Flash

BAN2

 

 L'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) se lance désormais dans l'optique de consolidation des structures de base et de tous les organes de direction du parti, en prévision des élections de 2023, et pour réserver une victoire à tous les niveaux à Félix Tshisekedi. C'est ce qui a fait l'un des objectifs de l'entretien politique tenu le dimanche 24 juillet 2022 à l'esplanade de la permanence de cette formation politique située dans la commune de Limete. Pour ce faire, le numéro 1 du parti au pouvoir Augustin Kabuya qui a tenu ce rassemblement a ordonné, à l'occasion aux gestionnaires des structures de base, d'entamer le processus de nomination des témoins, en prévision des prochaines joutes électorales. C'était aussi l'occasion pour les membres et dirigeant de cette formation politique, de renouveler leur loyauté et  soutien envers le Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi.

Parmi les points  évoqués à l'ordre du jour, Augustin Kabuya a souligné à tâche d'huile le point relatif à la préparation pour les prochaines élections. Il a instruit  les représentants des structures de base du parti présents à la manifestation, de s'activer de manière à trouver à partir de ce temps, des informaticiens  dignes de confiance qui peuvent être nommés témoins pour le quota de l'UDPS lors du prochain vote.

C’était aussi l’occasion de restituer à l’attention de toute la base, les grandes résolutions prises lors des assises de Kisantu. Parmi bien d’autres, le numéro un du parti au pouvoir a souligné celle prise sur la nécessité de revoir le statut du parti, afin d’accommoder certains textes qui ne correspondent plus à la posture actuelle de l’UDPS, dorénavant parti aux affaires. Un accent était mis sur le rôle des anciens cadres du parti.

En effet, il a souligné que les résolutions prises lors de ces assises seront soumises incessamment à la Commission disciplinaire du parti (CDP), pour examen et validation, avant publication.

Revenant à la question de la requête introduite par la cour de cassation pour la levée des immunités parlementaires de Jean-Marc Kabund suite aux propos qu’il a tenus récemment contre le Chef de l’Etat et son gouvernement, Augustin Kabuya indique à cet effet, qu’il s’inscrivait en contre ce processus et pensait comme beaucoup d’autres de son entourage que, cela serait un motif qui exalterait encore plus Kabund, mais, dit-il, je suis d’accord pour cette poursuite car, elle aidera la justice à découvrir la vérité qu’il (Kabund) prétend avoir dans sa poche.

«Au départ j’avais aussi émis des réserves sur la levée des immunités de l’homme de Kingabwa conformément à la demande du Procureur, mais plus tard, après la réflexion, je me suis rendu compte que c'est vraiment important que Jean-Marc Kabund aide la justice à retracer le cheminement de l'argent du trésor public, de la banque centrale, jusqu'aux Paradis fiscaux. Qu'il cherche ses avocats pour l'aider dans cet exercice. Personne n'est au-dessus de la loi », avait-il indiqué.

Fidel Songo

Goma

Pin It

Statistiques

26443841
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
10611
24160
67192
26188710
158661
690642
26443841

Your IP: 18.232.56.9
2022-12-06 11:30

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg