163
21931225
310741
440043
22144701

Your IP: 34.231.147.28
2022-05-21 06:35

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg