Flash

BAN2

 

Kisangani, ville symbole de la guerre entre le Rwanda et l’Ouganda, voit défiler sur son sol les leaders de toutes tendances politiques. Le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Augustin Kabuya, qui y est arrivé samedi 15 octobre dernier, a commencé par un meeting populaire à l’esplanade de la grande Poste de ce chef-lieu de la province de la Tshopo. Devant une foule immense arborant les drapeaux des partis membres de l’Union sacrée pour déclarer que l’Union Sacrée de la Nation est « infiltrée par des aventuriers».

Augustin Kabuya a mis en garde les leaders des partis politiques qui passent par l’Union Sacrée en vue de s’attirer la sympathie du peuple notamment, à l’intérieur des provinces. Et de les tacler : «Tous ceux-là qui se présentent au nom de l’Union Sacrée, demandez leurs ordres des missions signés par le coordonnateur principal. Vous allez dénicher le menteur», avant de déplorer que « beaucoup d’aventuriers sans base se cachent derrière l’Union Sacrée pour faire mal au Chef de l’État ».

A propos de prochaines joutes électorales, Augustin Kabuya a mobilisé les Congolais pour les élections générales de 2023. D’après lui, Félix Tshisekedi, déjà entouré de gros leaders politiques opposant à son régime, ne va pas glisser avant de rappeler : «Affûtons les armes, nous sommes en route pour les élections de 2023. Il n’y aura pas de glissement», soutenant qu’aucun dialogue n’est prévu.

Dans la même foulée, Augustin Kabuya a prêché la réélection de Félix Tshisekedi en 2023. Pour lui, l’UDPS et tous les états-majors de l’Union Sacrée pour la Nation se rangent déjà à l’ordre de bataille pour affronter avec sérénité les joutes électorales de 2023, avec comme objectif, un nouveau mandat de Félix Tshisekedi à la tête de la République Démocratique du Congo.

En 2018, Kisangani n’a pas su faire l’unanimité autour de leaders soit de l’ancienne majorité présidentielle ou l’actuelle au pouvoir. Ce chef-lieu de la Tshopo reste encore un terrain à conquérir. Difficile, d’affirmer ceux qui y sont déjà passés, s’ils ont obtenu le quitus de cette population.

Emma Muntu

Pin It

Statistiques

26534520
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9370
22397
157871
26188710
249340
690642
26534520

Your IP: 185.191.171.7
2022-12-10 08:12

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg