Flash

Le monde politique congolais vient de perdre, il y a quarante-huit heures, un acteur de premier plan. Il s’agit de l’Honorable Jean-Joseph Mukendi wa Mulumba, Député National UDPS élu de Mbuyi-Mayi le 30 décembre 2018 et Deuxième Vice-président de la Commission PAJ de l’actuelle législature.


Avocat de talent et activiste hors-pair des droits de l’homme, Me Mukendi wa Mulumba a marqué plusieurs générations d’avocats et d’activistes des droits de l’homme. Cette dimension-là, je la laisse aux autres. Mais, une autre face de ce grand homme qui m’intéresse : son combat politique.
Ancien Président de l’UDPS/Ile-de-France en France, je l’ai rencontré, pour la première fois, dans les Ulis, une commune de la banlieue parisienne, en compagnie du Camarade Déo Nkusu Kunzi Bikawa, actuel Ministre des Relations avec le Parlement, à l’époque Secrétaire chargé de la mobilisation de notre Section.

Depuis cette première rencontre en 1993 en terre française, nous sommes restés très liés. Conseiller politique du Leader Maximo, Dr Etienne Tshisekedi wa Mulumba, il m’a servi d’intérimaire utile à mon parti, UDPS.
Notre riche collaboration a atteint son paroxysme avec mon élévation au rang de Représentant plénipotentiaire de l’UDPS, entre 1995 et 1998. Il fut le grand défenseur de notre cause face à la vitalité démocratique, autrement dit l’agitation, que nous vivions régulièrement en France.
C’est aussi une occasion de lui rendre un hommage mérité pour ses innombrables services. Il y a bien sûr d’autres hauts cadres de l’UDPS qui nous ont soutenus, comme Augustin Kibassa Maliba, Vincent Mbwankiem, Paul-Gabriel Kapita Shabangi, Isidore Kanana Tshiongo wa Minanga, Omer Nkamba Kabwa Kantanda, Alexis Mutamba, Adrien Phongo, Laurent Marcel Mbayo.

Je n’oublierai pas de citer Maman Marthe Tshisekedi Kasalu que je dérangeais parfois à des heures tardives pour raison impérieuse du Parti.
Mon départ pour le Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD) à Goma, en 1998, n’avait pas mis fin à mes contacts avec Me Mukendi wa Mulumba. J’échangeais beaucoup avec lui. Chargé par le RCD des contacts avec l’UDPS lors la transition 1+4, l’Honorable Mukendi wa Mulumba nous a énormément aidés. Chaque fois que nous nous voyions, ce fut des moments de bonheur partagé.
Nos contacts se sont poursuivis jusqu’à maintenant.
En un mot, je dirai que la Nation congolaise vient de perdre un de ses grands serviteurs. Il en est de l’UDPS qui est devenue subitement orpheline.
« Honorable, repose en paix. Nous ne t’oublierons jamais, « Mukulumpa ». Tel que j’appelais affectueusement ».
Crispin Kabasele Tshimanga Babanya Kabudi
Coordonnateur National du GPI
Ancien Représentant plénipotentiaire de l’UDPS en France (1995-1998)

Pin It