Flash

Depuis quelques jours, il n’est plus à rappeler que le débat amorcé par certains cadres du Front Commun pour le Congo, FCC en sigle, plateforme politique chère à Joseph Kabila, Président honoraire de la RDC, au sujet de l’option du mode de scrutin à suffrage indirect fait mouche tant dans l’agora politique que dans le chef de la population congolaise. Une initiative qui a provoqué un tollé de réactions. Parmi lesquelles il est possible d’appréhender l’indignation de Jean- Lucien Bussa, Ministre du Commerce Extérieur, Cadre du FCC et Président du Courant des Démocrates Rénovateurs (CDER).

Pour soutenir la réponse urgente de la République démocratique du Congo à la pandémie de Covid-19, le gouvernement des Etats-Unis, à travers l'Agence américaine pour le développement international (USAID), a fait don de 50 respirateurs neufs et ultramodernes au gouvernement congolais. Annonce faite ce mercredi 23 septembre 2020 par l’Ambassadeur américain en RDC, Mike Hammer en conférence de presse.

Les membres du Comité national du Groupe de Réflexion Kongo (GRK) jugent inopportune la tenue du Forum qu’organise Monsieur Mfuma Difima qui, selon eux, n’a pas qualité, ni mandat du peuple Kongo, ayant pour but principal de maintenir le Gouverneur Atou Matubuana pour qui la Cour Constitutionnelle avait déjà rendu son arrêt n°12.Const.1171 du 29 mai 2020.

La Miba a été détruite par la succession de divers types de gestion, les uns aussi mauvais que les autres. Le résultat du clientélisme. Le management n'est pas toujours à la hauteur. Les plannings d'investissements, les différents plans de relance sont élaborés juste pour attirer l'attention de l'Etat, actionnaire majoritaire, mais jamais mis en exécution.

Etat de droit, haute trahison et déchéance du Président Félix Tshisekedi par le Parlement étaient les mots clés de la malheureuse sortie médiatique de Martin Fayulu, l’un des leaders de la coalition Lamuka, et son collègue ancien candidat président Théodore Ngoy, Pasteur de l’église de la Gombe à Kinshasa.

Le Vice-ministre en charge des Hydrocarbures, l'Imam Moussa Mondo, a reçu le 17 septembre dernier, dans son cabinet de travail, une délégation de la société d’ingénierie du Congo-Brazzaville « Mfumi Nsi SA». Au centre de leur discussion, la construction de 500 logements des fonctionnaires du secteur des hydrocarbures.

Les voyageurs congolais et expatriés doivent désormais s’habituer à un nouveau nom : Safari Logistics Express (SLE). Il s’agit d’une nouvelle compagnie aérienne qui va exploiter dans les prochains jours le ciel congolais avec des vols nationaux et internationaux en cargo et en passagers, associant confort, sécurité et prix abordable.

Ils auraient été à peu près deux mille miliciens en formation. Ils constitueraient, semble-t-il, la troisième promotion. Et, à en croire des bribes d’informations glanées difficilement dans ces milieux généralement peu ouverts aux médias, certains miliciens, passés aux aveux, auraient déclaré qu’avant eux, deux autres groupes similaires dont la destination demeure encore jusqu’aujourd’hui inconnue, y auraient bénéficié de la même formation.

Pris à bras-le-corps par l’Inspection générale des Finances, IGF, le dossier relatif aux exonérations soulève déjà des vagues. Tenez ! En République Démocratique du Congo, elles sont pourtant initiées par les différents ministères ainsi que la Présidence. Elles sont encadrées par la loi et une vingtaine de textes règlementaires. C’est le cas du code des investissements et de la loi sur l’agriculture.

Le gouvernement mis en place par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi, a totalisé une année d’existence. A cette occasion, un bilan certes pas exhaustif a été établi par le ministre d’Etat, ministre en charge de la communication et médias, en sa qualité de porte-parole de ce gouvernement, dans tous les secteurs de la vie nationale.

Halte à la cacophonie au sein des Mutuelles d'Epargne et de Crédit du Congo (MECRECO). Oui, le comité de suivi des membres de la MECREKIN, a enfin brisé l’omerta, en rendant public un communiqué signé par son Président, Jean Lando Lurhakumbira, dans lequel il en appelle à la vigilance de tous les membres face à toute confusion et distraction que font circuler certains anciens dirigeants du réseau MECRECO dans les réseaux sociaux, ‘’par les informations selon lesquelles ils auraient repris leurs anciennes fonctions après avoir été acquittés par la justice’’, lit-on dans ce communiqué dont l’une des copies est parvenue à votre quotidien.

*«Omer, on ne te sent pas ! ». L'observation est d'un confrère surpris de mon absence d’abord du débat autour de l'affaire des juges Noël Kilomba et Jean Ubulu de la Cour constitutionnelle nommés à la Cour de cassation, ensuite de l’initiative de Martin Fayulu et Théodore Ngoyi de saisir la Haute cour pour haute trahison, la personne visée étant Félix Tshisekedi, le Président de la République.

Statistiques

9844582
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
19202
30514
207786
9434426
737066
938558
9844582

Your IP: 3.228.10.17
2020-09-26 15:44

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg