Flash

BAN2

 

En vue de bien affûter les armes pour affronter en bonne et due forme les prochaines élections en République démocratique du Congo, Augustin Kabuya, secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS)  a procédé à la remise des registres aux présidents des sections et fédérations du parti pour l’identification de chaque membre. Au cours d’une manifestation tenue dimanche 25 septembre 2022, à l’esplanade du siège social du parti, à Kinshasa, le gérant au quotidien du parti au pouvoir a précisé que ces registres sont pour identifier les vrais membres du parti et, surtout, pour connaitre l’effectif total des membres que compte l’UDPS sur toute l’étendue du pays.

Après cette étape de l’identification  de tous les membres et cadres du parti, s’en suivra, ensuite, celle de la remise de nouvelles cartes de membres du parti. C’est ce qu’a souligné  le secrétaire général de l’UDPS dans son allocution.

C’était pour lui l’occasion de répondre aux allégations des personnes mal intentionnées qui, au lendemain des nominations des mandataires de l’UDPS dans les entreprises publiques, commençaient à spéculer sur la vie des mandataires, particulièrement sur Pistis Bononga, DG de la Société Minière de Kilo-Moto (SOKIMO) et Adolphe Amisi, Président du Conseil d'Administration (PCA) à l'OGEFREM. Encore une fois, le désigné Muana Bute du Chef de l’Etat a rappelé que les nominations étaient faites sur base de la méritocratie et du Curriculum vitae de chaque mandataire. 

«Les gens commencent à croire à leurs propres mensonges. Le jeune Pistis Bononga n'est pas critiqué parce qu'il manque d'intelligence, mais plutôt par son aptitude physique. Le peuple congolais attend l'amélioration de cette société réputée "canard boiteux » et non autres choses », disait-il, avant de parler d’Adolphe Amisi: « Les voix se sont élevées pour dire qu'Adolphe Amisi est tombé malade parce que Kabuya l'a nommé à un poste auquel il ne s'attendait pas. Je précise que ce n’est pas Kabuya qui nomme les gens. Je rappelle à la face du monde que toutes les personnes qui sont nommées par le Président de la République ont des CV très élogieux et ils font partie de la crème intellectuelle du parti », a-t-il précisé.

Traque des KULUNA

Revenant sur le phénomène KULUNA qui bat son plein à Kinshasa, le secrétaire général de l’UDPS a demandé aux membres de son parti de travailler avec les services de sécurité et de renseignement du pays  en fournissant des vraies informations sur les Kuluna et de les dénoncer. « Les membres de l'UDPS doivent travailler avec les autorités policières et les autorités de renseignement du pays pour mettre fin au phénomène Kuluna. Je ne dis pas que vous devez les arrêter, mais si vous constatez quelque chose, alertez les autorités, fournir des informations et collaborer avec la police et le service de renseignement pour mettre fin à cela. C'est un phénomène qui salie notre régime », a souligné Augustin Kabuya.

Fidel Songo

Pin It

Statistiques

26534933
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9783
22397
158284
26188710
249753
690642
26534933

Your IP: 54.36.148.245
2022-12-10 08:42

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg