Flash

BAN2

 

Lumpungu Kamanda Quentin, né le 23 décembre 1939 à Mfiente, est un économiste Congolais. Il a été Recteur de l’Université de Kinshasa et Directeur Régional du Centre de Recherche pour le Développement International


Un homme au parcours élogieux
Le Collectif des Professeurs émérites de la R.D Congo a la douleur d’informer la communauté nationale en général, et le monde universitaire en particulier, du décès du professeur Emérite Quentin Lumpungu Kamanda. Les larmes versées avec la disparition du professeur Jacques Simon Kazadi Nduba wa Dile le 23 avril n’ont pas encore séché… et ne voilà-t-il pas que le professeur Quentin Lumpungu Kamanda nous quitte le 9 mai 2020. Il est le cinquième collègue émérite qui fait le voyage sans retour (Cf. La Prospérité, n° 5310 du 30 avril 2020, p.16).
Quentin Lumpungu Kamanda voit le jour le 23 décembre 1939. Il perd son père à 11 ans. Il entreprend ses études primaires à la Mission Kalonda Sainte Thérèse. Il commence ses humanités gréco-latines en 1954 au Collège St Jean Berchmans de Kamponde, et les termine au Collège Saint Louis de Luluabourg (Kananga) en 1961 à la suite des troubles de l’indépendance. Il est de la même promotion que Raphaël Kalengayi Mbowa qui vient de le précéder dans la mort. Il entre à l’Université Lovanium de Kinshasa et décroche en 1965 sa licence en sciences économiques.
Il opte pour la carrière académique, et est nommé Assistant à la Faculté des Sciences économiques de l’Alma Mater. Il se rend en France et intègre l’Ecole Supérieure Agronomique de Rennes pour y préparer le Diplôme d’Etudes Supérieures en économie agricole, spécialisation la gestion des exploitations agricoles. En 1970, il obtient son doctorat en économie agricole en défendant sa thèse qui porte sur : « Culture cotonnière et développement rural dans le nord du Katanga : Urbanisation et concentration de la puissance économique à Kinshasa ».
De retour au Congo en 1971, il est nommé Professeur et gravit tous les échelons jusqu’à l’éméritat décerné par l’arrêté n° MINESU/CABMIN/039/2004 du 14 avril 2004. Il exerce au sein de sa Faculté les fonctions de : Directeur de l’Institut de Recherches Economiques et Sociales (IRES) en 1975, Doyen de la Faculté de 1976 à 1979. Il est appelé, par la suite, à diriger le Centre de Recherches pour le Développement International à Dakar au Sénégal de 1979 à 1984. Ce centre est une société d’Etat canadienne qui appuie des travaux de recherche dans les pays en développement afin d’y favoriser la croissance et le développement.
A ce titre, il a effectué beaucoup de voyages à travers le monde.
Il regagne le pays et retrouve l’enseignement. Il est nommé Recteur de l’Université de Kinshasa de 1995 à 1997. Parallèlement à ses activités académiques, il a exercé les fonctions de consultant auprès de plusieurs organisations internationales : FAO, USAID, PNUD, UNICEF, Banque Mondiale. Il fait partie de plusieurs associations et conseils scientifiques.
Ses travaux ont porté notamment sur : la revalorisation de l’enseignement supérieur agricole et de la recherche sylvicole au Zaïre, la crise agricole au Zaïre, la relance de l’agriculture congolaise, le développement de l’agriculture et de la recherche agronomique au Zaïre, les problèmes généraux de l’approvisionnement des villes en produits vivriers au Zaïre, l’intégration des pygmées dans les communautés nationales en Afrique Centrale, la mise au point d’un plan de développement agricole en Guinée Bissau, l’organisation de la recherche scientifique au Cameroun, l’organisation de la recherche scientifique au Mali et au Nigéria, etc.
Il insistait sur la nécessité pour notre pays d’être autosuffisant au niveau alimentaire. Il laisse une veuve et huit enfants.
Qu’il repose en paix !
Que la terre de nos ancêtres lui soit douce et légère !
Jean-Marie Mutamba Makombo
Professeur Emérite/Université de Kinshasa

Pin It