Flash

Les membres de la Fondation Katangaise, représentants de l’ensemble des communautés socioculturelles du Katanga, réunies en session extraordinaire à Lubumbashi, après avoir passé en revue la situation de crise politique au sujet des contradictions manifestes des parties en conflit au même moment où le Président Félix Tshisekedi poursuit avec les consultations des Forces Vives de la Nation, ils en appellent ainsi à la convocation d’un «Dialogue National», sous l’égide de l’ONU, l’UA et l’UE avec l'assistance des organisations régionales et sous - régionales SADC -CIRGL-CEEAC.

Deux camps totalement opposés. Deux logiques et deux intelligences différentes mises en œuvre pour rafler le poste de Secrétaire général. Telle est la situation qui s’observe à ce jour au Parti Lumumbiste Unifié (Palu), héritage politique légué par Feu Patriarche Antoine Gizenga, au lendemain du départ inopiné du Secrétaire général a.i Lugi Gizenga, décédé le 1er juin 2020 à Kinshasa.

Le pays subit à l’instant une des plus sombres menaces contre sa fragile stabilité institutionnelle. Notamment, toutes les conditions sont réunies pour le clash au sein de la coalition au pouvoir FCC/CACH qui, après avoir suscité tant d’espoir pour avoir opéré la première passation démocratique du pouvoir à l’opposition, à l’issue des scrutins électoraux, a vite révélé son caractère éphémère.

‘‘Celui qui donne aux pauvres, prête à Dieu’’. Cet adage est très bien appréhendé par les sociétés Angel Cosmetics et PALMCO. Elles ont manifesté hier, mercredi 4 novembre 2020, leurs sens de générosité aux vulnérables et démunis d’une dizaine de paroisses catholiques de la ville-province de Kinshasa.

Sous le haut patronage du Vice- Premier Ministre, Ministre du Plan, Elysée Munembwe avec l’appui de la BAD dans le cadre du Projet d’Appui au Développement du Secteur Privé et à la Création de l’emploi (PADSP-CE), l’Agence Nationale pour la Promotion des investissements ANAPI a organisé une mission de sensibilisation et de vulgarisation des réformes mises en œuvre au niveau central pour améliorer le climat des affaires et des investissements en RDC, à l’intention des autorités provinciales, du secteur privé et de la société civile du Nord Kivu en général, et de la ville de Goma en particulier.

Dans un communiqué de presse, Madame Dorothée Gizenga, porte étendard de la lutte pour un PALU unique et uni, porte à la connaissance de la communauté tant nationale qu’internationale que depuis le 26 octobre 2020 à l’occasion d’une conférence de presse, elle avait alerté la tendance à la division qui hantait les esprits de certains cadres du PALU.

L’Ambassadeur de la Turquie en RDC, Salih Burgaç Guldere, a insisté sur la nature des relations Gagnant-gagnant entre la Turquie et la RDC. C’était en marge de la célébration du 97ème anniversaire de la proclamation de la République Turque devant un parterre de personnalités et journalistes triés sur le volet invités à cette circonstance.

Le pacte a été conclu ce mardi 10 novembre 2020, au siège du Ministère situé dans l’enceinte des bâtiments administratifs du Gouvernement à Lingwala, entre le Ministre de l’Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu, et l’entreprise chinoise China National Chemical Engineering (CNCE). Pour besoin d’information, la CNCE est une société spécialisée dans l’exploitation du pétrole, la raffinerie, l’huile et l’implantation des bonnes infrastructures (routes, ponts).

Le leadership est l’ingrédient de base de tout processus du développement, tant sur le plan microéconomique, des organismes ou des entreprises, que sur le plan macroéconomique ou de la gouvernance publique. Un constat prouvé, en effet, par des évidences empiriques et certifié par de nombreux travaux de recherche du Cabinet d’étude Congo Challenge.

Poussé par des proches – nationaux et étrangers compris – le chef de l’Etat réalisera peut-être tardivement que les consultations initiées ont un double impact négatif : éloigner les investisseurs convaincus du fait qu’il n’est qu’un président de transition (dixit Mike Hammer) et faire douter ses pairs africains des bienfaits d’une passation civilisée du pouvoir pendant qu’il s’apprête à prendre la présidence rotative de l’organisation continentale…

Depuis le Chef-lieu de la province de la Tshopo, à Kisangani, la Fédération de l'Union des patriotes républicains, formation politique chère à Odette Babandoa Etoa, Ministre honoraire de l’Economie Nationale sous l’ère de Feu M'zée Laurent-Désiré Kabila, a salué, à sa juste valeur, le récent discours du chef de l'Etat congolais sur l'état de la Nation. Véritable cure de jouvence, selon l'UPR, le schéma de Tshisekedi fils se veut, à tout point de vue, salvateur.
Grands maux, grands remèdes
Face à la situation de crise multiforme qui a pris de proportions inquiétantes, au pays de Lumumba, mettant en péril la vie de milliers d'âmes, l'UPR est d'avis qu'il faille sans tergiverser, ici et maintenant, sauver le pays de la main noire des ennemis du géant Congo.
C'est, en effet, au regard de ce feuilleton aux contours curatifs que l'UPR que coiffe la femme de fer de l'appareil judiciaire congolais, Odette Babandoa Etoa, exhorte le Chef de l'Etat à pouvoir élargir les consultations annoncées dans son speech, aux différentes couches sociales dûment ciblées.
Considérant la République comme l'unique patrimoine commun qu'il sied de préserver, à tout prix, l'intelligence de l'Union des patriotes républicains, UPR, tape du poing sur la table et en appelle le souverain primaire à se ranger derrière le schéma préconisé par le Garant du bon fonctionnement des institutions nationales.
Assez, fini la récréation
Six décennies après l'accession de la RD Congo à son indépendance politique, il est temps, estime-t-on à l'UPR que le Congo décolle définitivement et prenne à jamais l'élan de l'émulation positive dans les concerts des nations de la planète.
Bon vent aux consultations
Tout en souhaitant plein succès aux bons offices du Chef de l'Etat pour relever les défis liés à la crise sociopolitique en présence, au sommet du pays, l'UPR chère à Odette Babandoa Etoa en appelle, tout compte fait, à la bonne foi des parties qui devront être consultées, de telle sorte que l'intérêt supérieur triomphe sur des calculs mesquins.

Jacques Kitengie

Des réactions fusent de partout et dans tous les sens, depuis l’adresse du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, à la Nation quant à la situation politique de l’heure. Jérôme Lumuna Ndubu reste du côté de ceux qui ont haussé la voix, non pas pour vilipender le message du Président de la République, mais plutôt saluer l’initiative courageusement prise par celui-ci à savoir, l’ouverture des concertations avec les différents leaders politiques et sociaux en vue de créer une Union Sacrée.

Statistiques

11518200
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
8173
26330
115320
11202085
724616
833699
11518200

Your IP: 185.191.171.1
2020-11-26 07:38

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg