Flash

BAN2

 

 Doit-on à ce stade parler d’une rupture inéluctable à l’avenir entre Martin Fayulu Madidi et son partenaire Adolphe Muzito ? Eh bien, tous les signes révèlent d’ores et déjà, les prismes d’une séparation certaine, une séparation qui peut intervenir à tout moment entre ces deux leaders de l’Opposition. Tenez ! Après six mois à la tête du présidium de la plateforme Lamuka, le premier ministre honoraire et président du Nouvel Elan, Adolphe Muzito, a cédé le bâton de commandement à son compère de l’ECIDe, Martin Fayulu. C’était au cours d’une cérémonie organisée mardi 11 octobre 2022 au siège national de Nouvel Elan, dans la commune de la Gombe. Etant physiquement absents de la capitale, les deux leaders de Lamuka se sont faits représentés par les secrétaires généraux de leurs partis politiques, Devos Kitoko de l’ECIDé et Blanchard Mongomba pour le compte de Nouvel Elan.

Après la cérémonie, le Secrétaire général de l’Ecidé a, au nom de son leader Martin Fayulu, remercié le coordonnateur sortant Adolphe Muzito ‘’pour avoir gardé le flambeau de Lamuka. Et je le remercie aussi pour avoir accompli un devoir statutaire de notre convention en respectant le délai prévu, et nous allons conquérir la victoire qui a été volé’’, a déclaré Devos Kitoko. 

Discordance ?

Comme le stipule les textes de la plateforme Lamuka, un communiqué final sur l’évolution de la situation politique de la coalition sanctionne la fin de chaque mandat du coordonnateur. Chose qui, pour cette fois, n’a pas été faite, parce que d’après le secrétaire général du Nouvel Elan, ‘’il y a des divergences au sein de Lamuka’’. A ce propos, Devos Kitoko a, quant à lui, parlé plutôt des travaux de la  cellule politique qui sont encore en cours. Il a précisé que le communiqué interviendra une fois que les travaux auront pris fin.

Vers une rupture ?

Deux discours qui semblent avoir les allures contradictoires et conflictuelles entre ces deux forces politiques de l’opposition. Et si cela justifie le début de la séparation entre ces deux leaders ? Qui sait ! L’entretemps, les esprits avertis estiment que les chemins asymétriques et de séparation  que veulent prendre ECIDE et Nouvel Elan au sein de Lamuka, plateforme considérée aujourd’hui comme première force de l’opposition, est une perte énorme pour le camp de l’opposition, surtout à l’aune des élections qui se pointent déjà à l’horizon. L’un justifie l’absence du discours final par les travaux qui sont en cours, et l’autre parle plutôt de divergences d’opinions qui s’observent au sein de la coalition. Toutefois, l’avenir nous en dira plus.

Fidel Songo

Pin It

Statistiques

26208565
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
6974
12881
19855
26029955
614027
703090
26208565

Your IP: 148.251.11.147
2022-11-28 07:54

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg