Flash

BAN2

 

Nous sommes en juillet 2022 et l'Union africaine est en grande quantité à Lusaka, en Zambie, pour discuter et planifier, tout comme elle l'a fait au cours des dernières années pour discuter et planifier. Avant l'Union africaine, l'Organisation de l'unité africaine planifiait et discutait d'une Afrique meilleure.

Alors que les nations individuelles se réunissent forum après forum, année après année, je ne peux m'empêcher de penser qu'année après année, l'Union africaine, tout comme l'Organisation de l'unité africaine avant elle, se trahit en trahissant les nations individuelles. Les nations très individuelles sans lesquelles il n'y a pas d'Union Africaine.

La République démocratique du Congo est peut-être le pays le plus trahi par l'Union africaine, mais n'est en aucun cas la seule nation individuelle trahie. Le Rwanda a été trahi par l'union des nations africaines comme l'ont été l'Afrique du Sud et bien d'autres.

Aujourd'hui, de nombreuses nations de l'ouest, du centre et de l'est de l'Afrique continuent d'être trahies par l'Union africaine, car l'Union permet à des nations africaines et étrangères de déstabiliser activement certains membres de l'Union africaine en toute impunité.

Les habitants de la République démocratique du Congo ont été obligés de marcher sur la terre tout en étant obligés de porter un chapeau qui les confine à être considérés comme des réfugiés économiques dans le monde entier. Un peuple doté d'un héritage aussi riche que n'importe quel autre Africain, un peuple d'une force physique, mentale et émotionnelle reconnue, a été méprisé au fil des années lorsqu'il a été dans d'autres pays africains, non pas parce qu'il est différent, mais simplement parce qu'il a été constamment et à plusieurs reprises trahis par le collectif qui est le corps de l'Afrique alors que l'instabilité a été activement entretenue dans leur pays à la connaissance de tous et à la réaction de presque personne.

Où est l'unité en Afrique si toute l'Afrique ne peut pas se lever et se tenir aux côtés du gouvernement et du peuple de la République démocratique du Congo en disant que ça suffit et que le moment est venu pour la République démocratique du Congo de profiter des fruits de son minerai dotation dans un environnement paisible. Pourquoi le monde entier doit-il être en République Démocratique du Congo pour extraire sauvagement et cruellement les richesses du peuple congolais avec peu de considération pour son avenir et un respect quasi minimum pour son présent tel que déterminé par son passé ?

L'Afrique dans son ensemble doit se soutenir les unes les autres et refuser de permettre aux nations étrangères d'établir les règles de l'Afrique qui, pour la plupart, excluent l'Afrique et ses Africains de jouer le jeu, alors que ces nations étrangères et leurs sociétés d'un milliard de dollars jouent en dehors du cadre même règles qu'ils ont fixées.

Les nations étrangères s'organisent un peu comme le font les organisations criminelles organisées et lorsque le jeu démarre, l'Afrique, ses nations et leurs citoyens sont informés qu'ils ne peuvent venir qu'avec des couteaux, des bibles et des bols de mendicité tandis que les nations étrangères apportent des fusils, des canons, des bombardiers et des cargos . L'Afrique et ses Africains, bien qu'accueillant la guerre des minerais, sont invités à respecter des règles que les étrangers s'autorisent à contourner.

La guerre pour les richesses minérales africaines et d'autres marchés qui accompagne  les 1,3 milliard d'habitants de l'Afrique est tellement truquée que les politiciens étrangers détiennent des actions dans les entreprises qui ravagent et violent l'Afrique, mais les politiciens africains n'osent pas faire des affaires en Afrique. Si un politicien africain fait à la fois des affaires et de la politique, c'est tellement mal vu que la plupart des politiciens chercheront à mourir sur leurs différents trônes et chercheront à maintenir leurs partis politiques au pouvoir à tout prix, de peur de perdre tout ce qu'ils possèdent  et les libertés dont ils jouissent s'ils perdent le pouvoir.

Les Africains ne se rendent pas compte que parce que les étrangers veulent garder au pouvoir les personnes qu'ils ont soutenues, chaque changement de garde appellera la défaite des gardes déchus comme une mesure pour augmenter les chances que le nouveau garde reste au pouvoir plus longtemps et pour bénéfice de ces pouvoirs ; étrangers et nationaux qui bénéficieront le plus de la nouvelle garde. Ce coup de maître des instigateurs étrangers de l'instabilité en Afrique leur a permis de piller continuellement l'Afrique alors qu'elle mène de petites guerres entre et en elle-même.

Les familles royales britanniques et belges ont construit leur patrimoine familial en partie sur l'exploitation illégale et inhumaine de l'Afrique, comme l'ont fait de nombreuses familles riches du monde. Certaines des familles riches du monde ont utilisé leur pouvoir et leur influence pour tirer profit de la main-d'œuvre africaine lorsqu'elles ont échangé nos ancêtres comme des vaches et des chevaux tandis que d'autres ont pillé nos minerais en toute impunité.

Alors que le monde a protesté contre une forme d'exploitation d'êtres humains par d'autres êtres humains, les puissants esclavagistes, pilleurs et suppresseurs des autres droits de l'homme ont simplement abandonné une forme d'exploitation et en ont choisi une autre, pour être abandonnés lorsque son voile est levé et seulement pour qu'une autre forme d'oppression et d'exploitation soit ramassée et mise en œuvre.

Qu'à notre époque, le mouvement Black Lives Matter doive amener l'oppresseur majoritaire à affirmer qu'il n'était pas au courant de l'injustice et de l'exclusion des autres est farfelu et une excuse élaborée après l'exposition. La réalité des relations et leur valeur ne peuvent être vues que dans la résistance de la majorité oppressante à donner la pleine et juste mesure de l'égalité et dans le remaniement consistant à ne donner que le moins possible dans la mesure où ils peuvent s'en tirer sans donner. Pendant que vous lisez ceci, je vous demande; Etiez-vous en vie lorsque le vaccin Covid-19 a permis à l'Afrique et à son peuple de voir leur place aux yeux du reste du monde ? Ou quand l'Afrique du Sud et ceux qui l'entourent ont souffert pour avoir parlé d'omicron au monde ?

Le moment est venu et l'Union africaine doit redonner à l'Afrique sa fierté collective, son identité et son avenir en conduisant une vision pour l'Afrique qui ne laisse pas une seule nation africaine à exploiter parce que le reste de l'Afrique est complice ou indifférent au sort de cette nation individuelle. Si vraiment l'Union africaine est une union de tous les peuples d'Afrique, alors l'Union africaine doit commencer à traiter tous les peuples d'Afrique comme un peuple était un affront à l'un d'eux est un affront à tous les peuples d'Afrique.

Halliburton, une société américaine que Dick Cheney a quittée en tant que PDG lorsqu'il est devenu colistier de George Bush Jr et ensuite vice-président, a ensuite reçu les plus gros contrats en Irak à la suite d'une guerre que le monde accepte généralement comme une illégalité. Aucun promoteur ou bénéficiaire de cette guerre illégale n'a jamais été poursuivi, sanctionné ou fait subir quelque préjudice que ce soit. Au contraire, le schéma s'est répété depuis, car des actions illégales dans plusieurs pays ont vu des entreprises liées à des politiciens et à des gouvernements occidentaux continuer à accumuler des bénéfices en Libye et dans d'autres pays dotés d'immenses richesses en ressources naturelles. Si un politicien africain devait toutefois accroître sa richesse pendant son mandat, nous, Africains, avons été programmés pour lyncher cet être à la joie des forces étrangères qui ne sont que trop heureuses de voir les Africains se couper les uns les autres.

Même la situation sanitaire des 1,3 milliard d'Africains est un marché pour les sociétés pharmaceutiques internationales qui contribuent énormément à l'élection et à la réélection des différents puissants du monde. Comment alors les forces qui profitent le plus des défis de l'Afrique peuvent-elles mener les processus pour débarrasser l'Afrique de ses maux ?

L'Union africaine doit commencer à imprimer son autorité et son identité sur les solutions aux maux de l'Afrique. Nous devons voir la marque de l'UA sur les programmes d'éradication du paludisme et autres et non la marque de l'USAID, CHINA AID, UKAID, etc. Nous ne pouvons pas être fiers que les États-Unis d'Amérique dépensent plus que l'Union africaine en Afrique dans le secteur de la santé et aient une situation où si les Etats-Unis retiraient leur soutien sanitaire à travers l'Afrique, les systèmes de santé à travers l'Afrique s'effondreraient !

Pourquoi l'Union africaine ne peut-elle pas devenir un véritable partenaire d'investissement, de santé, de sécurité et de développement dans chaque nation africaine ? Pourquoi l'Union africaine ne peut-elle pas avoir une participation dans certaines des plus grandes mines, champs pétrolifères et autres projets à travers l'Afrique et réinvestir ces billions en Afrique afin que l'Afrique puisse commencer à se développer en tant que collectif ? Pourquoi l'Union africaine ne peut-elle pas éradiquer les groupes rebelles stupides soutenus par l'étranger opérant à travers l'Afrique et donner à l'Afrique la paix et la sécurité qu'elle mérite ?

Si l'Afrique avait vraiment une Union digne de ce nom, le génocide rwandais n'aurait pas eu lieu. Le Zimbabwe ne se serait pas effondré et l'Afrique du Sud n'aurait pas eu à endurer l'apartheid aussi longtemps qu'elle l'a fait. Le Soudan et le Soudan du Sud ne devraient pas avoir à traverser l'instabilité et les malheurs qu'ils traversent à plusieurs reprises, pas plus que la République centrafricaine et les peuples des nations d'Afrique de l'Ouest qui ont été victimes de leurs propres efforts pour rompre avec leur statut de banques de richesse pour la France.

Je me souviens, quand j'étais jeune garçon, d'avoir traversé la route pédiculaire avec mon oncle David et d'avoir rencontré des forces rebelles au Zaïre d'alors et maintenant en RDC. Je me souviens plus tard, en tant que jeune homme, essayant de faire des affaires et devant être prudent dans mes échanges avec des hommes d'affaires congolais et angolais, de peur de commercer sans le savoir avec des rebelles et éventuellement d'avoir des ennuis. Pourquoi alors parlons-nous encore des rebelles en République démocratique du Congo aujourd'hui près de 30 ans depuis que je les ai rencontrés pour la première fois alors que nous avons eu une union de nations en Afrique depuis presque aussi longtemps que la République démocratique du Congo existe en tant que nation ? Depuis que je suis en vie, il y a eu des rebelles en RDC ! Quand toute l'Afrique aidera-t-elle la RDC à se passer de rebelles pour qu'elle puisse vivre son processus de développement sans rebelles ?

Nous ne pouvons pas, en tant qu'Afrique, continuer à détenir autant de richesses mondiales sans rien d'autre que la majeure partie de la pauvreté mondiale partagée entre nos peuples en récompense. Nous avons la ressource foncière et maintenant le capital humain instruit pour éviter que la maladie hollandaise ne soit la récompense sans fin de nos efforts pour exploiter notre richesse en ressources naturelles.

Il incombe à l'Union africaine de redonner à l'Afrique son identité, sa fierté, sa fortune et son avenir en devenant le roi de la jungle africaine. L'UA doit choisir d'être le plus grand Lion de notre jungle en devenant plus riche que n'importe quelle nation membre et cela oblige l'UA à mettre un T devant son Lion car M-Lion succombera toujours au B-Lion qui à son tour s'inclinera au T-Lion. Les trillions de richesses minérales de l'Afrique doivent commencer à se traduire par une vie meilleure pour les Africains et cela ne peut se produire que lorsqu'aucun pays africain individuel n'est laissé trahi par l'Union africaine, comme cela a été le cas pour la République démocratique du Congo par-dessus tous les autres qui a été trahie par le reste de l'Afrique pendant plus de 50 ans et  puis,  a vu son peuple ridiculisé par les frères et sœurs mêmes qui l'ont trahi.

Alors je demande, est-ce une Union Africaine, ou est-ce NUL ?

Quand toute l'Afrique se lèvera-t-elle pour l'Afrique contre tous ceux qui cherchent à détruire celle-là, et par extension cherchent à détruire toute l'Afrique nation par nation ? Ces étrangers qui profitent injustement de l'Afrique ont créé un lieu complexe à gouverner et un terrain encore plus complexe pour les affaires sans enfreindre aucune loi. La plupart de ces lois sont des barrières à l'entrée pour la plupart des Africains, tandis que la table est mise de manière à ce que les non-Africains opèrent en dehors de ces lois et soient pleinement soutenus par leurs puissants gouvernements au détriment des Africains.

L'Africain doit identifier que notre propre jeu est empilé contre nous et nous devons commencer à dresser nos propres tables et empiler nos propres jeux en nous appuyant sur notre compréhension commune de notre terre et de qui nous sommes.

La table telle qu'elle a été dressée par l'homme blanc doit être mise de côté alors que nous dressons notre propre table et exploitons notre avenir qui ne peut être que si nous commençons à nous protéger mutuellement des machinations et des mécanismes de ceux qui ont depuis des temps immémoriaux attaqué et ont violé notre continent de ses ressources les plus précieuses et provoqué des conflits entre nous.

Nous devons tous nous poser la question de l'Union Africaine ; Est-ce vraiment ou n'est-ce rien ?

(L'auteur est un enfant d'Afrique, citoyen zambien et entrepreneur. Linkedin - Chileya Chilekwa)*

Pin It

Statistiques

26520505
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
17752
28954
143856
26188710
235325
690642
26520505

Your IP: 80.211.170.151
2022-12-09 16:50

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg