Flash

Tel un couperet, la triste nouvelle est tombée dans les oreilles de ceux qui l’ont connu. Jean Chriso Mayembe, Directeur général de l’Agence Maritime Internationale du Congo (AMI CONGO) et membre du parti politique Eveil de la Conscience pour le Travail et le Développement (ECT), est décédé le mercredi 29 juillet dernier, de suite d’une courte maladie à l’hôpital Diamant à Kinshasa.

Père de famille, l’illustre disparu a laissé une veuve et des orphelins.
Pendant près de sept ans, Jean Chriso Mayembe a rendu des loyaux services au sein de la société AMI CONGO où il a accédé au poste de Directeur Général en 2013, avant d’être reconduit à ce poste, au cours de l’Assemblée générale, le 29 juin 2020.
Né le 1er septembre 1950, le regretté Mayembe a également mené l’essentiel de sa carrière politique à l’Eveil de la Conscience pour le Travail et le Développement (ECT). Il était le Doyen du collège des Fondateurs de ce regroupement politique.
Touché par cette mort inopinée de l’un des leurs, le Bureau politique de l’ECT a exprimé avec beaucoup de peine toute sa reconnaissance à M. Jean Chriso Mayembe quant à son implication incommensurable pour l’émergence du parti depuis sa création.
Dans le communiqué du 28 juillet dernier signé par son Secrétaire général sortant, Félix Momat Kitenge, le Bureau politique de l’ECT a présenté ses profondes condoléances à la famille biologique de l’illustre disparu ainsi qu’à tous les camarades du parti.

La Pros.

 

Pin It