Flash

BAN2

 

La pollution des eaux de la rivière Tshikapa continue de causer des dégâts dans la province du Kasaï, précisément dans le territoire de Tshikapa. Récemment, les autorités de cette contrée ont publié le dernier bilan faisant état de plus de 17 morts supplémentaires causées par les substances nuisibles qui envahissent ces eaux depuis l’an passé. Pour trouver une solution à ce péril, au moins 7879 signatures des personnes victimes sont collectées par le député national Guy Mafuta, afin de mener des poursuites judiciaires contre le responsable de la firme Angolaise CATOCA DIAMOND, pollueuse de cette rivière.

Au cours d’une conférence débat organisée le samedi 29 janvier 2022, à l’Université de Kinshasa, Guy Mafuta, élu de la circonscription électorale de  Tshikapa est revenu sur cette question qui cause de préjudice à ses compatriotes. Placée sous le thème : « Pollution de la rivière Tshikapa, solutions gouvernementales et avis des scientifiques pour une gestion durable des écosystèmes aquatiques en RDC », ce panel a vu la participation de plusieurs scientifiques congolais parmi lesquels : le représentant du Chef de l’Etat en matière de l’environnement, les professeurs et différents corps académiques, ainsi que les étudiants. Soucieux de sa population et de la dignité de l’homme congolais, Guy Mafuta a déclaré avoir collecté plus de 7879 signatures des congolais, victimes des dégâts causés par les effets de la pollution. Ce bon nombre de paraphes constitue une bonne preuve à brandir lors du procès contre le directeur général de l’entreprise angolaise CATOCA DIAMOND. A en croire cet élu de Tshikapa, le procès contre le DG de cette entreprise diamantifère et auteur direct du marasme dans cette de la RD. Congo  aura lieu le 21 mars prochain. Dans ce procès considéré comme action de responsabilité civile, et dont le but poursuivi est ‘’l’indemnisation des populations victimes’’, cet élu national sollicite le soutien de tous les congolais.

Dans la foulée, Guy Mafuta a confirmé l’accompagnement du gouvernement congolais, mais aussi de quelques organisations humanitaires dans cette poursuite judiciaire, avant d’avouer ‘’l’échec’’ des dirigeants congolais, qui, pense-t-il, n’ont pas pris leurs responsabilités en mains dans la résolution de cette affaire.

Déplorant l’absence des normes nationales pour la conservation de l’environnement, le professeur Dieudonné Musibono, un des intervenants du jour a, quant à lui, recommandé aux dirigeants congolais d’en élaborer au niveau interne, afin de réguler même dans d’autres provinces de la RDC. En guise de contribution en tant que scientifique, ce professeur d’Universités  propose des pistes de solution exclusivement scientifique pour remédier à ce fléau. Solutions scientifiques avec des éléments naturels qui, confirme-t-il, ne demandent pas beaucoup d’argent pour en avoir.  Parmi les matières citées pour obstruer la dissémination des subsistances toxiques qui déversent les eaux de la rivière Tshikapa, l’on pouvait noter particulièrement les roches de la lave qui se trouvent à l’Est de la RDC, que l’on pourra « placer dans un canal artificiel pour filtrer les eaux ». Ces matières, renchérit-il, absorbes les matières nuisibles des eaux et les filtrent.

Par ailleurs, le professeur Dieudonné Mushibono a insisté sur les dangers qui guettent encore les habitants de cette partie de la République. Ainsi, il recommande des recherches scientifiques sûres et approfondies pour savoir encore plus sur l’évolution des choses. Il faut signaler que cette conférence s’est tenue sous la coordination estudiantine par le biais du ministère de l’environnement, en collaboration avec le département des sciences de l’environnement de l’Université de Kinshasa.

Fidel Songo

Pin It

Statistiques

22106094
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1395
18468
80556
21931225
272134
440043
22106094

Your IP: 185.191.171.4
2022-05-19 01:54

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg