Flash

BAN2

 

Les violons ne s’accordent pas pour l’instant au sein du regroupement politique Ensemble pour le Changement. Un groupe de Députés membres de cette famille politique chère à Moïse Katumbi dit constater l’hypocrisie caractérisant quelques responsables vis-à-vis du Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en dépit de l’appartenance d’Ensemble pour le Changement à l’Union Sacrée de la Nation. Dans leur déclaration publiée hier, les députés progressistes, qui ont réitéré leur attachement au Chef de l’Etat, appellent tous les cadres d’Ensemble pour le Changement occupant des fonctions dans les institutions de clarifier leurs positions, chacun en ce qui le concerne. Ils demandent, à cet effet, à être ‘’dorénavant’’ considérés comme une entité à part entière dans l’Ensemble pour le Changement et, à ce titre, jouir des prérogatives d’engager le regroupement dans toutes les discussions au niveau de l’Union Sacrée de la Nation. «Nous, députés nationaux progressistes membres d'Ensemble pour le changement présents à Kinshasa, demandons à être dorénavant considérés comme une entité à part entière dans les pourparlers en cours et à venir, forts de notre poids politique, constitué de plus 40 Députes nationaux sur les 70 que compte Ensemble pour le Changement», mentionnent les progressistes d’Ensemble pour la République.

La Pros.

 

 

DECLARATION POLITIQUE DES DEPUTES PROGRESSISTES MEMBRES

D'ENSEMBLE POUR LE CHANGEMENT

Nous, députés nationaux progressistes membres d'Ensemble pour le changement présents à Kinshasa, après avoir passé en revue la situation politique de l'heure, considérant que l'adhésion à l’USN s'est faite librement et individuellement de même que la décision d'accompagner le Chef de l’Etat, déclarons ce qui suit :

  1. Renouvelons notre confiance au président de la République ainsi qu'aux différentes institutions du pays et réaffirmons notre appartenance à l’Union Sacrée de la Nation sous le leadership de Son Excellence Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République et Chef de l’Etat,
  2. Fustigeons l'attitude pour le moins ambigüe, voire contradictoire de quelques responsables d'Ensemble pour le Changement (qui est différent d'Ensemble pour la République, parti politique nouvellement créé) quant à l'appartenance de cette plateforme à l'USN, car l'opinion constate que tout en participant au Gouvernement de la République, certains de ses leaders s’illustrent par des propos et des attitudes qui ne laissent aucun doute sur leur volonté réelle de torpiller l'action du Chef de l'Etat et de déstabiliser les Institutions de la République,

3 Exigeons que tous les membres d’ensemble pour le changement qu’occupent des fonctions dans les institutions clarifient leurs positions car l'heure n'est plus à l’hypocrisie, et tirent toutes les conséquences de leur refus de partager le bilan de gestion des affaires de l’Etat tel que distille dans l'opinion,

  1. Demandons à être dorénavant considérés comme une entité à part entière dans les pourparlers en cours et à venir, forts de notre poids politique, constitué de plus 40 Députes nationaux sur les 70 que compte Ensemble pour le Changement

Fait à Kinshasa, le 31 janvier 2022

Les signataires                                          

  1. Mambidi
  2. Tshibangu Buamukoso Georges
  3. Kambale Ezechiel
  4. Mulamba Mputu
  5. Kasereka Kalwahali Sylvain
  6. Lusenge K. Bonane Jérôme
  7. Kambale Musemo Daniel
  8. Kiro Tsongo Grégoire
  9. Ompeta Shonda Emmanuel
  10. Adirodu
  11. Tshibangu Ntambw Dénis
  12. Dhedda Tikpa François
  13. Hon Matyumona Zola Alain
Pin It

Statistiques

22106317
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1618
18468
80779
21931225
272357
440043
22106317

Your IP: 100.24.115.215
2022-05-19 02:24

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg