Flash

BAN2

 

 *Nous venons de voir une photo de famille des trois grands leaders d'Uvira ville et territoire notamment, BITAKWIRA Justin, BITIJULA  Mahimba Martin et NDIGAYA.  Cette image nous donne  la joie et l'espoir d'un renouveau socio-politique à Uvira  si,  aujourd'hui,  les jeunes,  les universitaires, les politiques, opérateurs économiques, les femmes leaders, les responsables des organisations de la société civile et les artistes d'Uvira devraient travailler dans un processus de collégialité et en toute objectivité citoyenne,  malgré leur audience politique, tribale et religieuse.

Nous affirmons que dans 5 ans,  Uvira prendra un nouvel élan positivement par-là. Car,  les villes de Lubumbashi, de Kinshasa et de Goma n'ont pas signé un contrat avec le diable pour arriver à l'échelle où elles  se trouvent  aujourd'hui en matière d'aménagement urbain, de créativité économique, du tourisme moderne, du changement des mentalités, de dynamisme des jeunes entrepreneurs et de puissance socio-politique en RDC.

Une fois pris cette  nouvelle conscience de nous mettre objectivement ensemble et de travailler en synergie d'actions et des idées,  au nom de la ville et territoire d'Uvira, un grand nombre des problème trouverons des solutions adéquates et une nouvelle culture sera d'émergence pour le développement intégral et concret d'Uvira.

Malheureusement,  nous constatons qu’à chaque fois que nos leaders cherchent  à s'unir, ce sont  les intérêts égoïstes qui sont privilégiés. C'est le désir aveugle d'être le numéro 1 du groupe qui les  préoccupe.

Dans ce théâtre de divisions persistantes, les jeunes suivistes aussi jouent les jeux,  le tribalisme du moyen âge trouve ainsi  sa place comme enjeux, les injures à tel ou tel leader dans le but de diaboliser,  à tout prix,  le camp  adverse.

C'est horrible de voir au  21ème  siècle, toute une société où il y a les hommes et femmes de  grandes capacités scientifiques et avec des expertises favorable au développement se spécialiser uniquement dans des polémiques sans fin, dans le  tribalisme inutile  et dans la politique des violences intra et extra-communautaires. 

Mais,  alors, à  qui profite les polémiques entre les partisans de Luc Mulimbalimba et ceux de prof Rugunduka baleke Stanislas ?

A  qui profite les la guerre froide qui s'est installée  à la Mairie d'Uvira depuis 3 ans ?

A  qui profite la non-collaboration de la plupart des députés élus d'Uvira qui sont à Bukavu et Kinshasa ? 

A  qui profitent le tribalisme et le népotisme dans l'administration publique à Uvira ?

A  qui profite ces milices dans la plaine de Ruzizi et dans les  Hauts   et moyens plateaux d'Uvira.

A  qui profite l'inaction des leaders d'Uvira ?

A  qui profite ce conflit entre les responsables des organisations de la société civile à Uvira ?

A  qui profite le non actions en synergie des leaders des églises à Uvira ?

A  qui profite ce manque de collaboration étroite et efficace entre les FARDC, la jeunesse et les autorités locales d'Uvira ?

A  qui profitent ces pillages organisés  dans la plaine de Ruzizi ?

A  qui profitent  les divisions négativistes de diaspora (ressortissants d'Uvira qui sont à l'étranger)?

Toutes  ces questions Uviroises devraient nous amener à prendre une nouvelle conscience et sortir de notre parcelle d'imbécilisation chronique (tribalisme, népotisme, égoïsme politique et administrative, polémiques inutiles, inaction sociopolitique des leaders d'Uvira, les manifestations,  par procuration,  des responsables des organisations de la société civile Uvira).

Nous devons mettre en tête que la ville et le territoire d'Uvira dépend en grande partie de notre être ensemble, agir ensemble et de notre volonté d'actions.

Nous devons avoir une culture d'unité des idées et d'actions dans tous les domaines de la vie nationale et locale.

Uvira/ville et territoire a besoin d'une cohésion Politique, sociale et économique efficace et pragmatique.

Que cette démarche n'est soit  plus comme hier, que l'esprit d'équipe et d'acceptation mutuelle éclairer tous les leaders d'Uvira ville et territoire malgré vos familles Politiques et vos ambitions d'être à tout prix à la tête de ...

Nous avons besoin d'une autre manière de penser et  de faire la politique à Uvira. Nous avons besoin d'une nouvelle rationalité pour lutter contre les antivaleurs qui rayonner dans les affaires économiques et administratives en RDC. Cela ne  sera possible que si nous comprenons que la bonne manière de gouverner la ville et territoire d'Uvira,  c'est d'abord,  nous unir quand il s'agit de défendre les intérêts généraux d'Uvira.

De faire sorte que les bonnes idées et actions soient massivement et volontairement soutenues pour le développement fiable de notre terroir.

Pin It

Statistiques

25000017
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1445
21290
77735
24766587
108569
682697
25000017

Your IP: 66.249.70.185
2022-10-06 01:21

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg